La liste de Schindler

Schindler's List
Année : 1993
Réalisateur : Steven Spielberg
Interprètes : Liam Neeson, Ben Kingsley, Ralph Fiennes, Caroline Goodall, Embeth Davidtz
Éditeur : Universal
BD : 1 BD-50 + 2 DVD-9, 195', zone B
Genre : historique, N&B
Interdiction : tous publics
Sortie : 08/04/13
Prix ind. : 29,99 €
Mustav
Critique

Test technique
Image :
Son :
Bonus :
Format image
1.85
HD 1 080p (AVC)
16/9 natif
Bande-son
Français DTS 5.1
Anglais DTS‑HD Master Audio 5.1
Sous-titres
Français, anglais, danois, néerlandais, finnois, islandais, norvégien, suédois, arabe

En 1993, Spielberg, le « Wonderboy de Hollywood », change radicalement de cap (il vient de signer Jurassic Park) et entend prouver à ses pairs et au public qu’il est capable de traiter un sujet sérieux et populaire.

La liste de Schindler marque ainsi un tournant dans sa carrière. Oskar Schindler (Liam Neeson), industriel allemand et membre du parti nazi, s’installe en Pologne afin de faire prospérer ses affaires et surtout de profiter d’une main‑d’œuvre bon marché. Mais rapidement, il prend conscience des horreurs nazies et décide de protéger le plus de prisonniers possible… Ils seront ainsi 1 200 à échapper à l’Holocauste.

S'il n'affronte pas pleinement la question de la représentation (comment montrer la Shoah ?), s'il cède parfois à une logique spectaculaire (une petite fille en rouge dans un film en N&B, la séquence des « fausses » douches vilipendée à l'époque par Godard), le film s'inscrit dans la grande tradition du film populaire et engagé américain.

Une réussite qui aura en plus eu le mérite d'éveiller les plus jeunes générations à l'histoire du génocide. À revoir d'autant plus en HD que ce coffret Blu-Ray est de toute beauté, doublé d'un large volet pédagogique.

Jean-Baptiste Thoret - Publié le 17/04/13
Liste des bonus
- Les voix de la Liste : documentaires relatant la vision personnelle des témoins de l'Holocauste, illustré d’images d’archive (77')
- L’histoire de la Fondation Shoah par Steven Spielberg : reportage sur la fondation qui a enregistré et archivé les déclarations des survivants et témoins de l'Holocauste (5')
- L’affiche du film énumérant au verso les noms de la Liste
- Cartes et des citations du film
- Livret sur l’histoire du tournage
- Livret de photographies du film
- À propos d'IWitness : plateforme éducative sur le web à destination des étudiants du monde entier (4')
- DVD du film


Commentaire

Les deux documents de 77' et 5' étaient déjà visibles sur le précédent DVD sorti en avril 2004 chez Universal. Une redite qui n'enlève en rien leur fort pouvoir émotionnel et didactique.

Les témoignages des survivants sont toujours aussi émouvants, poignants, déstabilisants. Certains évoquent leur départ du ghetto de Varsovie, d'autres la construction de la fausse usine de munitions sur les ordres de Schindler, d'autres encore leur nouveau départ aux États‑Unis au sortir de la guerre, enfin, le destin d'Oskar Schindler en Argentine, où il ne connaîtra pas vraiment la prospérité (« Il a tout donné pendant la guerre », lâche, émue, une survivante). Autre phrase à retenir : « C'est arrivé dans un pays évolué, à fort développement culturel et industriel. Cela pourrait se reproduire. Partout ».

Quant aux focus sur la Fondation Shoah et le projet IWitness, ils en disent un peu plus sur le travail effectué par Spielberg autour du devoir de mémoire et la sensibilisation des plus jeunes à travers le monde (52 pays, 32 langues).

Nous terminerons en évoquant le coffret en lui-même, élégant et rempli de photos, cartes et autres documents informatifs. Bel objet pour grand film.

Note bonus : 5/6
Image

Fini le film découpé en deux sur l'édition DVD de 2004. Cette fois, pas besoin de se lever pour changer de disque. Et que dire de l'image ? Le DVD était déjà sublime, ce Blu-Ray double la mise. Jamais le N&B n'a été aussi nuancé, brillant, contrasté, texturé (regardez le détail des tissus par exemple) et surtout aussi précis.

La HD fait son œuvre, notamment sur les noirs, qui gagnent carrément en luminosité. Et sans abîmer les blancs. La photographie du film signée Janusz Kaminski (et ses éclairages très travaillés sur les gros plans notamment) sont sublimes. Les quelques fourmillements en arrière‑plan et autres petits points blancs épars sont à peine visibles.

Top image : aucun
Note image : 6/6
Son

On le sait, le spectacle acoustique n'est pas ample et cinglant mais permet à la bande originale composée par John Williams d'être mise en valeur avec tact et délicatesse sur les deux pistes. La VF mi‑débit parvient à rivaliser avec sa consœur anglaise DTS‑HD Master Audio 5.1 (malgré des doublages un peu trop plaqués, peu naturels), mais s'efface au final devant la l'enveloppe sonore de la seconde, son épaisseur et sa précision. Ça se joue à vraiment peu de choses, mais tout est un peu mieux en VO.

Top son : aucun
Note son : 5/6


PLANNING
BLUHD 22/11/19 Le roi lion
BONNES AFFAIRES
INTERVIEWS
Martin Scorsese - Boardwalk Empire saison 1
https://www.avcesar.com/source/interview/129/photo_0549180108.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/152/photo_0641125609.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/141/photo_0421152318.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/155/photo_1119161630.jpg
martin-scorsese
nic-pizzolatto
poppy-montgomery
tatiana-maslany
DOSSIERS
»
2013, la barre (de son) tabasse
»
Ultra HD : le TV de demain s'invite dans nos foyers
»
Best of Blu-Ray 2011