Boss saison 2

Année : 2012
Créateur : Farhad Safinia
Interprètes : Kelsey Grammer, Kathleen Robertson, Connie Nielsen, Hannah Ware, Jeff Hephner
Éditeur : Metropolitan Film & Vidéo
BD : 2 BD-50, 10 x 56', zone B
Genre : fiction politique, couleurs
Interdiction : - de 12 ans
Sortie : 24/07/13
Prix ind. : 44,99 €
Mustav
Critique

Test technique
Image :
Son :
Bonus :
Format image
1.78
HD 1 080i (AVC)
16/9 natif
Bande-son
Français DTS-HD Master Audio 5.1
Anglais DTS-HD Master Audio 7.1
Sous-titres
Français
Amazon
44,99 €
Tom Kane, maire de Chicago qui a été capable du pire pour obtenir le pouvoir (voir Boss saison 1), va maintenant tout faire pour le conserver, s’en délecter un maximum, puis enfin tenter de laisser un peu l’animal politique derrière lui et redevenir humain…

Cette seconde et ultime saison de Boss offre dix épisodes ambitieux, sulfureux et incroyablement intenses. Au programme : une leçon de réalisme politique, une réflexion fascinante sur le pouvoir et une succession de rebondissements dantesques.

Dans la peau de Kane, Kelsey Grammer redouble d’intensité, tandis que de nouveaux personnages, Sanna Lathan (Nip/Tuck) et Jonathan Groff (Glee) en tête, font leur apparition.

La musique électronique lancinante et la lumière froide comme l’acier confèrent à Boss une signature visuelle et sonore unique, un style en parfaite harmonie avec la noirceur du récit, le tout sublimé par une mise en scène introspective parfaitement maîtrisée. Boss nous manque déjà. Un chef‑d’œuvre.
Cédric Melon - Publié le 19/07/13
Liste des bonus
- Trois commentaires audio par Dee Johnson, productrice executive, et Angelina Brunette, superviseur du scénario
- Le roi et sa cour : les traîtres de la série (15')


Commentaire
Quel dommage que l’interactivité de cette édition ne soit pas à la hauteur de la série. Dans un premier temps, les commentaires audio ne sont pas sous‑titrés en français. Dans un second temps, la featurette est bien trop sommaire et promotionnelle pour mettre en perspective la série, ses coulisses et le ressenti des acteurs. On en rage.
Note bonus : 1/6
Image
Une image HD magistrale. La définition est exemplaire, le rendu plein de détails, le travail du chef‑opérateur éblouissant, les scènes de nuit pareilles à des tableaux de maître, les contrastes solides et la profondeur des noirs abyssale. Un ensemble d'une précision machiavélique. Les couleurs, volontairement « refroidies », aux dominantes bleues et gris acier, confèrent à la série une signature visuelle très appréciable.
Top image : aucun
Note image : 6/6
Son
Le son n’est pas en reste. La piste anglaise encodée en DTS-HD Master Audio 7.1 offre une spatialisation et une répartition rarement atteintes dans une série. Si Boss ne se prête pas forcément aux scènes démonstratives (ce sont les discours et les joutes verbales qui l'emportent), la piste 7.1 regorge de nombreux détails et se démarque par son utilisation de la musique, qui donne l'incroyable impression de flotter au milieu de la pièce. La piste française n'atteint pas un tel niveau de satisfaction, mais reste admirable.
Top son : aucun
Note son : 6/6


PLANNING
DVD 27/03/19 Overlord
BLU 27/03/19 Overlord
BLUHD 27/03/19 Overlord
BONNES AFFAIRES
INTERVIEWS
Gillian Anderson - The Fall saison 1
https://www.avcesar.com/source/interview/154/photo_1145170618.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/139/photo_0259145504.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/149/photo_0450174503.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/142/photo_0656162718.jpg
gillian-anderson
liam-neeson
sophie-turner
melissa-bernstein
DOSSIERS
»
2013, la barre (de son) tabasse
»
Ultra HD : le TV de demain s'invite dans nos foyers
»
Best of Blu-Ray 2011