Insaisissables

Now You See Me
Année : 2013
Réalisateur : Louis Leterrier
Interprètes : Jesse Eisenberg, Mark Ruffalo, Woody Harrelson, Isla Fisher, Dave Franco, Morgan Freeman, Michael Caine, Mélanie Laurent
Éditeur : M6 Vidéo
BD : BD-50, 116' (version cinéma)/128' (version longue), zone B
Genre : film de casse, couleurs
Interdiction : tous publics
Sortie : 02/12/13
Prix ind. : 24,99 €
sans Must AV
Critique

Test technique
Image :
Son :
Bonus :
Format image
2.35
HD 1 080p (AVC)
16/9
Bande-son
Français DTS-HD Master Audio 5.1
Anglais DTS-HD Master Audio 7.1
Sous-titres
Français, français pour sourds et malentendants
Amazon
20,99 €
Un mentaliste sur le retour, un jeune pickpocket, une magicienne de l'extrême et un illusionniste un peu autiste sont réunis par l'entremise d'une mystérieuse personnalité qui préfère rester tapie dans l'ombre.

Leur mission, s'ils l'acceptent, consiste à faire le casse du siècle en direct depuis Las Vegas (dérober une banque à Paris), puis transférer la fortune mal acquise d'un « Maddox like » vers les comptes d'un public de fans déchaînés. La petite bande réussit à tel point son coup que le FBI passe pour le dindon de la farce. Les inculper consisterait à croire en leurs dons extraordinaires.

Louis Leterrier (Le transporteur, Danny the Dog, Le choc des Titans) s'attaque au mythe du film de casse façon Ocean's 12 en y insufflant, public visé oblige, une bonne dose de perlimpinpin à la Harry Potter. Résultat : moins l'histoire d'un braquage à l'ancienne qu'une grosse séquence vidéoludique saupoudrée de désir de vengeance.

De l'entertainment avec un grand E, sorte de Robin des Bois 2.0 bruyant, touffu et bavard, mais qui parvient plus ou moins à faire illusion. Ah, au fait, il y a un truc…
Carina Ramon - Publié le 22/11/13
Liste des bonus
- Commentaires audio du réalisateur et du producteur
- Interview du réalisateur (20')
- Making of (16')
- Scènes coupées dont la fin alternative (32')
- Une histoire de magie (12')
- Choix de la version longue ou de la version cinéma


Commentaire
Pas mal du tout, qu'il s'agisse des commentaires audio du réalisateur et de son producteur (in english mais sous‑titrés), de l'interview enjouée de Louis Leterrier (c'est rare chez les Français, d'autant qu'il n'est pas avare en informations techniques et autres souvenirs de tournage).

À voir aussi, le petit module sur l'histoire de la magie par le spécialiste de la question sur le tournage et la fin alternative au sein des scènes coupées.
Note bonus : 4/6
Image
Louis Leterrier sait faire des films ambitieux et le prouve une fois de plus avec cette image haut de gamme, cliquante à souhait, pleine de reflets et de halos de lumière, mise en beauté par des contrastes solides et un piqué au taquet malgré un petit effet de texture bienvenue.

Sa volonté de tourner en décors naturels (Nouvelle‑Orléans, Las Vegas…) apporte de la profondeur au film. De même que son parti pris d'éclairer la plupart du temps ses scènes sur 360°, et non qu'une partie des décors comme cela peut se faire habituellement. Le résultat est extrêmement vivant, même lors des nombreuses scènes de nuit. Un mot sur les effets spéciaux : ils apportent juste ce qu'il faut d'illusion et de magie au film sans trop en faire (ça pêche quand même un peu, pas assez naturels).
Top image : aucun
Note image : 5/6
Son
Sur notre exemplaire de test, il a fallu pousser le volume du son pour donner au film toute son ampleur. Une fois ce petit geste effectué, vous êtes à point pour profiter de cette bande‑son boostée aux basses signée Brian Tyler, un compositeur qui, malgré son jeune âge, a déjà une belle carrière derrière lui, que ce soit au cinéma ou dans le jeu vidéo (vous connaissez sans doute au moins une de ses partitions symphoniques, celle de Children of Dune, reprise notamment dans l'émission Pékin Express de M6). Ce qui n'empêche pas cette bande‑son de savoir alterner avec intelligence moments de répit et de grande intensité.

C'est bien entendu en VO que la scène sonore prend toutes ses aises sur les enceintes (même si les graves sont équivalents en VO et VF) et prend réellement corps via deux surround back supplémentaires. En VF, les voix sont davantage collées à l'action, moins naturelles. Avec un débit maximum de 3,2 Mbps en français et 4,2 en anglais, vous savez ce qu'il vous reste à faire.
Top son : aucun
Note son : 5/6


Nouvelle Newsletter
inscrivez-vous
OK
Merci !

Les informations recueillies sont destinées à AVCesar.com pour vous assurer l'envoi de votre newsletter.

Vous bénéficiez d'un droit d'accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d'en demander l'effacement dans les limites prévues par la loi.

Vous pouvez également à tout moment revoir vos options en matière de ciblage. En savoir plus sur notre politique de confidentialité.

PLANNING
30/09/20 The Hunt
01/10/20 Un flic
BONNES AFFAIRES
INTERVIEWS
Matt Dillon - Wayward Pines
https://www.avcesar.com/source/interview/160/photo_1145102402.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/134/photo_1022184229.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/153/photo_1156104630.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/141/photo_0421152318.jpg
matt-dillon
jesse-tyler-ferguson
tara-reid
poppy-montgomery
DOSSIERS
»
2013, la barre (de son) tabasse
»
Ultra HD : le TV de demain s'invite dans nos foyers
»
Best of Blu-Ray 2011