Conjuring : les dossiers Warren

The Conjuring
Année : 2013
Réalisateur : James Wan
Interprètes : Patrick Wilson, Vera Farmiga, Lili Taylor, Ron Livingston, Shanley Caswell, Joey King
Éditeur : Warner
BD : BD-50, 100', zone B
Genre : horreur, couleurs
Interdiction : - de 12 ans
Sortie : 21/12/13
Prix ind. : 24,99 €
Mustav
Critique

Test technique
Image :
Son :
Bonus :
Format image
2.40
1 080p (AVC)
16/9
Bande-son
Français Dolby Digital 5.1
Anglais DTS-HD Master Audio 5.1
Allemand Dolby Digital 5.1
Sous-titres
Français, anglais pour sourds et malentendants, allemand, allemand pour sourds et malentendants, danois, néerlandais, finnois, suédois, norvégien, islandais
À peine installée dans leur nouvelle demeure isolée de Rhode Island, la famille Perron se retrouve confrontée à d’étranges phénomènes. L’atmosphère se dégrade peu à peu avec l’intrusion de bruits angoissants et la sensation qu'une présence rôde dans les parages. Désemparé, le couple fait appel aux spécialistes du paranormal, Ed (Patrick Wilson) et Lorraine Warren (Vera Farmiga). Ils découvrent, au péril de leur vie, que la maison recèle de terribles secrets.

The Conjuring n’est pas seulement l’adaptation d’un fait divers survenu durant les années 70, le film de James Wan atteste également, à l’instar de ceux qui le précèdent (Dead Silence, Insidious, Insidious : chapitre 2), de l’extrême adaptabilité du réalisateur quant à la relecture méthodique mais efficace des codes du cinéma de genre.

Ainsi, le drame filial de L’exorciste (William Friedkin, 1973) se retrouve inversé, et c’est au tour de Carolyn Perron (Lili Taylor), la mère de famille, de se réveiller avec des bleus inexpliqués et, par ailleurs, de supplanter la jeune Reagan (Linda Blair). Ici, les portes claquent avec la même torpeur et les régurgitations du hors‑champ laissent échapper les fantômes d’une Amérique peuplée par eux. La pépite horrifique de l’année 2013. À voir.
Carole Lépinay - Publié le 23/12/13
Liste des bonus
- Face à la terreur : la vraie famille témoigne (7')
- Une vie dans la démonologie : Lorraine Warren, d'un âge vénérable désormais, revient sur son métier peu courant (16')
- Application My Warner Second Ecran (reconnaissance automatique de la bande‑son du film visionné, informations complémentaires, possibilité d'accéder en temps réel sur le film aux commentaires des utilisateurs My Warner, déblocage des bonus des éditions BD 3D, Blu-Ray et DVD sur Android)
- Option UltraViolet permettant de stocker et partager sa vidéothèque UltraViolet avec plusieurs personnes de son entourage


Commentaire
Des bonus qui nous replongent en pleine réalité et font froid dans le dos. Encore plus fort que le film ? Certainement. De quoi ébranler les certitudes des plus Cartésiens d'entre nous en tout cas. Les démons et le Mal existent bel et bien, selon l'Église, qui travaille régulièrement avec des prêtes exorcistes. Et avez‑vous déjà pensé qu'une croix ressemblait fortement à une épée inversée ?
Note bonus : 3/6
Image
James Wan a comme d'habitude tricoté une belle image aux tons ici automnaux, presque old school, assez sombre voire lugubre lors des nombreuses percées horrifiques. Un bel hommage au genre sans tomber dans les clichés. Une prouesse doublée d'une profondeur et d'une laque de finition assez belles malgré l'ambiance très hermétique tout au long du film. La reconstitution des Seventies est quant à elle suggérée par petites touches, juste ce qu'il faut. C'est parfait.
Top image : 67' (dans de beaux draps : très belle et très efficace scène)
Note image : 5/6
Son
Si vous voulez tester la VF Dolby Digital 5.1, vous vous rendrez vite compte de son côté étriqué (comme en sourdine) qui vous privera de tout le décorum horrifique et du design sonore mis en place par le réalisateur et son équipe. La VO DTS-HD Master Audio 5.1 s'impose de la tête et des épaules. Juste démoniaque ! Attention, ça va secouer… Ceintures bouclée impérativement dans les zones de turbulences gavées en basses vibrantes (avec pointes de débit à 5,8 Mbps). Une démo parfaite de circulation des effets et de localisation parfaite. Et on regrette juste l'absence de 7.1…
Top son : 86'47 (le démon apparaît à Judy)
Note son : 5/6


Nouvelle Newsletter
inscrivez-vous
OK
Merci !

Les informations recueillies sont destinées à AVCesar.com pour vous assurer l'envoi de votre newsletter.

Vous bénéficiez d'un droit d'accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d'en demander l'effacement dans les limites prévues par la loi.

Vous pouvez également à tout moment revoir vos options en matière de ciblage. En savoir plus sur notre politique de confidentialité.

PLANNING
BONNES AFFAIRES
- 80 %
119 €
23.61 €
Voir l'offre
INTERVIEWS
Mads Mikkelsen - Hannibal saison 1
https://www.avcesar.com/source/interview/145/photo_1133162811.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/130/photo_0548183008.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/127/photo_0547183008.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/170/photo_1215120005.jpg
mads-mikkelsen
christian-rouaud
eva-green
anthony-hopkins
DOSSIERS
»
2013, la barre (de son) tabasse
»
Ultra HD : le TV de demain s'invite dans nos foyers
»
Best of Blu-Ray 2011