All is Lost

Année : 2013
Réalisateur : J.C. Chandor
Interprètes : Robert Redford
Éditeur : Universal
BD : BD-50, 105', zone B
Genre : drame, couleurs
Interdiction : tous publics
Sortie : 15/04/14
Prix ind. : 19,99 €
Mustav
Critique

Test technique
Image :
Son :
Bonus :
Format image
2.35
HD 1 080p (AVC)
16/9
Bande-son
Français DTS 5.1
Anglais DTS-HD Master Audio 5.1
Anglais Audiodescription
Italien DTS 5.1
Allemand DTS 5.1
Espagnol DTS 5.1
Sous-titres
Français, anglais, italien, allemand, espagnol, danois, néerlandais, finnois, islandais, norvégien, portugais, suédois
Amazon
17,99 €
Dès les premières minutes du long métrage, le jeune réalisateur J.C. Chandor (Margin Call) annonce la couleur. Son unique personnage dont on ne connaîtra jamais le nom, incarné par Robert Redford, prononce quasiment ses seuls mots du film dans un message de détresse, laconique et désespéré, dans lequel il stipule : « All is lost » (tout est perdu). C’est le naufrage annoncé d’un vieil homme sur un voilier dont la coque a subi les outrages d'un container à la dérive pendant la nuit, et qui va tout faire pour survivre face à la nature déchaînée.

À l’instar de Seul au monde de Robert Zemeckis ou plus récemment de l'excellent Gravity, All is Lost est un survival qui ne fait pratiquement aucune concession au romanesque et dépasse très vite sa simple condition de prouesse scénaristique (le concept d'un film sans dialogue).

All is Lost, c’est le combat permanent d’un homme contre la nature, une métaphore magnifique sur la vieillesse et l’inéluctable. De la performance de Redford se dégagent une énergie et une sagesse bienveillantes. Ses gestes lents, ses traits burinés, son regard fatigué contrastent avec son aura plus que jamais solaire.

Le combat de son personnage fusionne bien évidemment avec sa condition de star vieillissante qui continue de briller malgré l’âge, la fatigue et les apparentes faiblesses. Faisant preuve d’une surprenante abnégation face à la caméra de son réalisateur, devant laquelle il abandonne toute tentative de séduction ou de tricherie, le personnage de Redford reste digne, malin et entreprend sans arrêt face aux éléments qui se déchaînent inexorablement.

C’est son combat, celui de David contre Goliath, qui force l’admiration et le respect. Tout comme la réalisation, précise et jamais ostentatoire (Cuaron dans Gravity ?). Un film qui nous dit que tant qu’il y a de l’espoir, une étincelle peut encore surgir. Continuer à vivre, peu importe le temps qu’il reste. Magnifique.
Cédric Melon - Publié le 29/03/14
Liste des bonus
- L'histoire (4')
- L'acteur (4')
- Le réalisateur (4')


Commentaire
C'est bien trop court pour découvrir le parcours du film et son tournage avec la star Robert Redford. Mais les quelques minutes que l'on découvre laissent à penser que le comédien a clairement mouillé la chemise. La sincérité de l'entreprise et de l'équipe transparaît à chaque instant.
Note bonus : 2/6
Image
J.C. Chandor n'a pas réalisé la prouesse du Français Christophe Offenstein avec les prises de vues en pleine mer de En solitaire, mais ce tournage US en bassins artificiels fait illusion. Chandor et son directeur photo ont opté pour une image brute, hyper‑naturelle et dénuée d'artifices, nous plongeant littéralement aux côtés de Redford (vous n'avez pas fini de faire des apnées…). Une réussite doublée d'un master impeccable, de jour comme de nuit, malgré le budget serré du film. Un surcroît de détail et nous étions aux anges.
Top image : aucun
Note image : 5/6
Son
Vu les trois ou quatre lignes de dialogues, VO ou VF, peu importe ici. Mais ce n'est pas la même histoire du côté des basses, bien plus volumineuses et impactantes en VO, en particulier lors des coups de houle. On apprécie également la scène Surround détaillée tout au long du film, son design sonore encore une fois réaliste et la justesse de la BO, jamais envahissante.
Top son : aucun
Note son : 4/6


PLANNING
BONNES AFFAIRES
INTERVIEWS
Damian Lewis - Billions saison 2
https://www.avcesar.com/source/interview/174/photo_0200124313.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/153/photo_1156104630.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/147/photo_0157140523.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/149/photo_0450174503.jpg
damian-lewis
tara-reid
bryan-cranston
sophie-turner
DOSSIERS
»
2013, la barre (de son) tabasse
»
Ultra HD : le TV de demain s'invite dans nos foyers
»
Best of Blu-Ray 2011