Real Humans saison 2

Äkta Människor
Année : 2013
Réalisateur : Lars Lundström
Interprètes : Lisette Pagler, Pia Halvorsen, Johan Paulsen, Kåre Hedebrant, Marie Robertson, Josephine Alhanko, Sten Elfström
Éditeur : Arte Éditions
BD : 4 BD-50, 10 x 58', zone B
Genre : anticipation, couleurs
Interdiction : tous publics
Sortie : 28/05/14
Prix ind. : 29,99 €
Mustav
Critique

Test technique
Image :
Son :
Bonus :
Format image
1.85
HD 1 080i (AVC)
16/9
Bande-son
Français DTS-HD Master Audio 2.0
Suédois DTS-HD Master Audio 5.1
Suédois DTS-HD Master Audio 2.0
Sous-titres
Français
Amazon
29,99 €
Après une première saison qui avait autant surpris qu’enthousiasmé (voir le test de Real Humans saison 1), la série suédoise Real Humans revient sur Arte avec une saison 2 de 10 épisodes. Un nouveau chapitre au récit d’anticipation encore plus ambitieux et dérangeant que la première saison, qui va plus loin sur la relation entre humains et robots.

Créée en 2013, Real Humans met en scène une société où des robots humains (Hubots) sont vendus à grande échelle pour accomplir les tâches que les hommes ne veulent plus faire. Très vite, la situation se détériore quand les robots se mettent à avoir des sentiments.

Avec cette saison 2, qui débute exactement là où la première saison s’était arrêtée, Lars Lundström pousse encore plus loin la réflexion sur la définition de l’humanité et la délicate utilisation de la science (notamment les dangers du clonage). Elle s’articule autour du personnage de Bea (Marie Robertson), en quête d’un mystérieux code qui permettrait de libérer les Hubots de leur condition de machine. La frontière entre humains et Hubots est si ténue que certaines personnes aiment les Hubots d’une manière presque religieuse, et automatiquement, cet état de fait en pousse d’autres à les détester, ce qui va créer des conflits et nécessairement conduire au clash.

Dès les premiers épisodes, on est littéralement happés par ce monde aussi fascinant qu’effroyable où le cynisme fusionne avec un humour noir décapant. Même si sur la longueur, la série a tendance à se répéter et à délayer (difficile aussi de s'attacher vraiment à ces robots aux émotions encore naissantes), une des plus grandes réussites de cette nouvelle saison, c’est d’avoir réussi à rendre ce monde si crédible de par la mise en scène épurée et son approche graphique des Hubots, qu’il est impossible de le remettre en question.

Diffusée dans plus de cinquante pays, Real Humans est devenue un véritable phénomène télévisuel dont le succès ne fait qu’augmenter saison après saison. La série est déjà renouvelée pour une saison 3 et un remake américain est en préparation.
Cédric Melon - Publié le 22/05/14
Interview Lars Lundström
Rencontre avec Lars Lundström, le créateur et scénariste de la série TV Real Humans dont la saison 2 sera disponible dans quelques jours en Blu-Ray/DVD chez Arte. Ou comment une « petite idée » est devenue un succès planétaire. Lire la suite
Liste des bonus
- Univers graphiques (3')
- Effets spéciaux (5')
- Photos de tournage (6')


Commentaire
Les quelques exemples d'univers graphiques, utilisés comme fonds d'écran ou décors au fil des épisodes, participent par petites touches à la mise en époque légèrement futuriste de la série, qui se déroule à une poignée d'années de nous. La comparaison animée avant/après effets spéciaux rend elle aussi compte du travail subtil effectué autour de l'univers de la série : enseignes lumineuses, duplication des Hubots, transformation d'un simple garage en prison, etc. Intéressant.
Note bonus : 2/6
Image
Un rendu toujours aussi beau, voire transcendé par rapport à la première saison. Le surcroît de moyens ne se traduit pas par une débauche visuelle, mais par un gain qualitatif palpable, notamment au niveau des décors (forcément design, Suède oblige) et de l'intégration des rares effets spéciaux. On apprécie surtout le côté ultra‑réaliste des Hubots, simplement incarnés par des comédiens maquillés, costumés et perruqués. Côté technique pure, cette lumière irradiante et caractéristique de la série est toujours là, les couleurs toujours aussi vives et le rendu HD épatant. Les gros plans sur les Hubots et leurs yeux insondables sont sublimes.
Top image : aucun
Note image : 6/6
Son
La VF stéréo et sa petite scène sonore ne peuvent lutter face à la VO 5.1 dont les basses sont remarquables pour ce genre de série, plutôt intimiste mais non dénuée d'action avec de vraies ambiances arrière, des effets tranchants et un sound design très étudié. Sans parler de l'ambiance plus « dure » et adéquate découlant de la langue originale.
Top son : aucun
Note son : 5/6


PLANNING
BLU 19/11/19 Coffret Fellini
BONNES AFFAIRES
INTERVIEWS
Tara Reid - Sharknado 2
https://www.avcesar.com/source/interview/153/photo_1156104630.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/161/photo_1108160423.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/133/photo_1014195601.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/171/photo_0331123722.jpg
tara-reid
priyanka-chopra
maggie-q
rotem-shamir
DOSSIERS
»
2013, la barre (de son) tabasse
»
Ultra HD : le TV de demain s'invite dans nos foyers
»
Best of Blu-Ray 2011