Elle l'adore

Année : 2014
Réalisateur : Jeanne Herry
Interprètes : Sandrine Kiberlain, Laurent Lafitte, Pascal Demolon, Olivia Côte, Nicolas Bridet
Éditeur : Studiocanal
BD : BD-50, 104', zone B
Genre : comédie dramatique, couleurs
Interdiction : tous publics
Sortie : 03/02/15
Prix ind. : 14,99 €
Mustav
Critique

Test technique
Image :
Son :
Bonus :
Format image
2.35
HD 1 080p (AVC)
16/9
Bande-son
Français DTS-HD Master Audio 5.1
Sous-titres
Audiodescription pour sourds et malentendants
Amazon
15,99 €
Muriel, esthéticienne, a deux passions : s’inventer des aventures imaginaires, des bobards qu’elle livre à ses proches, et Vincent Lacroix, un chanteur dont elle suit la carrière et tous les concerts depuis des années en fan assidue. Un soir, Lacroix tue accidentellement sa compagne. Au lieu de se dénoncer à la police, le chanteur décide de se débarrasser du corps et demande de l’aide à sa fan numéro un, Muriel.

On ne peut pas reprocher grand‑chose à Elle l’adore, hormis son postulat de départ un peu capillotracté. Mais une fois son histoire démarrée, la réalisatrice et scénariste Jeanne Herry démontre un savoir‑faire assez époustouflant dans à peu près tous les compartiments du jeu : maîtrise du cadre, excellente direction d’acteur, doigté dans la rythmique et surtout une qualité d’écriture sidérante dans les dialogues.

Mieux que tout cela, Jeanne Herry, alchimiste experte, manipule avec dextérité différents genres (une dose de comédie, quelques gouttes de drame, une lampée d’enquête policière) et réussit à créer un étrange mais harmonieux et très surprenant film hybride.

Portée par un scénario minutieux, servie par une Sandrine Kiberlain juste parfaite et un Pascal Demolon hypercrédible, la réalisatrice ne bute finalement que sur un (petit) écueil : Laurent Lafitte. L’acteur fait en effet de trop gros efforts pour jouer a minima son personnage de chanteur‑calculateur. La chose était sans doute voulue, pour laisser de l’espace à la vraie héroïne du film, mais on peine à imaginer une superstar telle que Vincent Lacroix, avec un ego aussi discret.

Si l’on met de côté ce bémol très subjectif, Elle l’adore mérite vraiment toutes les louanges. Et donne hâte de voir ce que Jeanne Herry réalisera par la suite.
Paco Altura - Publié le 26/01/15
Liste des bonus
- Making of (26')
- Bêtisier (4')
- Commentaire audio de la réalisatrice Jeanne Herry


Commentaire
Aux côtés d'un bêtisier amusant mais anecdotique, un bonus royal : le making of. Intelligemment construit, ce dernier évite l'obstacle de la parlote promotionnelle et réussit à la fois à donner des notes d'intention, des extraits d'interviews bien choisis et à prendre la température sur le plateau. C'est passionnant, rythmé et dense.

À noter aussi, le focus sur le travail d’orfèvre (photo, construction d'objets) voué à « construire » le personnage de Vincent Lacroix, sa carrière et ses grands disques, tous imaginaires... Et si le cœur vous en dit, ne loupez pas le commentaire audio de Jeanne Herry : il fourmille d'anecdotes et d'analyses. La réalisatrice évoque l'inlassable travail sur le scénario (21 versions !), ses questionnements en termes de position caméra, quelques modifications au montage, la difficulté à trouver un titre au film... Jeanne Herry, passionnante, a même la courtoisie suprême d'ajouter ici et là de petites touches bienvenues d'auto‑dérision.
Note bonus : 4/6
Image
Un travail nickel tant dans la restitution de la lumière que dans la finesse des traits des acteurs, de leur regard. Photo, ambiances, tout est ici au top même en cas de lumière très difficile (clair‑obscur, scènes dans la neige). Quel plaisir de constater que le soin apporté à l'image du film soit aussi bien reproduit sur ce Blu‑Ray. Foncez !
Top image : aucun
Note image : 6/6
Son
Certes ici, nul super‑héros ou scène où tout explose mais, comme pour l'image, la piste sonore a fait l'objet d'un véritable travail d'orfèvre. Voix proches et bien claires, bruitages savants, spatialisation subtile mais présente renforçant l'immersion. Il n'y a rien à redire : ce n'est que du bonheur !
Top son : aucun
Note son : 6/6



PLANNING
BONNES AFFAIRES
INTERVIEWS
Fabrice Gobert - Les revenants
https://www.avcesar.com/source/interview/136/photo_0107121104.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/168/photo_0147193231.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/131/photo_0525105410.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/139/photo_0259145504.jpg
fabrice-gobert
victor-matsuda
joel-schumacher
liam-neeson
DOSSIERS
»
2013, la barre (de son) tabasse
»
Ultra HD : le TV de demain s'invite dans nos foyers
»
Best of Blu-Ray 2011