Gomorra saison 1

Année : 2015
Créateur : Stefano Sollima
Interprètes : Marco D'Amore, Fortunato Cerlino, Marco Palvetti, Maria Pia Calzone, Salvatore Esposito
Éditeur : Studiocanal
BD : 3 BD-50, 12 x 52', zone B
Genre : drame, couleurs
Interdiction : - de 12 ans
Sortie : 05/03/15
Prix ind. : 39,99 €
Mustav
Critique

Test technique
Image :
Son :
Bonus :
Format image
1.78
HD 1 080p (AVC)
16/9
Bande-son
Français DTS-HD Master Audio 2.0
Italien DTS-HD Master Audio 2.0
Sous-titres
Français, français pour sourds et malentendants
Amazon
35,99 €
Au cœur de la mafia napolitaine, un clan historique de la Camorra tente de conserver le pouvoir face à son rival qui ne renonce à aucune violence pour le lui ravir.

Musique anxiogène, atmosphère lugubre, gueules cassées, fort accent napolitain, dès les premières minutes, le ton est donné : ce sera noir et rouge sang.

Après l'adaptation cinéma de Matteo Garrone (Gomorra, 2008), voici la série TV adaptée elle aussi du roman éponyme du journaliste et écrivain Roberto Saviano. Stefano Sollima, à qui l’on doit déjà l’excellente série Romanzo Criminale, choisit de coller au plus près de ses personnages et de la réalité du terrain. À l’image d’un William Friedkin dans French Connection, chaque épisode de la série est filmé comme un documentaire, sur place (à Naples) et confère à l’ensemble de la fiction un aspect ultra‑réaliste dans lequel on est immédiatement immergé.

Un réalisme à toute épreuve qui ne fait l'impasse sur aucune scène de violence pour nous « souffler » à chaque fusillade ou bombe lancée en représailles. Dans ce contexte mortifère où tout est forcément plus intense, tout le monde se retrouve sur le fil du rasoir, luttant avec sa propre conception du Bien et le Mal. Au fil de l’histoire, l'auteur pose ainsi les bases d’une réflexion âpre sur une quête quasi hystérique du pouvoir.

Une mise en scène maîtrisée et des comédiens pour la plupart non‑professionnels bouleversants de sincérité au service d'une perspective inédite sur les rouages de la mafia napolitaine, dépassant de manière saisissante la portée dramatique du film de Garrone.
Cédric Melon - Publié le 23/02/15
Interview Stefano Sollima
Présent à la clôture du dernier festival Séries Mania à Paris, le réalisateur et scénariste italien Stefano Sollima est venu présenter sa dernière création. Après une adaptation TV très réussie du film Romanzo Criminale, il revient avec une nouvelle adaptation série, Gomorra, tirée du roman éponyme de Roberto Saviano. Entretien. Lire la suite
Liste des bonus
- Aucun


Commentaire
Petite mauvaise surprise. Cette série aurait bien mérité une incursion auprès des huit scénaristes de la série, dont Roberto Saviano.
Note bonus : 0/6
Image
Une belle et grande image pour une série qui fera date dans son genre. La photographie brute, noire, sale et oppressante à mort parvient en même temps à présenter une définition et un piqué à toute épreuve sur ces Blu-Ray. Des ambitions quasi cinéma à qui la HD va comme un gant.
Top image : aucun
Note image : 5/6
Son
Avec ces sons presque industriels parfois à la limite de « l'agréable », le design sonore de Joshua Berman est une vraie réussite pour nous immerger au cœur de la série. D'autant plus en VO italienne, piste la plus douée pour faire résonner coups et explosions sur les enceintes. La VF stéréo fait moins bien en détails et en présence générale. Pas de doute, c'est la VO qu'il vous faut. Dans les deux cas de toute manière, ne pas hésiter à enclencher un petit mode DPL2x pour plus de nerf encore (pas de 5.1 malheureusement et cela manque).
Top son : aucun
Note son : 4/6



PLANNING
BONNES AFFAIRES
INTERVIEWS
Eva Green - Camelot, la légende du roi Arthur saison 1
https://www.avcesar.com/source/interview/127/photo_0547183008.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/147/photo_0157140523.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/173/photo_1036183401.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/174/photo_0200124313.jpg
eva-green
bryan-cranston
michael-c-hall
damian-lewis
DOSSIERS
»
2013, la barre (de son) tabasse
»
Ultra HD : le TV de demain s'invite dans nos foyers
»
Best of Blu-Ray 2011