Divergente 2 : l'insurrection

Insurgent
Année : 2015
Réalisateur : Robert Schwentke
Interprètes : Shailene Woodley, Theo James, Jai Courtney, Zoë Kravitz, Miles Teller, Maggie Q, Ansel Elgort
Éditeur : M6 Vidéo
BD : BD-50, 119', zone B
Genre : science-fiction, couleurs
Interdiction : tous publics
Sortie : 19/08/15
Prix ind. : 19,99 €
sans Must AV
Critique

Test technique
Image :
Son :
Bonus :
Format image
2.35
HD 1 080p (AVC)
16/9
Bande-son
Français DTS-HD Master Audio 5.1
Anglais DTS-HD Master Audio 5.1
Sous-titres
Français, français pour sourds et malentendants
On avait plutôt apprécié l'univers proposé par Divergente premier du nom, sorte de transposition dans un monde futuriste et chaotique des grands tourments adolescents. Cette fois, sous la houlette de Robert Schwentke (Red, Hors du temps), la saga de Veronica Roth, plutôt féministe par ailleurs, ne réalise aucune des promesses annoncées.

L'insurrection du titre laisse place à une longue phase d'introspection pour le personnage de Tris (Shailene Woodley déçoit) qui, sous des airs de blockbuster d'action à la Hunger Games, se prend les pieds dans sa tentative de virée SF (les cinq défis virtuels de Tris). Tous les autres personnages ne font que passer sans laisser de trace. À l'image du film.
Carina Ramon - Publié le 02/09/15
Liste des bonus
- Commentaires audio des deux producteurs
- Making of (12')
- De Divergente à Divergente 2 (5')
- Shailene Woodley présente Divergente 2 (1')
- Trailer L'élue (1')
- La saga Divergente : du livre à l'écran (4')
- L'histoire de Peter Hayes (3')
- Anatomie d'une scène : la bataille du train (4')
- Les autres : castings et personnages (4')
- Making of  promotionnel (1')
- Trailer international (2')


Commentaire
Malgré l'impression d'abondance, pas grand‑chose à sauver de ce gros teaser promo saucissonné en nombreux petits modules pour faire riche. En vain. Même les commentaires audio sont lénifiants : l'Australien Jai Courtney sait vachement bien faire les cocktails… Quoi d'autre ?
Note bonus : 2/6
Image
C'est plutôt moche et grisou visuellement parlant, on sent la présence fantomatique des fonds verts et les câbles sur la plupart des scènes à effets spéciaux (décidément, Shailene Woodley n'est vraiment pas à l'aise avec ça), le stylisme sent le renfermé (que ces pantalons sont moches !), mais côté précision, piqué et détail, ça le fait largement. Zéro défaut, merci la HD. On passe cela dit à côté d'une meilleure note technique rien que pour le plan final : la foule à l'air libre en image de synthèse… atroce.
Top image : aucun
Note image : 4/6
Son
Sans titre phare pour porter la BO mais des bruitages qui, au moins, n'abrutiront pas nos ados, Divergente 2 se démarque par sa transparence sonore (peu d'effets, peu d'imagination). Les scènes d'action se montrent velues à souhait et bien dosées en basses, mais cela ne fait pas tout. VO à préférer de toute manière pour sa précision et sa texture supérieures malgré un débit légèrement moindre comparé à la VF. Attention, cette dernière nous fait don de doublages peu adaptés, voire décalés.
Top son : aucun
Note son : 4/6



PLANNING
BONNES AFFAIRES
INTERVIEWS
Lucy Lawless - Spartacus, le sang des gladiateurs saison 1
https://www.avcesar.com/source/interview/126/photo_0549181508.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/135/photo_0315184326.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/150/photo_0520115613.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/144/photo_0912120302.jpg
lucy-lawless
sidse-babett-knudsen
kevin-bacon
melissa-george
DOSSIERS
»
2013, la barre (de son) tabasse
»
Ultra HD : le TV de demain s'invite dans nos foyers
»
Best of Blu-Ray 2011