Broadway Therapy

She's Funny That Way
Année : 2013
Réalisateur : Peter Bogdanovich
Interprètes : Imogen Poots, Owen Wilson, Kathryn Hahn, Rhys Ifans, Will Forte, Jennifer Aniston
Éditeur : Metropolitan Film & Vidéo
BD : BD-50, 93', zone B
Genre : comédie, couleurs
Interdiction : tous publics
Sortie : 24/08/15
Prix ind. : 24,99 €
sans Must AV
Critique

Test technique
Image :
Son :
Bonus :
Format image
1.66
HD 1 080p (AVC)
16/9
Bande-son
Français DTS-HD Master Audio 5.1
Français Audiodescription
Anglais DTS-HD Master Audio 5.1
Sous-titres
Français, français pour sourds et malentendants
Amazon
24,99 €
C’est une belle thérapie à laquelle nous convie le vétéran Peter Bogdanovich, 75 ans, figure clé (La dernière séance, La barbe à papa, Mask) et problématique du Nouvel Hollywood ‑l’homme a très tôt planté le drapeau de ses rêves sur les terres des vieux maîtres, Ford, Welles, Hawks, McCarey‑.

Bodga revient donc, et c’est une bonne nouvelle, en renouant avec la veine slapstick de Quoi de neuf doc ?, Cat’s Meow et de Tout le monde riait. Comédie vintage flanquée d’un casting impeccable, Broadway Therapy (She’s Funny That Way en anglais) suit les péripéties rocambolesques d’un metteur en scène de Broadway joué par Owen Wilson qui, dans un hôtel new‑yorkais, croise la route d’une escort‑girl de Brooklyn rêvant de devenir comédienne, et lui offre de changer de vie. Très vite, on se rend compte que l’homme est coutumier du fait : philanthrope maladif, il a pris pour habitude d’aider des prostituées à réaliser leurs rêves profonds. Mais ce jour‑là, sa femme a décidé de venir soutenir son mari.

Une pincée de Lubitsch, une humeur à la Woody Allen, des dialogues savoureux et des quiproquos en rafale, ce film écrit dans les années 1990 avec son ex‑femme Louise Stratten et mise au frigo suite à la mort de John Ritter, qui devait interpréter le rôle principal, retrouve l’optimisme des jours glorieux de la comédie hollywoodienne. Elle témoigne enfin de l’incroyable vitalité d’un cinéaste dont la carrière, remarquable et en dents de scie (plus de flops que de succès), compte parmi les plus riches du cinéma américain de ces quarante dernières années. Un régal.
Jean-Baptiste Thoret - Publié le 16/10/15
Liste des bonus
- Entretien avec Peter Bogdanovich (15')
- Coulisses (16')
- Ouverture du film avec les cartons en anglais (3')
- Notes intitulées « La renaissance de la licorne »
- Bande-annonce


Commentaire
Passage obligé par la rencontre avec Peter Bogdanovich, jamais avare en anecdotes, et malgré leur allure un peu repoussante, par les notes revenant sur la screwball comédy dans l'histoire du cinéma et la place de ce film en particulier. En revanche, le module intitulé « Coulisses » a plus du teaser promo avec interviews en rafale que du véritable sujet backstage avec images du plateau et tranches de tournage.
Note bonus : 2/6
Image
Un look vintage très assumé, avec du orange partout pour la bonne mine, de jolies lumières pour le chic et une superbe Imogen Poots pour le choc. Si la HD n'est pas décisive sur ce genre de film, elle apporte un vernis non négligeable. Il nous manque quand même un surcroît de précision et des contours des personnages plus précis pour être totalement satisfaits.
Top image : aucun
Note image : 4/6
Son
C'est très léger côté ambiances et musique, mais c'est pour mieux écouter les portes des chambres d'hôtel qui claquent. Priorité aux dialogues donc, et en VO comme en VF, tout est limpide. La VO possède bien sûr un charme indéniable. Le jeu des acteurs originaux est un pur ravissement.
Top son : aucun
Note son : 4/6



PLANNING
DVD 24/07/19 Walter
BLUHD 24/07/19 Us
BLU 24/07/19 Us
DVD 24/07/19 Us
BONNES AFFAIRES
INTERVIEWS
Sarah Jessica Parker - Divorce saison 1
https://www.avcesar.com/source/interview/166/photo_0804204009.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/142/photo_0656162718.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/146/photo_0103184406.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/162/photo_0347144329.jpg
sarah-jessica-parker
melissa-bernstein
tom-selleck
leila-bekhti
DOSSIERS
»
2013, la barre (de son) tabasse
»
Ultra HD : le TV de demain s'invite dans nos foyers
»
Best of Blu-Ray 2011