Vice-Versa

Inside Out
Année : 2015
Réalisateurs : Pete Docter, Ronaldo Del Carmen
Interprètes : Charlotte Le Bon, Pierre Niney, Gilles Lellouche, Marilou Berry, Clara Poincaré (voix françaises)
Éditeur : WDSHE/Pixar
BD : BD-50, 89', zone B
Genre : animation, couleurs
Interdiction : tous publics
Sortie : 27/10/15
Prix ind. : 24,99 €
Mustav
Critique

Test technique
Image :
Son :
Bonus :
Format image
1.78
HD 1 080p (AVC)
16/9
Bande-son
Français Dolby Digital Plus 7.1
Anglais DTS-HD Master Audio 7.1
Anglais DTS-HD Master Audio 5.1
Anglais Dolby Digital 2.0
Anglais Audiodescription
Italien DTS 5.1
Néerlandais Dolby Digital 5.1
Voir plus
Sous-titres
Français, anglais, anglais pour sourds et malentendants, néerlandais, italien
Amazon
22,99 €
De la philo/psycho pour tous avec Vice-Versa, le dernier bébé de Pete Docter, assisté de Ronaldo Del Carmen. Soit le gros succès ‑mérité‑ de l'année chez Disney Pixar avec plus de 4 millions d'entrées.

Dès sa venue au monde, la petite Riley (une fille, tiens, mais qui fait du hockey et pas vraiment Barbie girl) voit débouler dans sa vie Joie et son aura irradiante, suivie de près par Tristesse et son col roulé pas jojo, Peur aussi mauve qu'une violette, Colère et son caractère enflammé, enfin, Dégoût, aussi verte que les brocolis qui la débectent. Avec tout ce petit monde aux manettes de son « quartier cérébral », l'aventure (intérieure) de la petite Riley peut commencer. Car grandir, c'est un sacré boulot.

Après une ouverture en forme de flash‑back exposant rapidement l'arrivée de nos cinq émotions chez Riley, nous voici très vite onze années plus tard, à l'âge fatidique de la pré‑adolescence et pile au moment où les parents de Riley décident de quitter les grands espaces pour San Francisco. Mais rien ne va se passer comme prévu et les émotions de Riley vont littéralement passer par toutes les couleurs.

Pas forcément uniquement destinée aux enfants, cette production Disney Pixar prend garde à ne pas s'attarder sur la mystique de l'âme, pour mieux en décortiquer les rouages façon Meccano, de manière hyper‑ludique et accessible à tous. Pour avancer et trouver le bonheur, Riley va devoir accepter et exprimer ses émotions les plus enfouies. Il y a bien sûr un peu de Riley en chacun de nous, même si nos amis imaginaires ont quitté la scène depuis longtemps. Une plongée aux confins de la psyché aussi magique que tordante.
Carina Ramon - Publié le 03/11/15
Liste des bonus
- Comment optimiser votre Home Cinéma
- Bande-annonce
- Court métrage Lava en DTS-HD Master Audio 7.1 (7')
- Scène bonus Vice-Versa « Premier rendez-vous » en DTS-HD Master Audio 7.1 (5')
- Les chemins qui mènent à Pixar, la touche féminine (11')
- Les émotions (7')
- Commentaires audio des deux réalisateurs


Commentaire
En plus du très joli court métrage Lava tout en musique hawaïenne et poésie, ne manquez pas le module « Premier rendez-vous » (en DTS-HD Master Audio 7.1 s'il vous plaît), sorte de scène coupée autonome mettant en scène la présentation du petit copain de Riley aux parents. Une fois de plus, la musique adoucit les mœurs, même le métal ! Excellent.

Les commentaires audio sous-titrés en français des deux réalisateurs sont quant à eux une mine d'informations, et passionnants. Preuve que sur l'animation, l'exercice fonctionne aussi très bien. Les amateurs de dessin ne manqueront pas le retour sur l'évolution graphique des personnages et le travail de simplification opéré par les équipes de dessinateurs autour de cinq émotions seulement. Le dégoût étant celle qui leur a vraiment posé problème (taille, couleur, forme, cheveux, foulard ou pas foulard…).

Enfin, le petit module « Les chemins qui mènent à Pixar, la touche féminine » donne la parole aux femmes qui ont travaillé sur le film. Elles reviennent volontiers sur leur parcours au sein de la société Pixar, leur carrière, leur ressenti le jour de leur embauche ou leur peur de mal faire… Un éventail d'émotions par le prisme de la féminité et de l'exigence dans un monde d'hommes. Un peu sobre dans la présentation, mais bienvenu.
Note bonus : 5/6
Image
Un festival de couleurs acidulées et de matières rigolotes dans le monde intérieur de Riley, qui s'oppose à l'univers plus réaliste de la vie quotidienne de la petite fille (sa maison pas jojo, l'école, les ruelles inquiétantes). Le tout forme un univers cartoon vraiment bien vu et en totale adéquation avec le sujet.

On notera le travail intéressant et pointu au niveau de l'éclairage (voir l'arrivée de Joie dans la vie de Riley à sa naissance) et de la lumière, sujet central du film. Une image résolument optimiste, positive, à l'aura indéniable. HD d'autant plus conseillée pour ce feu d'artifice qui ne se montre jamais agressif par ailleurs.
Top image : aucun
Note image : 6/6
Son
Si la scène sonore reste majoritairement frontale, les incursions sur les autres enceintes du système Home Cinéma agrémentent le tout de la plus belle des manières lors des scènes les plus mouvementées et les passages musicaux. Le canal central arrière s'active alors et donne littéralement vie au monde intérieur luxuriant de Riley. On apprécie quelques effets ciblés et la clarté de l'ensemble. La démo n'est pas énorme, mais suffisamment régulière pour faire ressentir le DTS-HD Master Audio 7.1 de la VO. La VF et sa belle brochette de comédiens plaira à tous, c'est certain, mais le Dolby Digital Plus 7.1 mi-débit se ressent sur la longueur. Moins vivant.
Top son : aucun
Note son : 5/6



Nouvelle Newsletter
inscrivez-vous
OK
Merci !

Les informations recueillies sont destinées à AVCesar.com pour vous assurer l'envoi de votre newsletter.

Vous bénéficiez d'un droit d'accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d'en demander l'effacement dans les limites prévues par la loi.

Vous pouvez également à tout moment revoir vos options en matière de ciblage. En savoir plus sur notre politique de confidentialité.

PLANNING
30/09/20 The Hunt
01/10/20 Un flic
BONNES AFFAIRES
INTERVIEWS
Tatiana Maslany - Orphan Black saison 1
https://www.avcesar.com/source/interview/148/photo_0250141520.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/144/photo_0912120302.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/136/photo_0107121104.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/175/photo_0556215604.jpg
tatiana-maslany
melissa-george
fabrice-gobert
mathieu-amalric
DOSSIERS
»
2013, la barre (de son) tabasse
»
Ultra HD : le TV de demain s'invite dans nos foyers
»
Best of Blu-Ray 2011