The Boy

Année : 2016
Réalisateur : William Brent Bell
Interprètes : Lauren Cohan, Rupert Evans, James Russell, Jim Norton, Diana Hardcastle
Éditeur : Metropolitan Film & Vidéo
BD : BD-50, 97', zone B
Genre : horreur, couleurs
Interdiction : tous publics
Sortie : 27/05/16
Prix ind. : 19,99 €
sans Must AV
Critique

Test technique
Image :
Son :
Bonus :
Format image
2.35
HD 1 080p (AVC)
16/9
Bande-son
Français DTS-HD Master Audio 5.1
Anglais DTS-HD Master Audio 5.1
Français en Audiodescription
Sous-titres
Français, français pour sourds et malentendants
Amazon
17,99 €
Greta Evans (Lauren Coran, The Walking Dead) essaie de refaire sa vie loin des États‑Unis. Elle se rend alors en Angleterre et devient nourrice chez les Heelshire. Sur le point de partir en vacances, le couple d’un certain âge lui confie la garde de leur unique enfant… lequel s’avère être une poupée.

Réalisateur chevronné en matière de cinéma d’horreur (Stay Alive, Devil Inside, Wer, c’est lui), William Brent Bell s’empare d’une thématique récurrente du genre : la filiation et ses effets pervers.

D’emblée, l’étrangeté s’incruste dans les murs de l’immense demeure des Heelshire, laquelle contient autant de secrets que le couple de seniors, dont le travail de deuil inabouti les a poussés à adopter un fils en porcelaine. Leur propension au déni contamine bientôt leur nouvelle employée. Greta finit par s’attacher à cet objet personnifié et déroutant jusqu’à ce qu’un twist remarquable nous ramène au principe de réalité, pour ne pas dire de monstruosité. Un bon moment.
Carole Lépinay - Publié le 16/06/16
Liste des bonus
- Bandes-annonces (7')


Commentaire
Un vide assez étrange… pour filer la métaphore.
Note bonus : 0/6
Image
Dès les premières images, on comprend que le film va nous emmener sur des chemins austères, des intérieurs hermétiques, et corser le tout à base de contrastes marqués. Tout est sombre, noir, appuyé, désaturé. Mais le rendu en HD est superbe, qui plus est dénué de défaut. Un travail sur la colorimétrie qui porte ses fruits et saute ici aux yeux.
Top image : aucun
Note image : 6/6
Son
Une lente montée en puissance sonore qui finit dans un grand fracas. Rien d'étonnant à cela. C'est classique mais extrêmement bien fait tout au long du film. En VO, la scène Surround se montre plus présente, plus intense (même lors des passages a priori calmes) et les effets arrières plus marqués. En VF, la pluie donne par exemple l'impression d'être plus lointaine, alors qu'en VO, elle nous douche littéralement. Le dernier quart d'heure lâche les basses pour un final tendu à souhait.
Top son : aucun
Note son : 5/6



5990€ 7990€
il y a 1 heure
1299€ 2599€
il y a 6 heures
PLANNING
02/12/20 The Wretched
02/12/20 The Wicker Man
02/12/20 The Wicker Man
02/12/20 The Vigil
Nouvelle Newsletter
inscrivez-vous
OK
Merci !

Les informations recueillies sont destinées à AVCesar.com pour vous assurer l'envoi de votre newsletter.

Vous bénéficiez d'un droit d'accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d'en demander l'effacement dans les limites prévues par la loi.

Vous pouvez également à tout moment revoir vos options en matière de ciblage. En savoir plus sur notre politique de confidentialité.

INTERVIEWS
Kevin Bacon - Following saison 1
https://www.avcesar.com/source/interview/150/photo_0520115613.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/132/photo_0731173018.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/174/photo_0200124313.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/171/photo_0331123722.jpg
kevin-bacon
lucas-belvaux
damian-lewis
rotem-shamir
DOSSIERS
»
2013, la barre (de son) tabasse
»
Ultra HD : le TV de demain s'invite dans nos foyers
»
Best of Blu-Ray 2011