À bras ouverts

Année : 2017
Réalisateur : Philippe de Chauveron
Interprètes : Christian Clavier, Ary Abittan, Elsa Zylberstein
Éditeur : M6 Vidéo
BD : BD-50, 92', zone B
Genre : comédie, couleurs
Interdiction : tous publics
Sortie : 09/08/17
Prix ind. : 19,99 €
sans Must AV
Critique

Test technique
Image :
Son :
Bonus :
Format image
1.85
HD 1 080p (AVC)
16/9
Bande-son
Français DTS‑HD Master Audio 5.1
Français DTS‑HD Master Audio 2.0
Audiodescription
Sous-titres
Français pour sourds et malentendants
Amazon
19,99 €
Rakuten
13,80 €
Fnac
20 €

Navrant. Gênant. Vide. Même pas drôle. Le dernier film de Philippe de Chauveron (Qu'est-ce qu'on a fait au bon Dieu ?) va bien trop vite en besogne pour nous faire croire la moindre seconde à cette histoire énorme : sur un plateau TV, Fougerole, un écrivain humaniste, jure en direct d'accueillir chez lui à Marnes‑la‑Coquette n'importe quelle famille Rom dans le besoin. Le lendemain, dring dring, une famille de gens de voyage débarque (Ary Abittan, qui fait ce qu'il peut). Tiraillé entre ses propres préjugés et ses convictions sociales, le couple Fougerole s'adapte tant bien que mal à cette cohabitation forcée.

 

On imagine bien Philippe de Chauveron s'être inspiré de quelques personnalités publiques ayant à peu de chose près fait les mêmes déclarations que Christian Clavier dans le film, et vouloir rire des dissonances entre les discours et les actes d'une certaine gauche caviar. Un sujet glissant mais fort tentant qui aurait pu (dû) aboutir à une satire du petit monde germanopratin. Pourquoi pas, après tout.

 

Mais pour viser la substantifique moelle des grandes comédies italiennes où tout le monde en prenait pour son grade, encore aurait‑il fallu décoller de ce premier degré crasse et sortir des clichés attendus (hérissons d'un côté VS pâtisseries Gérard Mulot de l'autre). Au final, À bras ouverts ne transgresse rien, ne fait bouger aucune ligne et ne fait pas rire un seul instant. Un film à sketchs épais et complément raté. 

Carina Ramon - Publié le 20/09/17
Liste des bonus
- Making of (38')
- Bande-annonce


Commentaire

Trop c'est trop, on se passera des petits commentaires sur les costumes et autres interviews captées sur le plateau de tournage.

Note bonus : 1/6
Image

Bien saturée et dense, on ne blâmera pas l'image qui se montre solide en toutes circonstances. On note en revanche le manque de décors naturels pour un rendu un peu hermétique. Des tonalités froides qui nous laissent de marbre par ailleurs. 

Top image : aucun
Note image : 4/6
Son

Un peu de musique tsigane, des dialogues vifs et quelques ambiances à l'arrière : ce 5.1 fait dans l'archi classique. Ne comptez pas sur la bande‑son pour vous réveiller.

Top son : aucun
Note son : 4/6



PLANNING
DVD 29/05/19 Yao
BLU 29/05/19 Yao
DVD 29/05/19 The Hate U Give
BLU 29/05/19 The Hate U Give
BONNES AFFAIRES
INTERVIEWS
Joel Schumacher - Phone Game
https://www.avcesar.com/source/interview/131/photo_0525105410.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/173/photo_1036183401.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/152/photo_0641125609.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/136/photo_0107121104.jpg
joel-schumacher
michael-c-hall
nic-pizzolatto
fabrice-gobert
DOSSIERS
»
2013, la barre (de son) tabasse
»
Ultra HD : le TV de demain s'invite dans nos foyers
»
Best of Blu-Ray 2011