The Last Girl, celle qui a tous les dons

The Girl with all the Gifts
Année : 2016
Réalisateur : Colm McCarthy
Interprètes : Sennia Nanua, Gemma Arterton, Glenn Close, Paddy Considine, Anamaria Marinca, Anthony Welsh
Éditeur : Universal
BD : BD-50, 111', zone B
Genre : horreur, couleurs
Interdiction : - de 12 ans
Sortie : 02/11/17
Prix ind. : 14,99 €
sans Must AV
Critique

Test technique
Image :
Son :
Bonus :
Format image
1.85
HD 1 080p (AVC)
16/9
Bande-son
Français DTS 5.1
Anglais DTS‑HD Master Audio 5.1
Espagnol DTS 5.1
Portugais DTS 5.1
Sous-titres
Français, anglais pour sourds et malentendants, espagnol, néerlandais, portugais, russe
11,81 €
13,82 €

Bien que la planète ait été décimée par un agent pathogène, un groupe d’enfants infectés est encore capable de raison et de sensibilité.


Une nouvelle génération de zombies est née dans l’objectif de Colm McCarthy (réalisateur œuvrant principalement dans la série). Il s’agit de jeunes gamins intelligents dispatchés dans des cellules individuelles, sanglés et placés sous haute surveillance par une escouade mixte de militaires et scientifiques, dès fois qu’une fringale inopinée ne les ramènerait à leur nature primale. Parmi eux, Mélanie (Sennia Nanua), pré‑ado surdouée qui échappe de justesse à une intervention chirurgicale meurtrière grâce à une attaque de morts‑vivants…

 

La suite, on l’identifie (à tort) comme une formule scénaristique évidente. Une fois lancés sur les routes de la désolation à bord d’un tank, les survivants devront autant résister aux assauts toujours plus agressifs des hungries (appellation nouvelle des créatures boostées façon Zack Snyder) que composer avec les obsessions individualistes de certains survivants. Mélanie arrive alors comme un miracle hybride, mi‑ange mi‑démon, tout à fait éveillé mais carnivore par nécessité. Cette idée formidable permet d’envisager le zombie movie sous un angle inattendu, quand bien même la tension reste approximative lorsque la fragile cohabitation cède à l’intelligence supérieure d’une enfant manifestement en manque de congénères.

 

The Last Girl ou la pionnière d’un nouveau genre, celle d’une peuplade originelle à éduquer en plein cœur du chaos.

Carole Lépinay - Publié le 08/10/18
Liste des bonus
- Aucun


Commentaire

RAS.

Note bonus : 0/6
Image

Un univers carcéral bien glauque au début, une image désaturée jaunie ensuite, une ambiance claustro de A à Z. Certes, la précision n'est pas vraiment au beau fixe mais l'ambiance fin du monde fait largement la blague.

Top image : aucun
Note image : 4/6
Son

Une très bonne surprise côté son avec une activité intense à l'arrière. Un 5.1 qui n'en a pas que le nom et qui met particulièrement en valeur les bruitages affreux sales et méchants des zombies. On y croît (en VO).

Top son : aucun
Note son : 5/6



PLANNING
DVD 17/12/18 Equalizer 2
BLU 17/12/18 Equalizer 2
BLUHD 17/12/18 Equalizer 2
INTERVIEWS
Matt Dillon - Wayward Pines
https://www.avcesar.com/source/interview/160/photo_1145102402.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/130/photo_0548183008.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/143/photo_0727170802.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/132/photo_0731173018.jpg
matt-dillon
christian-rouaud
eric-rochant
lucas-belvaux
DOSSIERS
»
2013, la barre (de son) tabasse
»
Ultra HD : le TV de demain s'invite dans nos foyers
»
Best of Blu-Ray 2011