Symphonie pour un massacre

Année : 1963
Réalisateur : Jacques Deray
Interprètes : Jean Rochefort, Michel Auclair, José Giovanni, Charles Vanel, Michèle Mercier, Daniela Rocca
Éditeur : Pathé
BD : BD-50, 110', zone B
Genre : drame, N&B
Interdiction : tous publics
Sortie : 11/04/18
Prix ind. : 19,99 €
Mustav
Critique

Test technique
Image :
Son :
Bonus :
Format image
1.66
HD 1 080p (AVC)
16/9
Bande-son
Français DTS‑HD Master Audio 2.0
Audiodesricption
Sous-titres
Français pour sourds et malentendants, anglais
19,99 €
19,99 €
19,99 €

Paoli (Charles Vanel) prépare un gros coup avec ses fidèles hommes de main, mais l’un d’entre eux monte un stratagème édifiant afin d’empocher la mise dans leur dos.


Celui qui fait bande à part et orchestre avec un sang‑froid incroyable la mécanique du crime, c’est Jean Rochefort alias Jabeke, révélé dans un premier grand rôle de cinéma (sans sa moustache, encore qu’une scène de déguisement le prédestinait à la porter toute sa carrière durant) totalement à contre‑emploi de ses futures prestations comiques.

 

Polar méconnu de Jacques Deray (La piscine, Borsalino, Le Marginal), Symphonie pour un massacre est porté par une distribution exceptionnelle : Charles Vanel, Michel Auclair, Michèle Mercier et José Giovanni, à son tour réalisateur du prodigieux Dernier domicile connu (1970) avec Lino Ventura et Marlène Jobert.

Carole Lépinay - Publié le 04/07/18
Liste des bonus
- Entretien croisé avec Jean‑Philippe Guérand et François Guérif (27')


Commentaire

Passage obligé par cet unique bonus en compagnie d'un spécialiste de Jean Rochefort pour l'un et du film noir US pour l'autre.

Note bonus : 3/6
Image

Restaurée en 2016 par Pathé, cette copie présente un N&B sobre et élégant aux accents graphiques évidents. Peu de défauts demeurent et les nombreuses scènes de nuit de qualité un peu moindre n'entravent en rien notre plaisir. Beau contraste par ailleurs.

Top image : aucun
Note image : 4/6
Son

Un mono doublé à droite et à gauche qui a de beaux restes et qui ne se montre jamais agressif. Les dialogues sont clairs, les ambiances bien présentes. On apprécie le caractère vivant de l'ensemble, jamais figé. 

Top son : aucun
Note son : 4/6


PLANNING
INTERVIEWS
Fabrice Gobert - Les revenants
https://www.avcesar.com/source/interview/136/photo_0107121104.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/139/photo_0259145504.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/149/photo_0450174503.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/160/photo_1145102402.jpg
fabrice-gobert
liam-neeson
sophie-turner
matt-dillon
DOSSIERS
»
2013, la barre (de son) tabasse
»
Ultra HD : le TV de demain s'invite dans nos foyers
»
Best of Blu-Ray 2011