Normandie nue

Année : 2017
Réalisateur : Philippe Le Guay
Interprètes : François Cluzet, Arthur Dupont, Toby Jones, François‑Xavier Demaison, Grégory Gadebois
Éditeur : M6 Vidéo
BD : BD-50, 109', zone B
Genre : comédie dramatique, couleurs
Interdiction : tous publics
Sortie : 16/05/18
Prix ind. : 19,99 €
sans Must AV
Critique

Test technique
Image :
Son :
Bonus :
Format image
2.39
HD 1 080p (AVC)
16/9
Bande-son
Français DTS‑HD Master Audio 5.1
Français Audiodescription
Sous-titres
Français pour sourds et malentendants
Amazon
19,99 €
Rakuten
16,90 €
Fnac
19,99 €

C'est la panique à Le Mêle‑sur‑Sarthe, petit bourg du Perche où les agriculteurs se meurent. La faute aux politiques, à la crise, à l'Europe, à une production gorgée de chimie de plus en plus décriée, le film de Philippe Le Guay n'en dira pas plus, là n'est pas le sujet.

 

Le réalisateur des Femmes du 6e étage (2011) s'attache une fois de plus à étudier un petit microcosme, ici le monde rural, dès lors qu'une cause censée rassembler finit par désunir. D'autant qu'un grand photographe conceptuel s'est mis en tête de faire poser tout le village nu comme un vers dans un champ du coin. Une idée pour le moins clivante. Georges Balbuzard (François Cluzet), le maire qui a voué sa vie à son patelin et ses habitants, y voit l'opportunité de capter l'attention des médias. Mais rien ne va se passer comme prévu.   

 

À trop vouloir jouer avec les clichés, dénoncer sans trop écorner, Philippe Le Guay accouche d'une comédie gentille qui ne dit au fond pas grand‑chose des difficultés des paysans, du vieux schéma qui pousse certains d'entre eux à s'endetter et à mourir à petit feu, parfois mourir tout court.

 

Quelques bonnes idées (le Parisien ‑François‑Xavier Demaison‑ ravagé par les allergies mais qui persiste à croire en un retour aux sources salvateur) mais aussi une réelle difficulté à nous faire entrer dans l'histoire dès le début du film, avec une scène de manifestation peu crédible. Malgré un scénario sans surprise, le casting ‑François Cluzet en tête‑ ne lâche rien. Heureusement.  

Carina Ramon - Publié le 16/05/18
Liste des bonus
- Une journée au Mêle (11')
- Projets d'affiches
- Scènes coupées (9')


Commentaire

Le réalisateur nous explique sa volonté de filmer le « vivre ensemble » qui n'est pas réservé qu'aux urbains. Pour lui, un scénario superpose très souvent plusieurs univers, ici celui de la photo et le monde de l'agriculture.

Note bonus : 2/6
Image

Pas grand‑chose à reprocher à cette image à la fois naturelle, lumineuse et captée avec talent dans de beaux décors du cru. De la chaleur aussi, histoire d'entraide oblige, et une belle précision pour un rendu à la fois texturé et limpide.

Top image : aucun
Note image : 4/6
Son

Une piste DTS‑HD Master Audio 5.1 tout ce qu'il y a de plus classique, presque discrète. Il faut dire que le sujet ne se prête absolument pas à une démonstration de force. Une comédie avant tout portée par ses dialogues en scène frontale.

Top son : aucun
Note son : 4/6



Nouvelle Newsletter
inscrivez-vous
OK
Merci !

Les informations recueillies sont destinées à AVCesar.com pour vous assurer l'envoi de votre newsletter.

Vous bénéficiez d'un droit d'accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d'en demander l'effacement dans les limites prévues par la loi.

Vous pouvez également à tout moment revoir vos options en matière de ciblage. En savoir plus sur notre politique de confidentialité.

PLANNING
30/09/20 The Hunt
01/10/20 Un flic
BONNES AFFAIRES
INTERVIEWS
https://www.avcesar.com/source/interview/138/photo_0315185626.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/173/photo_1036183401.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/151/photo_0557184527.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/132/photo_0731173018.jpg
pascal-laugier-et-louis-thevenon
michael-c-hall
lars-lundstrom
lucas-belvaux
DOSSIERS
»
2013, la barre (de son) tabasse
»
Ultra HD : le TV de demain s'invite dans nos foyers
»
Best of Blu-Ray 2011