The Florida Project

Année : 2017
Réalisateur : Sean Baker
Interprètes : Brooklynn Prince, Bria Vinaite, Willem Dafoe, Christopher Rivera, Valeria Cotto, Mela Murder
Éditeur : Le Pacte
BD : BD-50, 102', zone B
Genre : drame, couleurs
Interdiction : tous publics
Sortie : 09/05/18
Prix ind. : 19,99 €
Mustav
Critique

Test technique
Image :
Son :
Bonus :
Format image
2.35
HD 1 080p (AVC)
16/9
Bande-son
Français DTS‑HD Master Audio 5.1
Français Audiodescription
Anglais DTS‑HD Master Audio 5.1
Sous-titres
Français imposé sur la VO, français pour sourds et malentendants
19,99 €
19,99 €

Moonee (Brooklyn Prince), 6 ans, fait les quatre cents coups avec sa bande de petits copains dans un motel de la banlieue de Disney World. Il faut dire que Halley (Bria Vinaite), sa très jeune mère célibataire, préoccupée par les soucis du quotidien, a peu d’attention à lui accorder.


Leur monde enchanté n’est qu’à quelques encablures de maisons laissées à l’abandon. D’ailleurs, une fois dépassés les tags et les façades éventrées, on n’imagine qu’ici l’aventure toute en guimauve doit impérativement se réinventer, à défaut d’accéder à l’autre côté du royaume (pour population) argenté(e) de Disney.

 

Moonee, leader d’une bande de gamins certifiés white trash, débite les gros mots comme elle enchaîne les bêtises, à l’instar de son ado de maman‑référent qui l’embarque dans ses combines clandestines (de la vente de parfums à la sauvette à des dérapages nocturnes poussés par la nécessité). Rivées à cette existence plus que précaire, mère et fille ne voient pas plus loin que l’interstate highway ou encore le couloir aérien d’où s’échappent les avions qu’elles ne prendront jamais…

 

Sean Baker (Tangerine, 2015) filme la périphérie du rêve américain excluant et dénaturé, encore que du point de vue de Moonee, la grande précarité n’empêche ni les gourmandises de l’âge tendre, ni un jardin secret à partager avec une nouvelle amie. La très belle séquence au vert, près d’un arbre protecteur ou l’œil bienveillant de Bobby (Willem Dafoe, formidable), le gardien du motel, en disent beaucoup sur ses manques tandis que chaque petit deal au quotidien porte les entailles profondes d’une lutte pour la survie.

Carole Lépinay - Publié le 05/06/18
Liste des bonus
- Making of (22')
- Entretien avec le réalisateur Sean Baker (11')
- Entretien avec l'actrice Bria Vinaite (10')
- Bêtisier (3')
- Bande-annonce


Commentaire

Le making of révèle la formidable direction d'acteurs de Sean Baker ainsi que les temps forts et parfois compliqués (cause météo ou souci technique) du tournage. 

 

Totalement aux anges à l'idée de voir son film côtoyer ceux de cinéastes qui l'ont influencé (Abel Ferrara, Bruno Dumont) lors de la Quinzaine des réalisateurs en 2017, Sean Baker revient sur les aspects de son film, notamment la petite touche d'hyperréalisme qui a fait toute la différence. 

 

Son aventure a commencé en postant des petites vidéos d'elle sur internet, repérée par Sean Baker, Bria Vinaite est devenue l'héroïne de son film. Elle raconte cette expérience extraordinaire, son coup de cœur pour le scénario (qui l'a fait pleurer), sa familiarisation avec le lieu si atypique du film une fois arrivée en Floride. Un court bêtisier regroupe chaque loupé de la petite et sensationnelle Brooklynn Prince (jamais avare de gros mots).

Note bonus : 3/6
Image

Le style hyperréaliste du film pourra surprendre, tout comme les décors très « cupcake » du film, entièrement tournés vers une société de loisirs. Les couleurs arc‑en‑ciel, la méthode de filmage toujours en mouvement et le montage naturaliste sont autant d'arguments en faveur d'un film esthétiquement différent et frais. À découvrir.

Top image : aucun
Note image : 4/6
Son

Le 5.1 est presque facultatif puisqu'il ne se passe pas grand‑chose sur les enceintes arrière hormis la musique et quelques effets, mais il a le mérite d'exister. Il sert surtout à asseoir l'environnement naturel de ce film aux allures de documentaire en milieu (dévaforisé) urbain. Attention, VO obligatoire pour le réalisme et la tchatche des enfants, au risque de passer à côté du film.

Top son : aucun
Note son : 4/6



PLANNING
DVD 20/11/18 Sans adieu
DVD 20/11/18 Dirty Dancing
BLU 20/11/18 Dirty Dancing
INTERVIEWS
Anthony Hopkins - Westworld saison 1
https://www.avcesar.com/source/interview/170/photo_1215120005.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/144/photo_0912120302.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/159/photo_0855101528.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/162/photo_0347144329.jpg
anthony-hopkins
melissa-george
francois-charles-bideaux
leila-bekhti
DOSSIERS
»
2013, la barre (de son) tabasse
»
Ultra HD : le TV de demain s'invite dans nos foyers
»
Best of Blu-Ray 2011
Baladeur Radio Cassette Tous Temps Welltech 20757 - Auna TT-1201-USB Tourne-disque USB LED -argent - ASTON MEOSAT Récepteur satellite HD Fransat Connect + Carte Frans... - LED - LCD de 37 à 42 Pouces Grundig 40VLE6730BP - Lecteur DVD portable Toshiba SD-P100DTSE - Amplificateur d'antenne satellite cd67155 - Lecteur DVD Hom tech industries HT04DX - Méridian 551 - Amplificateur 2 x 65 Watt - 8 Ohms - 6 In RCA - SEDEA Récepteur Décodeur TNT HD terrestre mini SNT160HD - TV Plasma Pioneer PDP LX6090H 60 1080p (Full HD) - Samsung LE26R516A écran LCD 22 - Samsung DVD-H1080R - Lecteur DVD - Téléviseur Plasma 42 (107 cm) HD TV - Tuner TNT HD - 100 Hz - Dou... - HQ PRE AMP-12/AUX - Pré-amplificateur - Câble HDMI 3D norme 1.4, hautes performances, 1.5m cd43818 - Cellule magnétique audio Technica AT 95 E - Samsung BD-C5900 - Lecteur Blu Ray 3D - Terminal LISTO F-155 HD FRANSAT - TV LED Philips 32PHS4112 32 720p - Philips SWV2519W - Câble RF - connecteur IEC (M) pour connecteur ... -