Mission impossible - Rogue Nation

Année : 2015
Réalisateur : Christopher McQuarrie
Interprètes : Tom Cruise, Jeremy Renner, Simon Pegg, Rebecca Ferguson, Ving Rhames
Éditeur : Paramount
BD : 1 UHD-66 + 1 BD-50, 131', toutes zones
Genre : action, couleurs
Interdiction : tous publics
Sortie : 03/07/18
Prix ind. : 24,99 €
Mustav
Critique

Test technique
Image :
Son :
Bonus :
Format image
2.35
UHD 2 160p (HEVC)
HDR Dolby Vision
HDR10
16/9
Bande-son
Français Dolby Digital 5.1
Anglais Dolby Atmos
Anglais Dolby TrueHD 7.1
Anglais Audiodescription 5.1
Québécois Dolby Digital 5.1
Italien Dolby Digital 5.1
Portugais Dolby Digital 5.1
Espagnol Dolby Digital 5.1
Allemand Dolby Digital 5.1
Voir plus
Sous-titres
Français, anglais, anglais pour malentendants, allemand, espagnol, italien, danois, néerlandais, norvégien, finnois, suédois
24,99 €
24,99 €
24,99 €

Avec Rogue Nation, c’est la cinquième fois que Tom Cruise endosse le costume de Ethan Hunt. À chaque nouvel épisode et malgré l'âge, le costume lui va de mieux en mieux et ses exploits sportifs font la Une de la presse (ça n'a pas loupé cette année encore avec le prochain Fallout). Un rendez‑vous dont on connaît certes les contours et les passages obligés, mais dont on sait apprécier chaque moment avec délectation.

Dans le précédent opus Mission impossible : protocole fantôme (cliquer pour le test 4K UHD), Cruise/Hunt escaladait une des plus hautes tours du monde. Cette fois, dès les premières minutes, il saute sur l’aile d’un avion qui s'apprête à décoller. Pendant la prouesse (réalisée huit fois de suite, on l'apprendra dans les bonus), la caméra s’attarde sur le visage déformé de Cruise par le vent et les échappements brûlants pour ne laisser aucun doute planer sur sa performance hallucinante. Mission impossible ? Pas pour Tom Cruise.

À la réalisation, Christopher McQuarrie (Jack Reacher) fait pleuvoir hommages et clins d'œil à la saga mais parvient surtout à insuffler une dimension « thriller » que n'aurait pas reniée un De Palma (voir la séquence de l’opéra de Vienne). McQuarrie développe également des personnages capables de sortir de l’ombre de Cruise, à l’image de celui incarné par Rebecca Ferguson, sorte de double féminin de Hunt. Cette nouvelle approche confère au film, jusqu'à son final, une dimension plus humaine, sèche et efficace. Logique donc que Cruise et McQuarrie se soient une nouvelle fois retrouvés sur M:I6 dont la sortie est prévue le 1er août au cinéma.

Cédric Melon - Publié le 06/06/18
Liste des bonus
- Commentaire audio de Tom Cruise et Christophe McQuarrie
- Allumer la mèche (6')
- Le sang-froid de Tom Cruise (6')
- Les héros... (8')
- Tom Cruise en altitude (8')
- Mission immersion (7')
- Course-poursuite ensablée (6')
- Les missions continuent (7')
- … et les voyous (6')
- Les meilleures équipes (6')
- Agents de voyages (6')
- Opération Turandot (4')
- Presque impossible (6')
- Cascades (30')
- Coupez ! (7')
- Variation sur un thème (5')
- Blu-Ray du film et bonus


Commentaire

Comptez large le jour où vous visionnez le film tant ses bonus, tous regroupés ici sur le Blu‑Ray hormis les commentaires audio de la galette 4K UHD, donnent une petite idée de ce qu'implique la réalisation d'un tel projet. Tous les segments sont abordés (scénario, cascades, costumes, économie d'effet spéciaux, lieux visités, montage, musique…) et, module après module, il devient réellement difficile de décrocher malgré un net penchant hagiographique.

Ne manquez surtout pas la section de trente minutes sur les cascades du film, toutes assumées par Cruise bien entendu. Vous y verrez huit décollages d'avion à mains nues à la suite et dans le brouillard total pour cause des lentilles très protectrices, une séquence de conduite en totale route libre dans les rues de Rabat avec une visibilité de quelques dizaines de centimètres seulement, une moto lancée à 160 km/h ou encore des séances d'apnée de 6 minutes…

Les plus techniciens seront surpris d'apprendre, comme nous, que le monteur du film assiste lui aussi au tournage et prémonte en direct toutes les séquences que l'on veut bien lui donner afin de s'assurer qu'aucun plan ne manquera au final. Étonnant.

Les commentaires audio sont également à saluer. Que dire ? Merci ?

Note bonus : 5/6
Image

Rien de bling‑bling. Beaucoup d'efficacité. À l'image de Protocole fantôme, la copie 4K UHD de Rogue Nation offre au film une nouvelle enveloppe 100% revigorée où tout est tout à coup plus subtil, plus évident. Pour rappel, le film a majoritairement été tourné sur pellicule 35 mm et affichait déjà en Blu‑Ray une image dense, bourrée de matière. Malgré un Digital Intermediate 2K, le rendu HDR Dolby Vision se montre encore plus précis et brillant, riche en noir et intense en contraste (quelle lumière, ça change tout !). Le gamut étendu révèle des teintes et des détails inédits (notamment sur les gros plans). Au final, rien n'est lisse, tout est dense, parfaitement mis en relief pour un réalisme accru. 

Quant à la légère perte de définition auparavant constatée dans quelques scènes sombres, elle n'est plus vraiment d'actualité. Le HDR a le don de déboucher les arrière‑plans et de booster toutes les scènes de bravoure, qu'elles soient aériennes, sous‑marines ou urbaine. Effet « wahou » garanti.

Top image : aucun
Note image : 6/6
Son

Une VO Dolby Atmos 7.1 assez incroyable qui réussit l'exploit de faire très fort avec une scène sonore majoritairement au niveau des oreilles, qui sait toutefois dispenser sur les haut‑parleurs Height quelques sons additionnels bienvenus lors des scènes d'action. Le décollage de l'Airbus A400M avec le bruit de l'air pulsé par les réacteurs et le vent fusant sur la carlingue de l'avion de transport militaire est extrêmement spectaculaire. Vous l'aurez compris, ici, le mixage Atmos joue l'immersion et le résultat est véritablement exceptionnel.

Pour le reste, c'est‑à‑dire la musique (merveilleux thème de Lalo Schifrin revisité tantôt rétro, tantôt oriental), les dialogues, la gestion des basses, tout est parfait ! Le caisson est rageur lorsqu'il le faut, les dialogues sont toujours intelligibles même lorsque l'action se déchaîne à l'écran (et ce n'est pas une sinécure vu la densité audio lors de ces séquences), et la musique remplit pleinement la salle Home Cinéma. Bref, une prestation sonore épique pour un film qui ne l'est pas moins.

Top son : aucun
Note son : 6/6



PLANNING
DVD 26/06/18 The Cured
BLU 26/06/18 The Cured
INTERVIEWS
Ken Follett - Un monde sans fin
https://www.avcesar.com/source/interview/137/photo_0142105021.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/154/photo_1145170618.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/161/photo_1108160423.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/147/photo_0157140523.jpg
ken-follett
gillian-anderson
priyanka-chopra
bryan-cranston
DOSSIERS
»
2013, la barre (de son) tabasse
»
Ultra HD : le TV de demain s'invite dans nos foyers
»
Best of Blu-Ray 2011
Samsung Galaxy A5 (2017) Dual SIM 32 Go Or sable - Samsung Galaxy S3 i9300 Pebble Bleu - Motorola MOTOLUXE Noir - 4x2 Commutateur Matriciel Splitter Full HD , UJD - MAZE Alpha 4G Phablet Android 7.0 6.0 inch Helio P25 Octa Core 2.... - Apple iPhone 6s 32 Go Gris - Samsung Galaxy Fame S6810 Blanc 4Go - Apple iPhone 4S 8 Go Blanc - Nokia Lumia 820 8 Go Rouge - Iphone 5s - 16 Go - Gris Sidéral - Reconditionné - Apple iphone 6 64Go Or - Samsung Galaxy S7 edge 32 Go Or - Nokia 2700 classic Noir de jais - Samsung Galaxy A5 16 Go Argent platine - Sagem Porsche Design P'9521 Noir - iPhone 6s Plus 128GB argenté - Sony Ericsson W595 Walkman Noir lave - Alcatel BH4 rouge - Iphone 6 - 16 Go - Gris Sidéral - Reconditionné - Gigaset C530 - Téléphone sans fil avec ID d'appelant - DECTG... -