Hostiles

Année : 2017
Réalisateur : Scott Cooper
Interprètes : Christian Bale, Rosamund Pike, Wes Tudi, Jesse Plemons, Adam Beach, Rory Cochrane
Éditeur : Metropolitan Film & Vidéo
BD : BD-50, 96', zone B
Genre : western, couleurs
Interdiction : - de 12 ans
Sortie : 18/07/18
Prix ind. : 24,99 €
Mustav
Critique

Test technique
Image :
Son :
Bonus :
Format image
2.39
HD 1 080p (AVC)
16/9
Bande-son
Français DTS‑HD Master Audio 7.1
Français Audiodescription
Anglais DTS‑HD Master Audio 7.1
Sous-titres
Français pour sourds et malentendants
24,99 €
24,99 €
24,99 €

1892. Un ancien héros de guerre devenu gardien de prison (Christian Bale), un chef cheyenne mourant (Wes Studi) et une jeune femme traumatisée par le massacre de sa famille (Rosamund Pike) cohabitent le temps d'un voyage à haut risque du Nouveau‑Mexique vers le Montana.

 

Dans la plus pure tradition du western crépusculaire, Hostiles dépeint une Amérique dangereuse et déchirée où les grandes plaines magnifiques du Montana, les déserts d'Arizona et les forêts du Colorado sont jonchés de cadavres et de crapules en tous genres, prêtes à massacrer ou se faire massacrer. Son héros, hanté par la guerre, le sang et les tripes, est sur le chemin de la rédemption. À la lisière de deux époques, il doit trouver sa voie.

 

Le réalisateur alterne avec une aisance qui frôle la perfection les scènes crues d'une férocité incroyable et les moments plus intimes, propulsant le film dans une dimension historique incroyable. Une à une, Scott Cooper (Les brasiers de la colère) déterre les racines d’une Amérique profonde qui se cherche et se mue en autre chose. Cette transformation est incarnée par un Christian Bale étonnant, profond et terrifiant à la fois, qui revient en grande force.

 

Une renaissance doublée d'une radicalité filmique qui semblait s’être éteinte avec Ford, Peckinpah et les autres. Alors certes, il manque à Hostiles un surcroît de grandeur pour atteindre le niveau des maîtres, mais c’est suffisamment percutant pour se dire que Hollywood a autre chose à dire et à montrer que de supers‑héros noyés dans des images de synthèse insipides. À découvrir.

Cédric Melon - Publié le 10/07/18
Liste des bonus
- Les origines (20')
- Repousser les limites (18')
- Ne pas regarder derrière soi (25')


Commentaire

Un making of absolument passionnant qui éclaire les intentions du réalisateur, des acteurs et du scénariste. Une plongé en apnée illustrée par des images de tournage nombreuses et des interviews saisissantes. On découvre notamment un Christian Bale habité, passionné et travailleur qui fait l’unanimité sur le tournage. Top !

Note bonus : 5/6
Image

Un Blu‑Ray remarquable qui s'appuie sur de fantastiques paysages (les roches rouges, les végétaux verts sombres, la chaleur palpable…) sublimés par la photographie du film tourné en 35 mm et issu d'un master 4K. Mais aussi une gestion des contrastes absolument sublime et un souci du détail incroyable. D’une tenue saisissante et bénéficiant d'une colorimétrie foisonnante, chaque plan est bluffant. Seul petit bémol, on distingue un très léger fourmillement sur les séquences de nuit sans doute tournées en lumières naturelles, particulièrement en intérieur. Les noirs restent suffisamment profond le reste du temps.

Top image : aucun
Note image : 5/6
Son

Les deux pistes DTS‑HD Master Audio 7.1 bénéficient d’une bonne répartition avec un mixage musique (signée du grand Max Richter) et sons d’ambiance (les oiseaux, les ruisseaux, toute la nature sauvage) tout à fait harmonieux. Les détails sonores sont nombreux, les enceintes arrière régulièrement sollicitées, et à bon escient. Ajoutez une bonne utilisation du caisson de basses et l’immersion se montre totalement satisfaisante, dynamique et très naturelle (en VO particulièrement). Côté dialogues, pas de faute de goût, ils sont mis en valeur sans jamais ternir l'ambiance générale. Une belle sensation sonore même si l'on regrette que le mixage Dolby Atmos cinéma n'ait pas droit de cité ici. 

Top son : aucun
Note son : 6/6



PLANNING
DVD 24/10/18 Le doudou
BLU 24/10/18 Le doudou
INTERVIEWS
Nic Pizzolatto - True Detective saison 1
https://www.avcesar.com/source/interview/152/photo_0641125609.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/149/photo_0450174503.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/162/photo_0347144329.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/168/photo_0147193231.jpg
nic-pizzolatto
sophie-turner
leila-bekhti
victor-matsuda
DOSSIERS
»
2013, la barre (de son) tabasse
»
Ultra HD : le TV de demain s'invite dans nos foyers
»
Best of Blu-Ray 2011
HTC Desire 626 16 Go Gris foncé - Câble Téléphonique standard 0,5M Rj11 Noir Rj11 6P/4C Pour Téléph... - Huawei P8 (GRA-L09) 16 Go Argent - Archos 50b Cobalt Lite 16 Go Double SIM - Samsung GALAXY S4 16 Go Noir brumeux Android 4.2.2 (Jelly Bean) - Apple iPhone 6s Plus 32 Go Gris - Sony XPERIA tipo Noir classique - Alcatel Classic F530 Duo - Téléphone sans fil avec ID d'appe... - Réponse Téléphone fixe avec répondeur - Combiné fixe avec grandes... - Swissvoice Aeris 146 - Téléphone sans fil avec ID d'appelant... - Câble pour téléphone fixe 3m - Smartphone ZTE Blade A610 Plus Gold - Sony XPERIA Z 16 Go Noir - Nokia 6030 Noir - Motorola Moto E4 Plus 16 Go Double SIM Or fin - Gigaset C530 IP Duo Noir - Oukitel U18 64 Go Noir - UMIDIGI 4G Smartphone 4Go + 64Go 13.0MP +5.0MP&am... - Galaxy S8 Plus - 64 Go - Orchidée - Reconditionné - Samsung Galaxy G920F S6 4G NFC 32GB gold platinum EU -