En guerre

Année : 2018
Réalisateur : Stéphane Brizé
Interprètes : Vincent Lindon, Mélanie Rover, Jacques Borderie, David Rey, Olivier Lemaire, Isabelle Rufin
Éditeur : Diaphana
BD : BD-50, 114', zone B
Genre : drame, couleurs
Interdiction : tous publics
Sortie : 02/10/18
Prix ind. : 19,99 €
sans Must AV
Critique

Test technique
Image :
Son :
Bonus :
Format image
2.35
HD 1 080p (AVC)
16/9
Bande-son
Français DTS‑HD Master Audio 5.1
Français DTS‑HD Master Audio 2.0
Français Audiodescription
Sous-titres
Français pour sourds et malentendants
18,86 €
16,50 €
19,99 €

En dépit d’un bénéfice record, Perrin Industrie a décidé la fermeture totale de son site. Les 1 100 salariés concernés tenteront le tout pour le tout pour sauver leur emploi, parmi eux, Laurent Amédéo) devient le porte‑parole de leur combat acharné…


Après La loi du marché réalisé en 2015, Stéphane Brizé creuse son sillon et fait de nouveau appel à Vincent Lindon pour interpréter un leader syndical aussi déterminé que combatif. D'entrée de jeu, la grogne des salariés accapare le champ médiatique : des séquences d'informations TV jalonnent le film comme pour mieux souligner son ancrage désespéré dans le réel. La contrepartie du soulèvement ouvrier se jouera toutefois à l'abri des caméras, dans l'intimité des locaux de l'entreprise. Le corps collectif se scinde alors brutalement en lutte intestine violente et impitoyable entre le clan Amadéo et les autres employés sur la sellette.


Porté par une authenticité quasi‑documentaire, le dernier drame social de Brizé synthétise les règles absurdes de la mécanique capitaliste : dresser les victimes d'un même système les unes contre les autres, avec la logique implacable des valeurs actuelles. Un thème plus que jamais d'actualité.

Carole Lépinay - Publié le 05/12/18
Liste des bonus
- Le film commenté par Stéphane Brizé
- Numéro spécial de L'avant‑scène cinéma consacré au film à télécharger sur le site de Diaphana
- Bande‑annonce


Commentaire

Synchrone avec son titre, le film de Stéphane Brizé est aussi l'histoire d'une lutte permanente depuis les coulisses. Le réalisateur revient sur les difficultés rencontrées et toutes les petites astuces de tournage qui ont favorisé la concrétisation du projet (des plans serrés avec 250 figurants alors que les manifestants sont censés être des milliers, un changement de titre afin d'optimiser ses chances de réalisation…).

Note bonus : 2/6
Image

L'image a beau être quasi‑documentaire, donc mouvante (caméra à l'épaule) et très vidéo, elle n'en reste moins claire et limpide. Un parti pris exécuté avec soin et savoir‑faire.

Top image : aucun
Note image : 4/6
Son

Même impression côté son avec un 5.1 clair et brut, sans chichis. Les scènes de liesse entre ouvriers dans un bar ou de protestations avec les mêmes en version très agitée, offrent des passages immersifs, presque saturés et bruyants. Pas mal, dans le genre.

Top son : aucun
Note son : 4/6



PLANNING
DVD 12/12/18 The Last Movie
INTERVIEWS
Stefano Sollima - Gomorra saison 1
https://www.avcesar.com/source/interview/157/photo_0253124723.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/170/photo_1215120005.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/130/photo_0548183008.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/136/photo_0107121104.jpg
stefano-sollima
anthony-hopkins
christian-rouaud
fabrice-gobert
DOSSIERS
»
2013, la barre (de son) tabasse
»
Ultra HD : le TV de demain s'invite dans nos foyers
»
Best of Blu-Ray 2011