Borsalino

Prestige
Année : 1970
Réalisateur : Jacques Deray
Interprètes : Jean-Paul Belmondo, Alain Delon, André Bollet, Michel Bouquet, Nicole Calfan, Mireille Darc
Éditeur : Paramount
BD : 2 BD-50, 124', zone B
Genre : policier, couleurs
Interdiction : tous publics
Sortie : 05/12/18
Prix ind. : 19,99 €
Mustav
Critique

Test technique
Image :
Son :
Bonus :
Format image
1.66
HD 1 080p (AVC)
16/9
Bande-son
Français DTS‑HD Master Audio 2.0
Sous-titres
Français pour sourds et malentendants
19,99 €
19,99 €
19,99 €

Autrefois ennemis, Roch Siffredi (Alain Delon) et François Capella (Jean‑Paul Belmondo) s’associent pour voir plus grand et faire de Marseille leur terrain de jeu. Entre deux coups, ils n'oublient pas de profiter de la vie : les femmes, le jeu, le prestige...

 

Sous l'œil de Jacques Deray et sur un scénario de Claude Sautet et Jean‑Claude Carrière (le film est adapté du roman du célèbre journaliste sportif Eugène Saccomano, lui‑même originaire de Marseille), Delon et Bebel forment en 1970 l’un des tandems les plus populaires du cinéma français. Un polar avec méchants ignobles, costumes rayés, chapeaux mous, regards qui tuent et Dolce Vita sur la Côte d'Azur. Un classique à découvrir dans son ultime version restaurée. 

Carina Ramon - Publié le 05/11/18
Liste des bonus
- Genèse du film
- Secrets du tournage
- La musique de Claude Bolling
- Archives d’époque
- Hommage à un réalisateur de génie : Jacques Deray
- Témoignage d'Alain Delon


Commentaire

N'ayant reçu qu'un seul disque (celui du film) sur les deux que compte cette édition Prestige, impossible pour nous de noter les bonus listés ci‑dessus. Ils ressemblent toutefois beaucoup, sur le papier, à ceux de l'édition Prestige de 2009. En moins nombreux.

Note bonus : 0/6
Image

Après un premier plan difficile, tout s'éclaire, comme bien souvent. Dès la première séquence dans le cabaret, les tentures rouges affichent le plein de vitamines, les luminaires apportent toute la chaleur et la luminosité nécessaires. Arrive Delon et son regard d'acier, gros plan sur son visage taillé à la serpe, précis, ciselé. Pas de doute, ce master est hautement recommandable. Suivent des couleurs revigorées, une pellicule réellement dénuée de défauts, une fraîcheur et une définition qui font honneur à cet indémodable film français des Seventies. Le détail des matières (costumes notamment) est exemplaire. Quelques contrastes un peu durs à noter, rien de grave. À revoir.

Top image : aucun
Note image : 4/6
Son

De la vie, des dialogues jamais agressifs, le film ne fait clairement pas son âge sur le plan sonore. Tout le charme de l'époque avec une (légère) sensation d'ampleur fort appréciable. Évidemment, le génial thème de Claude Bolling suffit à nous réjouir sur le champ.

Top son : aucun
Note son : 4/6



PLANNING
DVD 15/12/18 The Charmer
DVD 17/12/18 Equalizer 2
BLU 17/12/18 Equalizer 2
BLUHD 17/12/18 Equalizer 2
INTERVIEWS
Lucas Belvaux - 38 témoins
https://www.avcesar.com/source/interview/132/photo_0731173018.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/142/photo_0656162718.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/158/photo_0627103424.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/161/photo_1108160423.jpg
lucas-belvaux
melissa-bernstein
kyan-khojandi
priyanka-chopra
DOSSIERS
»
2013, la barre (de son) tabasse
»
Ultra HD : le TV de demain s'invite dans nos foyers
»
Best of Blu-Ray 2011