Invasion Los Angeles

They Live
Année : 1988
Réalisateur : John Carpenter
Interprètes : Roddy Piper, Keith David, Meg Foster, Raymond St. Jacques
Éditeur : Studiocanal
BD : 1 UHD‑66 + 1 BD‑50 + 1 BD‑25, 94', toutes zones
Genre : science-fiction, couleurs/N&B
Interdiction : tous publics
Sortie : 07/11/18
Prix ind. : 24,99 €
Mustav
Critique

Test technique
Image :
Son :
Bonus :
Format image
2.35
UHD 2 160p (HEVC)
HDR Dolby Vision
HDR10
16/9
Bande-son
Français DTS‑HD Master Audio 5.1
Anglais DTS‑HD Master Audio 5.1
Anglais LPCM 2.0
Allemand DTS‑HD Master Audio 2.0
Sous-titres
Français, anglais pour sourds et malentendants, allemand

Amérique, années 80. Tandis que Reagan insuffle de nouveau dans son pays l’esprit patriotique et déroule le tapis rouge aux yuppies de tous bords, John Nada (John « Rien », incarné par le lutteur Roddy Piper), un ouvrier au chômage, débarque à Los Angeles dans l’espoir de trouver du travail. 

Un jour, près d’un chantier, il découvre une paire de lunettes qui lui permet de voir la réalité telle qu’elle est : le monde est bombardé de messages assertifs (« obéissez », « consommez »), et de nombreux humains se révèlent être des extraterrestres. Un joyau du genre pamphlétaire et moderne.

Jean-Baptiste Thoret - Publié le 21/11/18
Liste des bonus
- Révélations sur le film (47')
- Entretien avec le réalisateur John Carpenter (2012) (10')
- Entretien avec la comédienne Meg Foster (5')
- Focus sur l'image et le son du film (11')
- Entretien avec le comédien Keith David (11')
- Making of (8')
- Trailer (2')
- Pubs du film (3')
- Portrait de John Carpenter (3')
- Portrait de Meg Foster (2')
- Portrait de Roddy Piper (2')
- Blu-Ray du film et bonus


Commentaire

Des bonus encore différents des précédentes DVD et Blu‑Ray. Et largement de quoi nous satisfaire même si on perd les commentaires audio de l'acteur Roddy Piper et du réalisateur John Carpenter. On gagne en revanche le module Révélations sur le film (47 minutes) qui nous en apprend davantage sur le contexte politique (les années Regean) et social (la désolation de la classe ouvrière) du film. De nombreuses images d'archives également, certaines déjà vues auparavant. On apprend également que l'ancien catcheur Roddy Piper a nettement participé aux dialogues de film, se sentant très en phase avec le sujet du film.  

Note bonus : 4/6
Image

Solide malgré la patine d'origine, intense en couleur (casques de chantier bien jaunes, wagons rouge vif), contrastée comme jamais et davantage mise en relief qu'en Blu‑Ray, cette image restaurée 4K UHD pourra plaire… ou déplaire. D'aucuns pourraient en effet préférer le côté plus lumineux du Blu‑Ray contenu dans le boîtier, malgré un rendu plus plat. Il y a donc du pour et du contre. Ce n'est d'ailleurs pas la première fois que nous rencontrons de genre de situation sur un film de cette période. Mention spéciale tout de même aux couleurs fraîches et aux contrastes super puissants. Merci le HDR Dolby Vision qui fait, pour nous, clairement la différence.

Top image : aucun
Note image : 4/6
Son

Ronflement du subwoofer, aération et lévitation de la musique signée du maître Carpenter, tout est superbement mis en valeur en VO 5.1. Chaque son, note ou dialogue est parfaitement détaché et clair. La stéréo reste très correcte malgré ses capacités moindres. Quant à la VF, difficile de faire avec, on perd beaucoup en authenticité.

Top son : aucun
Note son : 4/6



PLANNING
DVD 12/12/18 The Last Movie
INTERVIEWS
Lucy Lawless - Spartacus, le sang des gladiateurs saison 1
https://www.avcesar.com/source/interview/126/photo_0549181508.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/160/photo_1145102402.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/143/photo_0727170802.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/128/photo_0541080530.jpg
lucy-lawless
matt-dillon
eric-rochant
lucky-mckee
DOSSIERS
»
2013, la barre (de son) tabasse
»
Ultra HD : le TV de demain s'invite dans nos foyers
»
Best of Blu-Ray 2011