Il miracolo

Année : 2018
Créateur : Niccolò Ammaniti
Interprètes : Guido Caprino Alba Rohrwacher Tommaso Ragno
Éditeur : Arte Éditions
BD : 2 BD-50, 8 x 50', zone B
Genre : drame, couleurs
Interdiction : tous publics
Sortie : 30/01/19
Prix ind. : 34,99 €
sans Must AV
Critique

Test technique
Image :
Son :
Bonus :
Format image
2.35
HD 1 080p (AVC)
16/9
Bande-son
Français DTS‑HD Master Audio 5.1
Français Audiodescription
Italien DTS‑HD Master Audio 2.0
Allemand DTS‑HD Master Audio 2.0
Sous-titres
Français, français pour sourds et malentendants
Amazon
34,97 €
Rakuten
24,99 €
Fnac
34,99 €

Imaginée par le romancier italien à succès Niccolò Ammaniti (auteur du best‑seller Je n’ai pas peur), la série Il miracolo (« le miracle ») impressionne autant par son approche esthétique que par les questions importantes qu’elle soulève.

 

Un cortège de policiers en uniforme, lampes torches vissées sur leur fusil d’assaut, avancent prudemment dans les dédales d’un couloir obscur. Ils s’apprêtent à faire la découverte la plus troublante de toute leur vie : une statuette de la vierge pleurant des larmes de sang. En à peine quelques plans, la série impose une ambiance trouble et une certaine rigueur graphique. Elle surprend aussi par une approche inattendue de son sujet de départ : s’il est bien question d’onirisme, de croyances et de doutes, son auteur développe aussi et avant tout des personnages originaux et fascinants en perte de repères et dont les certitudes vont peu à peu vaciller.

 

L’ensemble est traité comme un thriller noir (à réserver à un public adulte), le ton radical, les échappées musicales envoûtantes et les comédiens, du premier au dernier rôle, tous remarquables. À noter, la participation étonnante de Jean‑Marc Barr (Le grand bleu) en chanteur d’opéra.

Cédric Melon - Publié le 08/02/19
Liste des bonus
- Niccolò Ammaniti : naissance d'un cinéaste (3')
- Galerie des personnages (5')
- L'anatomie du miracle (3')
- Coulisses (13')


Commentaire

De courts modules qui n'en disent pas beaucoup, excepté peut‑être le focus plus technique sur la conception du sang et des statues (une vingtaine au total avec système de pompe hydraulique dissimulé). Tout l'art de la chose était de ne pas tomber dans le kitsch avec un sang trop rouge, et de varier les nuances selon les besoins du cadrage. Plus de 500 litres de faux sang utilisés. Quand même.

Note bonus : 2/6
Image

À la fois naturelle et volontiers esthétisante, la photographie se fait volontier plus abstraite voire surréaliste à l'occasion de quelques percées oniriques. Une vision duelle qui forme un tout original et surprenant pour un tel sujet. Techniquement parlant, rien à reprocher. 

Top image : aucun
Note image : 4/6
Son

Dilemme… VO italienne 2.0 ou VF 5.1 ? Étonnant, Arte nous propose une VO dotée du moins performant des formats sonores… La série n'étant pas une démo à proprement parler, la piste italienne 2.0 l'emporte pour son authenticité et son ambiance. Dommage quand même, la VF 5.1 propose une présence appréciable des ambiances et des bruitages sur les surrounds. À noter, une belle exploitation dans les deux cas des titres musicaux dont la survenue subite joue un rôle non négligeable dans le récit.

Top son : aucun
Note son : 4/6



PLANNING
DVD 18/02/19 Venom
BLU 18/02/19 Venom
BLU 18/02/19 Venom
BONNES AFFAIRES
INTERVIEWS
Leïla Bekhti - Jour polaire saison 1
https://www.avcesar.com/source/interview/162/photo_0347144329.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/134/photo_1022184229.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/166/photo_0804204009.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/147/photo_0157140523.jpg
leila-bekhti
jesse-tyler-ferguson
sarah-jessica-parker
bryan-cranston
DOSSIERS
»
2013, la barre (de son) tabasse
»
Ultra HD : le TV de demain s'invite dans nos foyers
»
Best of Blu-Ray 2011