St. Agatha

Année : 2018
Réalisateur : Darren Lynn Bousman
Interprètes : Sabrina Kern, Carolyn Hennesy, Courtney Halverson, Seth Michaels, Trin Miller, Lindsay Seim
Éditeur : M6 Vidéo
BD : BD-50, 99', zone B
Genre : horreur, couleurs
Interdiction : tous publics
Sortie : 20/03/19
Prix ind. : 19,99 €
sans Must AV
Critique

Test technique
Image :
Son :
Bonus :
Format image
2.39
HD 1 080p (AVC)
16/9
Bande-son
Français Dolby Digital 5.1
Français DTS‑HD Master Audio 5.1
Anglais Dolby Digital 5.1
Anglais DTS‑HD Master Audio 5.1
Sous-titres
Français
Amazon
19,99 €
Rakuten
15 €
Fnac
19,99 €

Une petite ville de Géorgie dans les années 50. Afin d’échapper à une situation précaire, Mary (Sabrina Kern) trouve refuge dans un couvent. L’endroit a priori hospitalier s’avère pourtant régi par une Mère supérieure sadique flanquée d'une cohorte de nonnes malveillantes.


Grand coutumier du genre, Darren Lynn Bousman (il est derrière les trois opus de Saw entre 2005 et 2007, suivis de plusieurs DTV comme Mother’s DayThe Forest ou Abattoir) remet au goût du jour un sous‑genre, la « nonnesploitation », en vogue dans le cinéma nippon des années 70. Parmi les films des studios Nikkatsu, Le couvent de la bête sacrée de Norifumi Suzuki (1974) demeure de loin le plus emblématique.


Dans St. Agatha, les séances de torture ritualisées et opérées en huis clos oscillent entre giclées organiques (du vomi, du sang, une langue tailladée ou un cordon ombilical qui sert à étrangler, tout y passe) et saillies sadiques diverses et variées. Cet enrobage trashy mais anecdotique, révèle, une fois de plus, les limites de Bousman, réalisateur décidément cantonné aux formules éculées du torture‑porn.

Carole Lépinay - Publié le 28/03/19
Liste des bonus
- Film annonce


Commentaire

Merci à M6 de ne pas en rajouter.

Note bonus : 0/6
Image

Entre flashbacks cotonneux et délavés façon vieille photo et séances de torture soi‑disant esthétisantes, on ne sait pas trop quoi penser de cette image à la fois maîtrisée et démodée. Rien de neuf donc dans le domaine de l'horreur même si ce master n'affiche pas vraiment de défauts.

Top image : aucun
Note image : 4/6
Son

Une petite dynamique qui ne fera pas de mal à une mouche, et ce même sur les scènes les plus débridées ou légères (le pub par exemple et sa musique de fond). VO ou VF, même combat (hormis les doublages français bien sûr, à déconseiller pour leur intégration manquant de naturel). Points positifs : des basses audibles et un jeu de localisation des bruitages plutôt fun.

Top son : aucun
Note son : 4/6



PLANNING
DVD 26/06/19 Paradise Beach
BONNES AFFAIRES
INTERVIEWS
Martin Scorsese - Boardwalk Empire saison 1
https://www.avcesar.com/source/interview/129/photo_0549180108.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/159/photo_0855101528.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/133/photo_1014195601.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/154/photo_1145170618.jpg
martin-scorsese
francois-charles-bideaux
maggie-q
gillian-anderson
DOSSIERS
»
2013, la barre (de son) tabasse
»
Ultra HD : le TV de demain s'invite dans nos foyers
»
Best of Blu-Ray 2011