Dragons 3 : le monde caché

How to Train your Dragon : the Hidden World
Année : 2018
Réalisateur : Dean Deblois
Interprètes : Jay Baruchel, America Ferrera, F. Murray Abraham, Cate Blanchett, Gerard Butler, Jonah Hill, Kit Harington (voix VO)
Éditeur : Dreamworks
BD : 1 UHD-99 + 1 BD-50, 104', toutes zones
Genre : animation, couleurs
Interdiction : tous publics
Sortie : 12/06/19
Prix ind. : 29,99 €
Mustav
Critique

Test technique
Image :
Son :
Bonus :
Format image
2.35
UHD 2 160p (HEVC)
HDR10
16/9
Bande-son
Français Dolby Digital Plus 7.1
Anglais Dolby Atmos
Anglais Dolby TrueHD 7.1
Espagnol Dolby Digital Plus 7.1
Néerlandais Dolby Digital Plus 7.1
Portugais Dolby Digital Plus 7.1
Flamand Dolby Digital Plus 7.1
Voir plus
Sous-titres
Français, anglais, espagnol, néerlandais, portugais

Il n'y a pas que Game of Thrones qui fait parader d'impressionnants dragons dans le ciel. En 2010, Dreamworks lançait la franchise pour enfants Dragons adaptée du livre How to Train your Dragon de Cressida Cowell (2003), le premier film du studio à faire d'un ado son héros.

 

Dans ce troisième volet intitulé Dragons 3 : le monde caché, le jeune Viking Harold a bien grandi, il est maintenant le chef de Berk aux côtés d’Astrid et ne devrait pas tarder à lui déclarer officiellement sa flamme. Vikings et dragons vivent enfin en paix, même si ces derniers, en nombre et peu disciplinés, commencent à taper sur les nerfs de certains. Tout irait presque dans le meilleur des mondes si ce n'était une grande menace visant les dragons, et en particulier le fidèle Krokmou. Une superbe Furie Éclair blanche comme la neige va servir d'appât pour le petit dragon noir ébène… Dans leur combat pour la liberté, Harold, Astrid et Krokmou vont découvrir un monde caché extraordinaire digne d'Avatar, peuplé d'espèces inconnues de dragons et de fleurs phosphorescentes.

 

Si le film de James Cameron a définitivement planté les bases d'un Eden scintillant écologiquement préservé, ce Dragons 3 cale son pas dans l'ombre de la planète Pandora et produit l'émerveillement des petits et des grands. Non seulement le village de Berk et ses habitants sont à eux seuls une réussite visuelle (ambiance viking bricolée de cuir, de pierres et de bois), mais la découverte du monde caché de Caldera à dos de dragons et en vue subjective réserve son lot de surprises féeriques.

 

Plus mature que les précédents opus, chérissant l'idée de partage et de filiation, ce troisième épisode techniquement irréprochable est sans conteste un passage obligé des familles. 

Carina Ramon - Publié le 07/05/19
Liste des bonus
- Deux courts métrages : Bilby et Bird Karma (13')
- Ouverture alternative introduite par le scénariste/réalisateur Dean Deblois (3')
- Scènes coupées introduites par le scénariste/réalisateur Dean Deblois (13')
- Donner voix à ton Viking (2')
- Créer une histoire de dragons épique (4')
- Comment j’ai appris des dragons (4')
- Brave Wilderness présente : Nature + Dragons = Génial (8')
- Les chroniques du Dragon Mouton (3')
- Un pont de dragons (3')
- Grandir avec les dragons (4')
- La conception en évolution des dragons (3')
- Dessiner des dragons (3')
- Un méchant épique (2')
- La trilogie du dragon d’Astrid en 60 secondes (1')
- Bienvenue à New Berk (2')
- Commentaires audio du scénariste/réalisateur Dean Deblois, du producteur Bradford Lewis et du chef de l’animation des personnages Simon Otto (VO non sous‑titrée)
- Blu-Ray du film et bonus


Commentaire

Cette multitude de petits modules au ton enjoué devrait ravir les petits. Dans celui consacré au doublage, on aperçoit un grand habitué des dragons en la personne de Kit Harington (Jon Snow, Game of Thrones). Un peu plus loin, un sujet explique comment l'équipe s'est inspirée de la nature et en particulier des chauves‑souris, des perroquets et des chouettes pour faire voler les dragons, chaque espèce ayant bien sûr ses propres caractéristiques à l'écran.

Note bonus : 4/6
Image

Une somme assez incroyable de décors impressionnants, éclairés à la perfection et luxuriants avec, en point d'orgue, la découverte aérienne et fluide du monde caché, clone presque parfait de la planète Pandora d'Avatar. Le scintillement des plantes, les cascades d'eau, les arbres‑champignons et toutes les espèces végétales et animales brillent de mille feux en HDR10, d'autant plus la nuit où la féerie opère sur les petits comme les grands dans un grand éclat de violet, de bleu et de rose. C'est simple, rares sont les moments où il n'y a rien à scruter dans les moindres recoins du cadre. Magique.

 

Le reste du temps, chez les Vikings, l'ambiance est certes plus roots mais procure autant de plaisir. Banquets entre voisins, maisonnettes, échoppes, le village de Berk est à lui seul un monde à part parfaitement mis en valeur et travaillé par les équipes d'animation. Une vraie esthétique à destination des petits et un très beau Digital Intermediate 2K.

Top image : aucun
Note image : 6/6
Son

La VF s'en sort très bien et contentera les petits Français avec son lot d'effets rigolos, sa bande‑son jamais fatigante et son ambiance apaisée. La VO présente cependant plus d'emphase, de peps et de placements hauteur des sons pour une verticalité appréciable à dos de dragons. Dans tous les cas, on apprécie le soin apporté au son autant qu'à l'image et aux partis pris épargnant les oreilles des plus jeunes tout en faisant le spectacle lors des scènes d'action sans assauts traumatisants des basses fréquences. 

Top son : aucun
Note son : 5/6



PLANNING
BONNES AFFAIRES
INTERVIEWS
Joel Schumacher - Phone Game
https://www.avcesar.com/source/interview/131/photo_0525105410.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/144/photo_0912120302.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/132/photo_0731173018.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/127/photo_0547183008.jpg
joel-schumacher
melissa-george
lucas-belvaux
eva-green
DOSSIERS
»
2013, la barre (de son) tabasse
»
Ultra HD : le TV de demain s'invite dans nos foyers
»
Best of Blu-Ray 2011