Sang froid

Cold Pursuit
Année : 2019
Réalisateur : Hans Petter Moland
Interprètes : Liam Neeson, Tom Bateman, Tom Jackson, Laura Dern, Emmy Rossum
Éditeur : Studiocanal
BD : 1 UHD-99 + 1 BD-50, 118', toutes zones
Genre : action, couleurs
Interdiction : tous publics (certaines scènes peuvent choquer les jeunes spectateurs)
Sortie : 27/06/19
Prix ind. : 27,99 €
sans Must AV
Critique

Test technique
Image :
Son :
Bonus :
Format image
2.35
UHD 2 160p (HEVC)
HDR Dolby Vision
HDR10
16/9
Bande-son
Français Dolby Atmos
Français Dolby TrueHD 7.1
Français Audiodescription
Anglais Dolby Atmos
Anglais Dolby TrueHD 7.1
Anglais Audiodescription
Allemand Dolby Atmos
Allemand Dolby TrueHD 7.1
Voir plus
Sous-titres
Français, français/anglais pour sourds et malentendants, allemand
Amazon
27,77 €
Rakuten
19,99 €
Fnac
29,99 €

Le cinéaste norvégien Hans Peter Moland tourne le remake de Refroidis, son propre long métrage de 2014 avec Stellan Skarsgård. Taiseux et monolithique comme à l'accoutumée, Liam Neeson se glisse dans le rôle de ce conducteur de chasse‑neige d'une petite station huppée du Colorado, rongé par la vengeance depuis la mort de son fils. Un à un, il va dézinguer tous les trafiquants de drogue du coin qu'il tient pour responsables du drame, du sbire le plus anodin au boss ultime. Tel un jeu vidéo tenant le décompte des vies restantes à occire, le film affiche au fur et à mesure le nom des victimes et leur nombre. Quelques touches d'humour noir décalé malheureusement bien plus dilué que dans le film original.

 

Clairement en service minimum, le placide Liam Neeson finit lui aussi par lasser, la faute à un scénario paresseux et répétitif. Reste une solide mise en scène très inspirée par le western, un montage aux petits oignons, de sympathiques seconds rôles et quelques belles échappées gore.

Cédric Melon - Publié le 09/07/19
Liste des bonus
- Scènes coupées (5')
- Bienvenue à Keohé (27')
- Interview de Liam Neeson (9')
- Interview de Hans Petter Moland
- Bande-annonce
- Blu-Ray du film


Commentaire

Liam Neeson, placide comme à l'accoutumée, tente d'analyser son rôle. Il fait le job sans en dire beaucoup, un exploit sur près de 10 minutes. Le réalisateur défend mieux son film tout en restant à distance. Le petit making of en dit presque plus.  

Note bonus : 2/6
Image

Le gain en qualité par rapport au Blu‑Ray n'est pas des plus éclatants mais suffisamment patent pour profiter de blancs un peu plus intenses, d'un léger de surcroît de précision et de couleurs plus pêchues (la scène de la boîte de nuit et ses lumières fluo notamment, le reste du film étant plutôt sobre). Le HDR Dolby Vision permet aussi et surtout de booster les nombreuses scènes sombres et de révéler des détails des décors insoupçonnés en Blu‑Ray. L'ambiance glacée bleutée du film reste belle mais inchangée comparée au Blu‑Ray, preuve que cette 4K UHD (Digital Intermediate 2K) ne restera sans doute pas dans les annales.  

Top image : aucun
Note image : 4/6
Son

Un peu de son électro au détour d'une boîte de nuit, une dynamique générale qui amplifie largement les nombreux coups de feu, des effets arrière et gauche/droite à foison, pas de doute, la bande‑son Dolby Atmos fait feu de tout bois pour animer les enceintes, parfois de manière un peu erratique. Camions, chasse‑neige et véhicules en tous genres, tout y passe.  

Top son : aucun
Note son : 4/6



PLANNING
DVD 24/07/19 Walter
BLUHD 24/07/19 Us
BLU 24/07/19 Us
DVD 24/07/19 Us
BONNES AFFAIRES
INTERVIEWS
Nic Pizzolatto - True Detective saison 1
https://www.avcesar.com/source/interview/152/photo_0641125609.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/155/photo_1119161630.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/151/photo_0557184527.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/149/photo_0450174503.jpg
nic-pizzolatto
tatiana-maslany
lars-lundstrom
sophie-turner
DOSSIERS
»
2013, la barre (de son) tabasse
»
Ultra HD : le TV de demain s'invite dans nos foyers
»
Best of Blu-Ray 2011