Gomorra saison 4

Année : 2018
Réalisateurs : Marco D'Amore, Francesca Comencini, Enrico Rosati, Ciro Visco, Claudio Cupellini
Interprètes : Salvatore Esposito, Cristiana Dell'Anna, Arturo Muselli, Loris De Luna
Éditeur : Studiocanal
BD : 3 BD-50, 12 x 52', toutes zones
Genre : thriller, couleurs
Interdiction : tous publics (accord parental indispensable)
Sortie : 31/07/19
Prix ind. : 39,99 €
Mustav
Critique

Test technique
Image :
Son :
Bonus :
Format image
1.78
HD 1 080p (AVC)
16/9
Bande-son
Français DTS‑HD Master Audio 5.1
Italien DTS‑HD Master Audio 5.1
Sous-titres
Français, français pour malentendants
Rakuten
34,89 €
Fnac
39,99 €

Au lendemain des événements tragiques de la saison 3 qui ont précipité la mort d’un des personnages principaux, Gennaro Savastano (Salvatore Esposito) hésite entre organiser la paix ou des représailles… L’option qu’il va finalement choisir va surprendre tout le monde.  

 

On replonge avec délectation dans l’atmosphère pesante de la banlieue napolitaine, direction les bas‑fonds de Secondigliano où les clans se déchirent au son des armes lourdes, des tractations secrètes et des coups fourrés mortels. Désormais amputée de son personnage charismatique (Salvatore Esposito prend à merveille le relais dans la peau du mafieux qui se cherche une virginité), la série peut toutefois compter sur son scénario exigeant et sa réalisation puissante alternant réalisme cru et esthétique du bitume, le tout rythmé par l'excellente bande‑son rap et l'électro atmosphérique de Mokadelic.

 

Plus posée que précédemment, cette nouvelle saison a le bon goût d'explorer un nouvel aspect de l’organisation criminelle (blanchiment d’argent, montages financiers…) tout en conservant son ADN fait de rivalités claniques et de grosses crises d'ego entre « boss ». Le jeu incroyablement juste des comédiens et l'intrigue plus complexe qu'à l'accoutumée participent grandement à cette réinvention très réussie. À suivre, plus que jamais.

Cédric Melon - Publié le 01/10/19
Liste des bonus
- Aucun


Commentaire

On croit rêver… 

Note bonus : 0/6
Image

Après avoir remis trois fois le Blu‑Ray dans le lecteur et vérifié tous nos paramètres, il faut se rendre à l'évidence : les partis pris esthétiques forts de cette saison conduisent à une image presque délavée, dotée de noirs plutôt gris et d'un filtre jaune glauquissime. Si la photo d'ensemble est finalement séduisante, on a quand même l'impression de revenir aux débuts du DVD, la définition en plus. Les noirs sont les plus problématiques. On aimera, ou pas.

Top image : aucun
Note image : 4/6
Son

Nos petites notions d'italien ne permettent pas de comprendre le napolitain argotique du cru. Malgré tout, la VO est indispensable tant elle authentifie l'action et ancre les personnages dans la réalité du terrain. Une piste DTS‑HD Master Audio 5.1 claire et posée aux dialogues presque chuchotés, traversée par des éclats de violence d'autant plus saisissants et, encore une fois, une BO remarquable qui rythme des séquences entières (les meilleures ?). En comparaison, la VF sonne complètement faux… 

Top son : aucun
Note son : 5/6



PLANNING
BONNES AFFAIRES
INTERVIEWS
Liam Neeson - Taken 2
https://www.avcesar.com/source/interview/139/photo_0259145504.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/159/photo_0855101528.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/170/photo_1215120005.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/157/photo_0253124723.jpg
liam-neeson
francois-charles-bideaux
anthony-hopkins
stefano-sollima
DOSSIERS
»
2013, la barre (de son) tabasse
»
Ultra HD : le TV de demain s'invite dans nos foyers
»
Best of Blu-Ray 2011