Men in Black International

Année : 2019
Réalisateur : F. Gary Gray
Interprètes : Tessa Thompson, Chris Hemsworth, Liam Neeson, Emma Thompson
Éditeur : SPHE
BD : 1 UHD-66 + 1 BD-50, 115', toutes zones
Genre : fantastique, couleurs
Interdiction : tous publics
Sortie : 23/10/19
Prix ind. : 29,99 €
sans Must AV
Critique

Test technique
Image :
Son :
Bonus :
Format image
2.35
UHD 2 160p (HEVC)
HDR10
16/9
Bande-son
Français DTS‑HD Master Audio 5.1
Français Audiodescription
Anglais Dolby Atmos
Anglais Dolby TrueHD 7.1
Russe Dolby Digital 5.1
Turc Dolby Digital 5.1
Ukrainien Dolby Digital 5.1
Voir plus
Sous-titres
Français, anglais, arabe, danois, flamand, néerlandais, estonien, finnois, allemand, letton, lituanien, norvégien, russe, suédois, turc, ukrainien

Le retour des hommes en noir, des petites et grosses bébêtes de l'espace, des neurolasers et du cool. Will Smith et Tommy Lee Jone ne sont plus là (dommage pour la tchatche), remplacés par les fringants Tessa Thompson et Chris Hemsworth pour un spin off de la franchise de Barry Sonnenfeld mis en branle ‑plutôt adroitement‑ par Monsieur Fast & Furious 8, alias F. Gary Gray.

 

Outre l'arrivée de Tessa Thompson (Thor Ragnarok, Avengers : Endgame) au sein d'un duo autrefois exclusivement masculin, le film profite de décors plus travaillés qu'auparavant et d'un humour potache réactualisé qui fait mouche (voir le Space Invider de Marrakech). Beaucoup d'efforts pour une toute petite histoire : retrouver une arme ultime qui tient dans une sorte de Rubik’s Cube. Avec ça, tenez deux heures.

Carina Ramon - Publié le 22/10/19
Liste des bonus
- Blu-Ray du film


Commentaire

N'ayant pas reçu le disque Blu‑Ray présent dans le boîtier final, impossible pour nous de commenter et noter les bonus.

Note bonus : 0/6
Image

Le souk de Marrakech, la tour Eiffel imaginaire, les côtes napolitaines, les bureaux londoniens des MIB, pas de doute, ce nouvel opus estampillé international porte bien son nom. Certains pourront regretter des aliens moins ragoûtants et nombreux qu'auparavant, mais le soin apporté à chaque recoin de l'image se voit et s'apprécie en 4K Ultra HD.

 

Les couleurs chaudes, la parfaite lisibilité et l'ambiance rétrofuturiste donnent vie à une image de toute beauté, d'une définition et d'une lumière étonnantes malgré un Digital Intermadiate seulement 2K. Cherchez la bête (ou l'alien), il n'y a rien à jeter techniquement parlant.

 

Ce HDR10 fait même feu de tout bois : brillance des armes, blancs vraiment blancs (et donc noirs vraiment corsés), reflets des bolides ou encore éclats des couleurs (les tenues fluo dans le club privé, les enseignes lumineuses la nuit…). Mention spéciale aux gros plans, imbattables au jeu de la précision, et à cette plage dynamique de tous les instants (la manifestation des pouvoirs surnaturels des jumeaux de l'espace vaut le détour).

 

Top image : aucun
Note image : 5/6
Son

Du fun, du festif, mais pas n'importe comment. Dans ce déluge d'effets appuyant chaque gag, le Dolby Atmos parvient à placer chaque bruitage là où il faut, au moment où il faut, procurant au spectateur la sensation de se trouver au beau milieu d'un grand tourbillon de fantaisies sonores. Assailli de toutes parts, on comprend très vite que le film est prétexte à un grand‑huit image et son fait uniquement pour divertir.

 

Mission réussie de ce côté‑là avec ce qu'il faut d'armes diverses et variées, de monstres à occire, de véhicules extraordinaires et de basses qui tabassent. L'effet dôme du Dolby Atmos est au final très appréciable avec ce genre de film moins attaché au réel. VO obligatoire donc, d'autant que la VF est parfaitement risible avec son effet parfois réverb' sans doute pas voulu et ses voix tout à fait inappropriées. 

Top son : aucun
Note son : 5/6



PLANNING
BONNES AFFAIRES
INTERVIEWS
Tara Reid - Sharknado 2
https://www.avcesar.com/source/interview/153/photo_1156104630.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/126/photo_0549181508.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/147/photo_0157140523.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/159/photo_0855101528.jpg
tara-reid
lucy-lawless
bryan-cranston
francois-charles-bideaux
DOSSIERS
»
2013, la barre (de son) tabasse
»
Ultra HD : le TV de demain s'invite dans nos foyers
»
Best of Blu-Ray 2011