Retour vers le futur

Back to the Future - Coffret 35e anniversaire
Année : 1985
Réalisateur : Robert Zemeckis
Interprètes : Michael J. Fox, Christopher Lloyd, Lea Thompson, Crispin Glover
Éditeur : Universal
BD : 1 UHD-99 + 2 BD-50, 116', toutes zones
Genre : science-fiction, couleurs
Interdiction : tous publics
Sortie : 21/10/20
Prix ind. : 34,99 €
Mustav
Critique

Test technique
Image :
Son :
Bonus :
Format image
1.85
UHD 2 160p (HEVC)
HDR Dolby Vision
HDR10+
16/9
Bande-son
Français DTS 5.1
Anglais Dolby Atmos
Anglais Dolby TrueHD 7.1
Russe DTS 5.1
Tchèque DTS 5.1
Hongrois DTS 5.1
Polonais DTS 5.1
Hindi DTS 5.1
Voir plus
Sous-titres
Français, anglais, néerlandais, danois, finnois, norvégien, suédois, russe, tchèque, hongrois, polonais, hindi, grec, roumain

Premier volet d’une trilogie à succès, Retour vers le futur unit le réalisateur Robert Zemeckis (Forrest Gump) et le producteur Steven Spielberg. Doc Brown (Christopher Lloyd) est l’archétype du scientifique génial, mais fou. Dans sa petite bicoque, il vient juste d’inventer une machine à voyager dans le temps. Marty McFly (Michael J. Fox) essaie l’engin et se retrouve plongé chez lui, quelques semaines avant sa naissance, alors que ses futurs parents ne se sont pas encore rencontrés.

Scénario délirant, nombreux clins d'œil aux références du genre, ambiance pop‑corn et familiale, Retour vers le futur n’a pas pris une ride et retrouve même une nouvelle jeunesse avec cette copie 4K assez fantastique montrée pour la première fois au sein d'un coffret Steelbook 35e anniversaire regroupant les trois films de la saga en 4K ainsi qu'un Blu‑Ray spécifique, contenant notamment 1 heure de documents inédits.

Jean-Baptiste Thoret - Publié le 29/10/20
Liste des bonus (sélection)
- Commentaires audio des producteurs Bob Gale et Neil Canton en VOST
- Questions‑réponses adressées à Robert Zemeckis et Bob Gale en VOST
- Scènes coupées commentées en option par le producteur et co‑scénariste Bob Gale (11')
- Documentaire « Légendes du futur : les débuts » (27')
- Documentaire « Légendes du futur : l'heure de partir » (30')
- Documentaire « Légendes du futur : garder le rythme Garder le rythme, les chansons de la trilogie » (6')
- Making of d'époque (14')
- Création de la trilogie (16')
- Émission TV US d'époque dédiée à la sortie film et présentée par Liam Nielson (27')
- Questions‑réponses récentes adressées à Michael J. Fox (10')
- Essais maquillage (2')
- Bêtisier et une scène coupée (4')
- Focus sur la séquence du site nucléaire en compagnie du producteur Bob Gale (4')
- Photos
- Clip Power of Love de Huey Lewis & the News (6')
- The Hollywood Museum : visite d'une exposition des accessoires et souvenirs des films en compagnie du co-scénariste/producteur Bob Gale (10')
- Comédie musicale Retour vers le futur, coulisses (33')
- Futur alternatif : les cassettes d'auditions perdues (4')
- Pourriez-vous survivre à retour vers le futur ? (20')
- Message de Doc Brown de 2015
- Doc Brown sauve le monde !
- Outatime : la restauration de la Delorean
- Back to the Future la série animée
- Bandes-annonces


Commentaire

Pour la plupart déjà connus, ces bonus sont une vraie mine d'informations. Que ce soit les archives d'époque, les commentaires audio sous‑titrés, les questions‑réponses ou les interviews extraites des différents modules, vous n'avez pas fini de faire le tour de la question. Question timing, prévoyez large !

Les cinéphiles seront ravis de découvrir tout un tas d'anecdotes sur les films, les liens narratifs et visuels qui les unissent, comme le retour sur l'ouverture du film en plan‑séquence qui a nécessité une journée entière de tournage et une pelletée d'assistants pour mettre toutes les pendules à la même heure, toaster le pain et ramollir la pâtée du chien Einstein qui ne voulait tomber dans la gamelle…

Tous les aspects de production sont abordés, de la recherche du titre qui a posé bien des problèmes à l'idée qui a donné naissance à la trilogie, en passant par l'analyse des producteurs, des responsables des effets spéciaux, des acteurs (dont certains ont refusé de tourner les suites), le placement de produits publicitaires, etc. Il y a de quoi faire, et même s'il existe quelques redondances, on prend plaisir à suivre toute cette interactivité en vrai fan.

 

Sur le disque bonus supplémentaire commun aux trois films, on trouve quelques documents rares ou carrément inédits comme la présentation de la comédie musicale en présence de Bob Gale. Ce dernier en profite pour revenir sur l'idée même du film alors qu'il était en visite chez ses parents dans les années 80, tombant sur de vieilles photos de ces derniers et se demandant s'ils auraient pu être amis s'ils avaient vécu leur jeunesse à la même époque.

 

À également, les auditions de tous ceux qui n'ont pas été retenus pour les films : Ben Stiller, Kyra Sedgwick, Jon Cryer, Billy Zane, Peter Deluise et C. Thomas Howell.

Note bonus : 6/6
Image

Dès le fameux générique d'ouverture en plan‑séquence, la nouvelle définition saute aux yeux. Autrefois plutôt pleine de grain et de fourmillements (la taie d'oreiller, les horloges…), cette portion de film apparaît cette fois plus fraîche que jamais, presque comme tournée hier. 

 

Le reste du film, tourné à l'origine en 35 mm et remasterisé en 4K à partir des négatifs originaux, confirme cette première bonne impression même si le progrès dans les scènes d'intérieur est moins flagrant. En fait, ce sont surtout les séquences et les plans d'ensemble en plein jour, contrastés à l'extrême et gorgés de détail, qui sont les plus étonnants. Doté de couleurs pleines et massives, l'univers pop du film apparaît comme une évidence. On se surprend à regarder tous les recoins du cadre, tous les gadgets, à scruter les motifs des vêtements comme les carrosseries des voitures. Une plongée dans les 80's avec ses roses, ses jaunes et ses bleus pétants. Même les scènes de nuit se montrent d'une grande lisibilité, surtout quand les lumières artificielles entrent en jeu (le parking du centre commercial par exemple).

 

Revers de la médaille de ces curseurs poussés dans leur dernier retranchement, des visages encore un peu roses et un piqué un peu doux typique de l'époque. Un petit bémol qui n'entache en rien notre joie de revoir le film dans ces excellentes conditions.

Top image : aucun
Note image : 5/6
Son

Si la piste française DTS 5.1 est identique à la précédente, proposant des doublages un peu trop proéminents et des enceintes surround assez peu actives, le remixage de la VO en Dolby Atmos ouvre carrément la scène sonore, toujours dosée à la perfection et très enjouée dans la retranscription des nombreux effets et leur placement. On gagne assurément une modernité auparavant absente. C'est donc le jour et la nuit entre les deux pistes et ça démarre très fort dès le début du film sur le cathartique Power of Love de Huey Lewis. Même satisfaction avec la BO d'Alan Silvestri par la suite, pleine de fantaisie et de variations. Un film bien vivant, 35 ans après.

Top son : aucun
Note son : 5/6



1349€ 1990€
il y a 8 heures
-25% à -33%
il y a 14 heures
PLANNING
02/12/20 The Wretched
02/12/20 The Wicker Man
02/12/20 The Wicker Man
02/12/20 The Vigil
Nouvelle Newsletter
inscrivez-vous
OK
Merci !

Les informations recueillies sont destinées à AVCesar.com pour vous assurer l'envoi de votre newsletter.

Vous bénéficiez d'un droit d'accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d'en demander l'effacement dans les limites prévues par la loi.

Vous pouvez également à tout moment revoir vos options en matière de ciblage. En savoir plus sur notre politique de confidentialité.

INTERVIEWS
Liam Neeson - Taken 2
https://www.avcesar.com/source/interview/139/photo_0259145504.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/170/photo_1215120005.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/174/photo_0200124313.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/175/photo_0556215604.jpg
liam-neeson
anthony-hopkins
damian-lewis
mathieu-amalric
DOSSIERS
»
2013, la barre (de son) tabasse
»
Ultra HD : le TV de demain s'invite dans nos foyers
»
Best of Blu-Ray 2011