Beetlejuice

Collector
Année : 1988
Réalisateur : Tim Burton
Interprètes : Geena Davis, Alec Baldwin, Michael Keaton, Winona Ryder
Éditeur : Warner
BD : 1 UHD-66 + 1 BD-25, 92', toutes zones
Genre : fantastique, couleurs
Interdiction : tous publics
Sortie : 16/09/20
Prix ind. : 34,99 €
Mustav
Critique

Test technique
Image :
Son :
Bonus :
Format image
1.78
UHD 2 160p (HEVC)
HDR10
16/9
Bande-son
Français Dolby Digital 2.0
Anglais Dolby Atmos
Anglais TrueHD 7.1
Québécois Dolby Digital 2.0
Allemand Dolby Digital 2.0
Italien Dolby Digital 2.0
Espagnol Dolby Digital 2.0
Tchèque Dolby Digital 2.0
Chinois Dolby Digital 5.1
Voir plus
Sous-titres
Français, anglais/allemand/italien pour sourds et malentendants, espagnol, néerlandais, tchèque, danois, finnois, grec, norvégien, suédois

En 1988, Tim Burton reprend le flambeau d'un film écrit à l'origine pour Wes Craven. Jugé trop peu horrifique par ce dernier, Burton l'infuse d'un univers macabre délicieusement loufoque, sorte de version comico‑morbide de L'exorciste.

 

Beetlejuice raconte les mésaventures d'Adam et Barbara (Alec Baldwin et Geena Davis), un jeune couple passé de vie à trépas après avoir tenté de sauver un chien. Leur antique demeure est alors rachetée par une riche famille de New‑Yorkais archi‑pédants qui entreprend de la rénover dans un style plus contemporain. Sacrilège. Le couple, qui hantait jusqu'ici discrètement les lieux, décide de déloger les intrus avec l'aide de Beetlejuice, un « bio‑exorciste » freelance incarné par Michael Keaton.

 

Véritable premier film de l'ex‑animateur de Disney déjà traversé par une appétence pour les êtres hybrides torturés, Beetlejuice marque aussi une première collaboration de Tim Burton avec Michael Keaton. Ils se retrouveront un an plus tard sur Batman, puis en 1993 avec le chef‑d'œuvre absolu d'animation L'étrange Noël de M. Jack.

Jean-Baptiste Thoret - Publié le 13/11/20
Liste des bonus
- A‑Ha !, court métrage d'animation avec Beetlejuice façon Sherlock Holmes (12')
- Skeletons in the Closet, court métrage d'animation (12')
- Spooky boo‑tique, court métrage d'animation (12')
- Goodies trois craies blanches pour tracer la porte des morts
- Goodies patch thermocollant phosphorescent « Here lies Beetlejuice »
- Goodies affiche publicitaire « Betelgeuse the Bio-Exorcist »
- BO du film isolée sur le Blu-Ray
- Blu-Ray du film
- Bande-annonce


Commentaire

Les courts métrages animés sont déjà connus mais les petits goodies ont l'attrait de la nouveauté. En particulier le patch thermocollant phosphorescent « Here lies Beetlejuice », morbide à souhait. Quant aux craies, bof…

Note bonus : 3/6
Image

Note maximale méritée malgré de rares scènes un peu en dessous au niveau de la précision et des visages légèrement rosés, typiques de l'époque.

 

La nouvelle dose de lumière est si intense en 4K (Digital Intermadiate 4K qui plus est), les couleurs si pétantes et saturées avec ce puissant HDR, la précision à ce point étonnante pour un film de 1988 et l'image qu'il nous avait laissée, que tout nous émerveille, du grand ciel bleu au tablier rose de Geena Davis en passant par le moindre motif des tapisseries ou encore le jaune poussin de la voiture. On en prend plein les yeux et c'est une véritable surprise pour ce film de catalogue. 

 

Une fraîcheur indéniable et une absence de défauts qui font ressortir avec finesse tout le décorum du film voulu par Tim Burton, le teint diaphane de la jeune et très gothique Winona Ryder en passant par les paysages alentour, verdoyants et idylliques. Et le constat est le même pour les séquences farfelues forcément plus sombres mettant en scène Beetlejuice. À côté, l'image du Blu‑Ray paraît bien délavée et pâle, granuleuse et jaunâtre. Pas photo, d'autant que la patine très cinématographique d'origine est conservée. Du grand art.

Top image : aucun
Note image : 6/6
Son

Que ce soit la vivifiante partition de Danny Elfman qui nous embarque dès le générique d'ouverture, ou la géniale séquence du dîner sur le Banana Boat Song de Harry Belafonte, il y a largement de quoi se faire plaisir avec cette BO pleine de folie et de vie, d'ailleurs proposée en piste isolée en bonus. La VO Dolby Atmos, très amusante et tonique, donne à la grande variété de sons et bruitages du film toute l'ampleur nécessaire au récit, sans toutefois écraser franchement la VO 5.1 du Blu‑Ray, déjà excellente. La VF simple Dolby Digital 2.0 de ce disque 4K ne fait en revanche pas le poids. Pour résumer : beaucoup de vie et de créativité, mais aussi des dialogues cristallins.

Top son : aucun
Note son : 4/6



1349€ 1990€
il y a 7 heures
-25% à -33%
il y a 13 heures
PLANNING
02/12/20 The Wretched
02/12/20 The Wicker Man
02/12/20 The Wicker Man
02/12/20 The Vigil
Nouvelle Newsletter
inscrivez-vous
OK
Merci !

Les informations recueillies sont destinées à AVCesar.com pour vous assurer l'envoi de votre newsletter.

Vous bénéficiez d'un droit d'accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d'en demander l'effacement dans les limites prévues par la loi.

Vous pouvez également à tout moment revoir vos options en matière de ciblage. En savoir plus sur notre politique de confidentialité.

INTERVIEWS
Jesse Tyler Ferguson - Modern Family saison 2
https://www.avcesar.com/source/interview/134/photo_1022184229.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/142/photo_0656162718.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/137/photo_0142105021.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/139/photo_0259145504.jpg
jesse-tyler-ferguson
melissa-bernstein
ken-follett
liam-neeson
DOSSIERS
»
2013, la barre (de son) tabasse
»
Ultra HD : le TV de demain s'invite dans nos foyers
»
Best of Blu-Ray 2011