Crash

Coffret Ultra Collector #17
Année : 1996
Réalisateur : David Cronenberg
Interprètes : James Spader, Holly Hunter, Rosanna Arquette, Deborah Unger, Elias Koteas
Éditeur : Carlotta/L'atelier des images
BD : 1 UHD-66 + 1 BD-50 + 1 DVD-9, 99', toutes zones
Genre : drame, couleurs
Interdiction : - de 16 ans
Sortie : 21/10/20
Prix ind. : 49,99 €
Mustav
Critique

Test technique
Image :
Son :
Bonus :
Format image
1.66
UHD 2 160p (HEVC)
HDR10
16/9
Bande-son
Français DTS‑HD Master Audio 2.0
Anglais DTS‑HD Master Audio 5.1
Anglais DTS‑HD Master Audio 2.0
Sous-titres
Français
Amazon
49,99  €
Rakuten
40 €
Fnac
49,99 €

Quatorzième film de David Cronenberg, Crash boucle en 1996 un cycle entamé vingt ans plus tôt avec Rage et Frissons. Le réalisateur de La mouche adapte ici le roman éponyme de J.G. Ballard et livre un film froid, théorique et désespéré sur une humanité devenue frigide, que seuls les accidents parviennent à réveiller.

Tout commence par un terrible accident de voiture. Au cours de sa convalescence, James Ballard (James Spader) développe peu à peu une obsession pour les chairs mutilées et scarifiées. Avec sa femme (Deborah Unger), ils se lient d’amitié avec un photographe underground (formidable Elias Koteas) dont la passion consiste à photographier les accidentés de la route. Sensible à ce mélange d’érotisme, de corps cassés et de tôles froissées, Ballard emprunte alors une pente suicidaire et tente des expériences de plus en plus extrêmes.

Cronenberg porte ses thèmes de prédilection à leur zénith (mélange du réel et du simulacre, adaptation du corps à la technologie, greffe étrange entre l’Homme et la machine) et signe sans doute son chef‑d’œuvre, un sommet du masochisme au cinéma.

Jean-Baptiste Thoret - Publié le 11/12/20

Cinécult' David Cronenberg : les démons intérieurs

Même si le nom de Cronenberg semble aujourd'hui familier, ses films, du moins les premiers, le sont moins. À l’exception de La mouche, son plus gros succès, de Faux‑semblants, qui lui valut une reconnaissance critique en 1988 et du mal‑aimé (à tort) eXistenZ, la plupart des réalisations du pape du cinéma canadien (ontarien faut‑il préciser) restent souvent méconnues.

Lire la suite
Liste des bonus
- Tiff Talks : rencontre avec Viggo Mortensen et David Cronenberg, exclusivité Blu‑Ray (52')
- Le défi Cronenberg, entretien inédit avec le chef-opérateur Peter Suschitzky (20')
- Animaux mécaniques, entretien inédit avec le producteur Jeremy Thomas (17')
- Howard Shore donne le la, entretien inédit avec le compositeur (23')
- Sur les chapeaux de roue, exclusivité Blu-Ray, entretien inédit avec la directrice de casting Deirdre Bowen (27')
- Archives promotionnelles, six entretiens avec David Cronenberg, J.G. Ballard, James Spader, Holly Hunter, Deborah Kara Unger, Elias Koteas (25')
- Coulisses du tournage, exclusivité Blu‑Ray (11')
- Courts métrages : Le nid (2013), Caméra (2000), Le suicide du dernier Juif sur terre dans le dernier cinéma sur terre (2007) (21')
- Bande-annonce originale, non censurée, bande‑annonce 2020…
- Blu-Ray et DVD du film
- Livre


Commentaire

N'ayant pas reçu le coffret au complet de la part de l'éditeur (seulement le disque 4K UHD), nous ne sommes pas en mesure de commenter ni noter la pertinence de tous ces bonus. 

 

À noter, face A, le visuel créé exclusivement pour cette édition par Sam Gilbey. Face B, le visuel alternatif avec l'affiche cinéma de la sortie en salles en juillet 2020. Un coffret limité à 3 500 exemplaires.

Note bonus : 0/6
Image

Le film a été entièrement resmaterisé en 4K par Recorded Picture Compagny et Turbine Media Group sous la supervision du réalisateur et du directeur de la photographie Peter Suschitzky.

 

On retrouve avec plaisir le goût de Cronenberg pour les textures organiques, mêlant ici reflets métalliques (le HDR, pas vraiment spectaculaire, est surtout visible au niveau des voitures, de leurs phares dans la nuit et de l'éclairage urbain) et couleurs chair bien poussées. Les contrastes des nombreuses séquences de nuit sont incroyablement denses, les noirs profonds, la profondeur de champ magnifiée.

 

Au final, une 4K discrète mais présente opérant par touches subtiles sans détruire l'essence même du film, qui permet d'afficher une définition plutôt précise grâce sans doute à un léger filtre DNR (le grain naturel provient du tournage 35 millimètres). Les tonalités vertes du film laissent aussi la place à des effets cuivrés plus chaleureux, plus charnels.

Top image : aucun
Note image : 4/6
Son

Les notes lancinantes de Howard Shore plantent le décor sonore épuré du film et enveloppent complètement le spectateur de leur étrangeté. La VO 5.1 fait son maximum pour prodiguer une spatialisation sonore avec quelques effets vraiment réussis sur les séquences d'accidents. La VF 2.0, davantage concentrée sur les frontales, ne fait pas le poids dans le phrasé planant des comédiens.

Top son : aucun
Note son : 4/6



76€ 99€
il y a 15 heures
29€ 59€
il y a 18 heures
349€ 449€
il y a 18 heures
PLANNING
27/01/21 Judo
Nouvelle Newsletter
inscrivez-vous
OK
Merci !

Les informations recueillies sont destinées à AVCesar.com pour vous assurer l'envoi de votre newsletter.

Vous bénéficiez d'un droit d'accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d'en demander l'effacement dans les limites prévues par la loi.

Vous pouvez également à tout moment revoir vos options en matière de ciblage. En savoir plus sur notre politique de confidentialité.

INTERVIEWS
Fabrice Gobert - Les revenants
https://www.avcesar.com/source/interview/136/photo_0107121104.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/162/photo_0347144329.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/129/photo_0549180108.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/169/photo_1102163720.jpg
fabrice-gobert
leila-bekhti
martin-scorsese
justin-theroux
DOSSIERS
»
2013, la barre (de son) tabasse
»
Ultra HD : le TV de demain s'invite dans nos foyers
»
Best of Blu-Ray 2011