Waiting for the Barbarians

Année : 2019
Réalisateur : Ciro Guerra
Interprètes : Mark Rylance, Johnny Depp, Robert Pattinson, Gana Bayarsaikhan, Greta Scacchi, David Dencik
Éditeur : M6 Vidéo
BD : BD-50, 113', zone B
Genre : drame, couleurs
Interdiction : - de 12 ans
Sortie : 02/09/20
Prix ind. : 14,99 €
sans Must AV
Critique

Test technique
Image :
Son :
Bonus :
Format image
2.35
HD 1 080p (AVC)
16/9
Bande-son
Français DTS‑HD Master Audio 5.1
Anglais DTS‑HD Master Audio 5.1
Sous-titres
Français

XIXe siècle. Placé en avant‑poste d’une citadelle au milieu du désert, le Magistrat (Mark Rylance) consacre son temps au décryptage des écritures ancestrales ainsi qu’à des recherches archéologiques. Également habité par une communauté d’indigènes, ce lieu paisible à l’abri du monde change brutalement avec l’arrivée de l’implacable colonel Joll (Johnny Depp).

 

Impossible de ne pas penser au Désert des Tartares (formidable roman de Dino Buzzati, porté à l’écran par Valério Zurlini en 1976) à la découverte du magnifique décorum qui conforte le postulat de Ciro Guerra (Les oiseaux de passage, L’étreinte du serpent) dans son allégorie déroutante.

 

Aux confins d’un Empire imaginaire, Joll, sinistre officier en uniforme et lunettes noires, désigne l’Ennemi de façon arbitraire et s’oppose naturellement aux valeurs humanistes du Magistrat. Sous la torture, deux bergers en prison n’auront pas d’autre choix que de confirmer la présence d’un adversaire quel qu’il soit, une scène difficile dans laquelle les méthodes despotiques de Joll apparaissent clairement.

 

Derrière le scénario de son roman éponyme, l’auteur sud‑africain J.M Coetzee (prix Nobel de Littérature) interroge la mécanique pernicieuse du totalitarisme, au cœur d’un espace imaginaire, où nature et culture s’annulent sous l’effet des dérives fascistes de l’Histoire.

Carole Lépinay - Publié le 26/02/21
Liste des bonus
- Making of (12')


Commentaire

Le réalisateur revient sur sa volonté d'interprétrer l'Histoire tel un conte ou un souvenir ancien qui, brutalement, cesse d'être une allégorie. Quand il déclare que le monde réel est tel que le roman le décrivait, on pense bien sûr à l'universalité du sujet (guerres en Irak, Afghanistan, terrorisme, fascisme…). Il faut dire que l'Histoire a une résonance toute particulière pour ce cinéaste d'origine colombienne, pays qui a subi les paramilitaires, la destruction des villages et les abus de pouvoir du gouvernement.

Note bonus : 2/6
Image

Une photographie solaire un peu irréelle avec ses couleurs écrasées et sa gamme quasi monochrome. Une domiante sépia qui donne au film des allures de vielles photographies, à ce détail près que la précision et la netteté sont impeccables.

Top image : aucun
Note image : 4/6
Son

Une bande‑son pesante voire glauque. Les silences sont brisés par les suplplices, et inversement. Un 5.1 qui n'en fait pas des caisses, voire pas du tout. Préférez de toute façon la VO pour le surcroît de naturel.

Top son : aucun
Note son : 3/6



19€ 119€
il y a 1 jour
1999€ 2999€
il y a 1 jour
PLANNING
14/04/21 Possessor
14/04/21 Petit vampire
Nouvelle Newsletter
inscrivez-vous
OK
Merci !

Les informations recueillies sont destinées à AVCesar.com pour vous assurer l'envoi de votre newsletter.

Vous bénéficiez d'un droit d'accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d'en demander l'effacement dans les limites prévues par la loi.

Vous pouvez également à tout moment revoir vos options en matière de ciblage. En savoir plus sur notre politique de confidentialité.

INTERVIEWS
Lucky McKee - The Woman
https://www.avcesar.com/source/interview/128/photo_0541080530.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/129/photo_0549180108.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/150/photo_0520115613.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/147/photo_0157140523.jpg
lucky-mckee
martin-scorsese
kevin-bacon
bryan-cranston
DOSSIERS
»
2013, la barre (de son) tabasse
»
Ultra HD : le TV de demain s'invite dans nos foyers
»
Best of Blu-Ray 2011