Shrek

20e anniversaire
Année : 2001
Réalisateur : Andrew Adamson
Interprètes : Alain Chabat, Med Hondo, Barbara Tissier, Éric Métayer (voix françaises)
Éditeur : Dreamworks
BD : 1 UHD-99 + 1 BD-50, 90', toutes zones
Genre : animation, couleurs
Interdiction : tous publics
Sortie : 19/05/21
Prix ind. : 24,99 €
Mustav
Critique

Test technique
Image :
Son :
Bonus :
Format image
1.78
UHD 2 160p (HEVC)
HDR10
16/9
Bande-son
Français DTS 5.1
Anglais DTS:X
Anglais DTS‑HD Master Audio 7.1
Italien DTS 5.1
Néerlandais DTS 5.1
Flamand DTS 5.1
Grec DTS 5.1
Voir plus
Sous-titres
Français, anglais, italien, néerlandais, grec
Amazon
24,99  €
Fnac
24,99 €
Fnac
24,99 €

Avec Shrek, la guerre du cinéma d'animation entre Disney et Dreamworks battait son plein en 2001. Pour les Martiens, le film met en scène un ogre vert, puant et affable, dont la quiétude est soudain troublée par l'arrivée de créatures féeriques bannies du Royaume par le minuscule mais infâme Lord Farquaad. L'ogre Shrek va alors tout faire pour retrouver sa petite vie paisible d'antan, quitte à conclure un pacte avec Farquaad. Il accepte ainsi d'aller sauver en vitesse la princesse Fiona des griffes d'un monstrueux dragon. Mais la belle cache un secret plus terrifiant encore qui va précipiter Shrek et son compagnon l'âne dans de palpitantes aventures…

 

Dreamworks marquait alors incontestablement des points avec cette comédie pétillante, énorme succès public et critique de 2001. Le studio d'animation en profitait même pour lancer quelques fléchettes acérées au concurrent Disney (de nombreux personnages aux grandes oreilles sont mis en boîte dans des scènes souvent très drôles) qui, au moment de la sortie de Shrek sur les écrans aux États‑Unis, peinait à réitérer le succès de Dinosaure avec Atlantide : l'empire perdu.

 

Techniquement, à l'époque, Shrek est aussi une réussite graphique qui s'inscrit dans la lignée de Toy Story avec une animation ultra‑fluide, des décors époustouflants et des effets spéciaux imaginatifs. Une aventure marquante ‑et toute verte‑ dont enfants et parents se souviennent encore. 

Carina Ramon - Publié le 10/05/21
Liste des bonus
- Dessins (espace interactif)
- Plein feu sur l'âne : Eddie Murphy et l'équipe reviennent sur « l'autre » personnage du film (12')
- Les secrets de Shrek : références cinéma du film (4')
- Scènes coupées introduites (8')
- Fête de Shrek dans le marais : scène supplémentaire (3')
- Clips des Baha Men et Smash Mouth (6')
- Shrek le musical (4')
- Commentaires audio du réalisateur et des producteurs
- Blu-Ray du film


Commentaire

Nous n'avons pas reçu le Blu‑Ray du film de la part de l'éditeur, mais les bonus présents sur le disque 4K UHD sont franchement décevants. Au‑delà de leur qualité d'image d'un autre âge, ils ne présentent que très peu d'intérêt. Seuls les commentaires audio, déjà connus car issus des trois précédentes éditions Blu‑Ray, valent le détour.

Note bonus : 2/6
Image

Le design très flat/aplats de couleurs du film n'est pas forcément du goût du jour (vingt ans quand même), mais la mise à niveau 4K est appréciable avec un rendu un peu plus net qu'auparavant, des blancs plus pétants et une bonne dose de lumière en plus. Le HDR apporte son lot de couleurs saturées (les verts bien sûr, mais aussi les jaunes, les rouges, les bleus…), de nuances et de détails pour un bel hommage à tous les artistes qui ont contribué à ce film d'animation culte des années 2000. On le répète, le design a juste un peu vieilli et cela se voit d'autant plus en 4K aujourd'hui.

Top image : aucun
Note image : 4/6
Son

Les pistes sonores sont identiques à celles des précédentes éditions, hormis la VO qui passe ici en DTS:X pour une spatialisation enfin décuplée, surtout à l'arrière (cela manquait autrefois). La scène avec le dragon est largement plus fun comme ça, et tout au long du film, on perçoit plus de dynamique, de petits effets rigolos et de basses. Pas la démo du siècle pour les effets hauteur, mais un vrai sentiment d'espace et nerf sonore en VO. Le tout avec beaucoup de clarté et de limpidité à chaque instant. En français, tout est plus plat bien sûr en simple Dolby Digital, mais Alain Chabat dans la peau de l'ogre vert assure le spectacle.  

Top son : aucun
Note son : 5/6



PLANNING
27/10/21 Pandora
27/10/21 Le cheick
Nouvelle Newsletter
inscrivez-vous
OK
Merci !

Les informations recueillies sont destinées à AVCesar.com pour vous assurer l'envoi de votre newsletter.

Vous bénéficiez d'un droit d'accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d'en demander l'effacement dans les limites prévues par la loi.

Vous pouvez également à tout moment revoir vos options en matière de ciblage. En savoir plus sur notre politique de confidentialité.

INTERVIEWS
Nic Pizzolatto - True Detective saison 1
https://www.avcesar.com/source/interview/152/photo_0641125609.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/134/photo_1022184229.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/129/photo_0549180108.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/145/photo_1133162811.jpg
nic-pizzolatto
jesse-tyler-ferguson
martin-scorsese
mads-mikkelsen
DOSSIERS
»
2013, la barre (de son) tabasse
»
Ultra HD : le TV de demain s'invite dans nos foyers
»
Best of Blu-Ray 2011
Accepter les cookies
Accepter
Refuser