Les Trolls 2 : tournée mondiale

Trolls World Tour
Année : 2020
Réalisateurs : Walt Dohrn, David P. Smith
Interprètes : Anna Kendrick, Justin Timberlake, Rachel Bloom, James Corden (voix)
Éditeur : Universal
BD : 1 UHD-99 + 1 BD-50, 90', toutes zones
Genre : animation, couleurs
Interdiction : tous publics
Sortie : 10/02/21
Prix ind. : 24,99 €
sans Must AV
Critique

Test technique
Image :
Son :
Bonus :
Format image
2.35
UHD 2 160p (HEVC)
HDR Dolby Vision
HDR10+
16/9
Bande-son
Français Dolby Digital Plus 7.1
Anglais Dolby Atmos
Anglais Dolby TrueHD 7.1
Sous-titres
Français, anglais

Le monde rose bonbon de Queen Poppy est dangereusement menacé par Barb, une métalleuse dictatrice prête à tout pour que le hard rock règne sans partage sur la planète musicale. Avec ses fidèles acolytes, Biggie, Chenille et son timide soupirant Branch, Poppy se lance dans une aventure à haut risque afin de préserver la musique pop qui fait battre le cœur de son royaume.


Petite croisade réjouissante contre l’uniformisation, le second opus des Trolls entend approcher chaque univers sonore et d’en retenir sa singularité. Des rythmes funky ou jazzy aux partitions classiques, Poppy et sa bande étaient loin d’imaginer pareil éventail musical en dehors de leur bulle sirupeuse. À l’instar de sa grande rivale mais en beaucoup moins furax, la reine pop découvre la puissance fédératrice des différents courants musicaux, K‑pop incluse !


Quand bien même la désignation du rock comme dangereux bulldozer apparaît totalement cliché, on apprécie le décorum pro‑Mad Max qui lui est dédié, sans oublier la dégaine punk de King Thrash auquel Ozzy Osbourne de Black Sabbath prête sa voix.

Carole Lépinay - Publié le 07/06/21
Liste des bonus
- La rentrée des classes de Petit Diamant (4')
- L'académie de danse des Trolls (7')
- Le plan touristique du monde des Trolls
- Scènes coupées (19')
- L'harmonie parfaite des Trolls (4')
- Les coulisses de la tournée mondiale des Trolls (9')
- Commentaire audio avec le réalisateur Walt Dohrn, la productrice Gina Shay et le co-réalisateur David P. Smith (90')
- Le film version cinéma ou version dansante (mode karaoké)
- Blu-Ray du film et bonus


Commentaire

Une interactivité très complète et ludique avec le commentaire audio joyeux et détendus des réalisateurs. 

 

Le court métrage d'animation Petit Diamant retourne à l'école met en scène un personnage marrant en quête d'un nouveau look pour la rentrée. Autre petit module sympa, la visite touristique dans les différents univers musicaux qui font la richesse du flm. À cela s'ajoutent des scènes coupées et un making of découpé en trois parties, consacré à la genèse du film, aux personnages et aux particularités du scénario. 

 

Enfin la possibilité de passer une soirée fun et musicale avec la possibilité de visionner le film en mode karaoké (les pas de danse sont expliqués).

Note bonus : 3/6
Image

L'univers coloré et festif du film est une invitation à un voyage sensoriel pas comme les autres. On apprécie tout particulièrement le travail sur les textures, comme tirées d'un atelier de couture. On croirait toucher des tissus, des poupons en feutre et autres matières textiles douces et réconfortantes. Évidemment, les couleurs ne sont pas en reste, à la fois joyeuses et acidulées pour les Pop Trolls, ou carrément électriques pour les Techno Trolls. 

 

Une féerie de tous les instants qui ne s'interdit rien et ça fait du bien. Complètement barré mais taillé pour la 4K Ultra HD malgré un master seulement 2K. Inutile de dire que Petit Diamant et son papa, tous deux nappés de facettes réfléchissantes, profitent à fond du HDR Dolby Vision. Quant au niveau de détail, il est tout simplement hallucinant ! Un cas typique de 4K qui accroît le relief, la sensation de volume des différents éléments et l'envie de toucher ces merveilleux petits personnages… 

Top image : aucun
Note image : 6/6
Son

Une super BO qui pulse à fond du Daft Punk avant d'embrayer sur Girls Just Want to Have Fun de Cyndi Lauper ! Le ton est donné : référentiel, festif, transgénérationnel, ultra‑dynamique (mous du genou, s'abstenir !). Un carton plein permanent qui porte littéralement le film, écrit autour de la musique comme vecteur N°1 des émotions. 

 

Les effets Dolby Atmos hauteur ne sont pas les plus flagrants qui soient mais la spatialisation, l'ouverture et la présence immersive de la musique se démarquent du tout‑venant. Le tout avec une précision au cordeau et un joli mixage des pistes pour une clarté de tous les instants. Pour résumer : de la dynamique, une douce folie ambiante et une bonne grosse dose de savoir‑faire.

Top son : aucun
Note son : 5/6



PLANNING
27/10/21 Pandora
27/10/21 Le cheick
Nouvelle Newsletter
inscrivez-vous
OK
Merci !

Les informations recueillies sont destinées à AVCesar.com pour vous assurer l'envoi de votre newsletter.

Vous bénéficiez d'un droit d'accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d'en demander l'effacement dans les limites prévues par la loi.

Vous pouvez également à tout moment revoir vos options en matière de ciblage. En savoir plus sur notre politique de confidentialité.

INTERVIEWS
Melissa Bernstein - Breaking Bad saison 5
https://www.avcesar.com/source/interview/142/photo_0656162718.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/146/photo_0103184406.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/130/photo_0548183008.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/157/photo_0253124723.jpg
melissa-bernstein
tom-selleck
christian-rouaud
stefano-sollima
DOSSIERS
»
2013, la barre (de son) tabasse
»
Ultra HD : le TV de demain s'invite dans nos foyers
»
Best of Blu-Ray 2011
Accepter les cookies
Accepter
Refuser