Saw

Unrated director's cut
Année : 2004
Réalisateur : James Wan
Interprètes : Leigh Whannell, Cary Elwes, Danny Glover
Éditeur : Metropolitan Film & Vidéo
BD : 1 UHD-99 + 1 BD-50, 102', toutes zones
Genre : horreur, couleurs
Interdiction : - de 16 ans
Sortie : 03/06/21
Prix ind. : 29,99 €
sans Must AV
Critique

Test technique
Image :
Son :
Bonus :
Format image
1.85
UHD 2 160p (HEVC)
HDR Dolby Vision
HDR10
16/9
Bande-son
Français DTS‑HD Master Audio 6.1
Anglais Dolby Atmos
Anglais Dolby TrueHD 7.1
Sous-titres
Français
Amazon
29,99  €
Fnac
29,99 €
Fnac
29,99 €

Le Saw de James Wan, meilleur opus d'une franchise à succès sans fin et aux réalisateurs interchangeables (décorateur et monteur s'y colleront par la suite…), revient en version Unrated 4K UHD. Comprenez par là que cette version ajoute quelques plans viscéraux et images rudes, mais ne change strictement rien à l’ambiance, aux relations entre les deux suppliciés du Jigsaw et à l’enquête du détective Trapp (Danny Glover).


Une version qui ne rend pas le film plus intense ni plus effrayant, mais à posséder si vous n'avez pas encore vu cet opus (le meilleur de la série), et si vous êtes fan du « tueur au puzzle » et de ses  machinations raffinées. Il faut dire que tueur fanatique avait tout de suite trouvé les ingrédients du succès : du torture‑porn à gogo, des viscères en gros plans et un montage syncopé qui fait mal aux yeux.

 

Une recette magique qui deviendra presque comique le temps passant, avec « saucisse » et « chaussette » (Saw 6 et Saw 7/Saw 3D : chapitre final), sans oublier Jigsaw (le 8e) et le dernier en date, Spiral : l'héritage de Saw avec Chris Rock, Samuel L. Jackson et Max Minghella.

Carina Ramon - Publié le 25/05/21
Liste des bonus
- Game Change (58')
- Commentaires audio du réalisateur, du scénariste et des deux comédiens principaux
- Commentaires audio, en VO uniquement, des trois producteurs du film
- Making of
- Faux sujet d'actualité sur le tueur
- Séquence non tournée présentée sous forme de story‑board
- Court métrage original réalisé pour convaincre les producteurs
- Montage de peintures, dessins et photos du film
- Deux versions du clip vidéo de Fear Factory avec son making of
- Sujet sur le pantin utilisé par le tueur
- Version de 60 secondes du film réalisée avec des poupées
- Blu-Ray et bonus


Commentaire

Le nouveau documentaire Game Change, plutôt bien ficelé, revient sur la genèse du film, soit un court métrage centré autour d'une scène du futur film réalisé par le duo Leigh Whannell (comédien/scénariste) et James Wan (réalisateur) afin de trouver un financement pour le long. Le responsable des effets spéciaux et l'actrice principale reviennent notamment sur la séquence du piège à  ours, en réalité bien trop lourd pour être porté sur la tête par une comédienne, d'autant que celle‑ci a tourné la scène avec une fièvre de cheval… Un documentaire pour une fois posé et pas surmonté, ouf. 

 

Le reste des bonus est identique que ce que nous avons déjà vu sur la précédente édition Blu‑Ray.

Note bonus : 5/6
Image

Les fans du film retrouveront la remarquable qualité d’image précédante, ici rehaussée d'une lisibilité nouvelle dans ces conditions de glauquidude exacerbées. 

 

La précision n'est peut‑être pas du niveau de certains films plus récents (même si on gagne encore en niveau de détail) mais les noirs puissants, les contrastes très marqués et les arrière‑plans enfin dégagés montrent un film très soigné pour un survival indépendant de l'époque à l'image particulièrement typée et volontairement hermétique.

 

Le HDR Dolby Vision fait feu de tout bois, de la moindre couleur ou source lumineuse pour sculpter l'image et lui donner un nouveau relief, une nouvelle brillance. Tout en restant, on le rappelle, dans les codes crados du film. D'ailleurs, on note un léger changement colorimétrique salvateur avec davantage de bleus et de verts, donc moins de couleurs terreuses pour plus encore de lisibilité.

Top image : aucun
Note image : 4/6
Son

Une VF DTSHD MA 6.1 que l'on connaissait déjà, d’une redoutable roublardise, mais sans comparaison aucune avec la VO Dolby Atmos qui réveille les morts ! 

 

Outre la lisibilité extrême de l'image, la piste Atmos est définitivement l'autre atout de cette nouvelle édition 4K. Tous les canaux entrent en action pour une agressivité et une amplitude assez phénoménales provoquant encore aujourd'hui stress et sursauts en série. Et cela commence dès le début du film avec des effets hauteur immersifs et une musique bien plus présente qu'auparavant. Les basses sont fulgutantes, les sons atmosphériques nous assaillent de toutes parts (détonations, bris de verre, pas, coups…), le débit dépasse régulièrement les 8,3 Mbps… autant dire que que vous n'avait jamais entendu Saw comme ça. On gagne même des détails supplémentaires par rapport à la VF, et non des moindres. Rien à voir.

Top son : aucun
Note son : 5/6



350€ 449€
il y a 5 heures
PLANNING
04/08/21 Wander
Nouvelle Newsletter
inscrivez-vous
OK
Merci !

Les informations recueillies sont destinées à AVCesar.com pour vous assurer l'envoi de votre newsletter.

Vous bénéficiez d'un droit d'accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d'en demander l'effacement dans les limites prévues par la loi.

Vous pouvez également à tout moment revoir vos options en matière de ciblage. En savoir plus sur notre politique de confidentialité.

INTERVIEWS
Kyan Khojandi - Les nouveaux héros
https://www.avcesar.com/source/interview/158/photo_0627103424.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/162/photo_0347144329.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/173/photo_1036183401.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/131/photo_0525105410.jpg
kyan-khojandi
leila-bekhti
michael-c-hall
joel-schumacher
DOSSIERS
»
2013, la barre (de son) tabasse
»
Ultra HD : le TV de demain s'invite dans nos foyers
»
Best of Blu-Ray 2011