Le couteau dans l'eau

Nóz w wodzie
Année : 1962
Réalisateur : Roman Polanski
Interprètes : Leon Niemczyk, Jolanta Umecka, Zygmunt Malanowicz
Éditeur : Carlotta
BD : BD-50, 95', zone B
Genre : drame, N&B
Interdiction : tous publics
Sortie : 05/05/21
Prix ind. : 19,99 €
sans Must AV
Critique

Test technique
Image :
Son :
Bonus :
Format image
1.33
HD 1 080p (AVC)
16/9
Bande-son
Polonais DTS‑HD Master Audio 5.1
Polonais DTS‑HD Master Audio 1.0
Sous-titres
Français
Amazon
9,40  €
Fnac
9,40 €
Rakuten
7 €

Sur la route qui les mène à leur voilier, Andrzej (Leon Niemczyk) et son épouse Krystyna (Jolanta Umecka) croisent un jeune auto‑stoppeur (Zygmunt Malanowicz) et lui proposent de les accompagner. La croisière se déroulera non sans frictions…


Premier long métrage de Roman Polanski (et unique film tourné en Pologne), Le couteau dans l’eau fait preuve d’une audace formelle et thématique en rupture totale avec les préceptes de l’art socialiste. Gros plans sur des visages silencieux qui en disent déjà beaucoup sur les rivalités à venir, jeux de regards puis de mains mises à l’épreuve d’un couteau symbolique, cadrages anxiogènes en dépit de l’immensité du lac de Mazurie, Polanski fait du voilier (essentiellement perçu comme un bien matériel par son arrogant propriétaire) un huis clos figé dans l’apparat et l’obsession des classes.

 

Aux antipodes du couple doré et conventionnel (mais pas heureux pour autant), le jeune étudiant arrive comme une bouffée d’air pur et toxique à la fois. Sa jeunesse et sa nature désinvolte faisant fi du patriarcat (en rupture avec sa famille), de l’institution du mariage (il séduit Krystyna) et de la réussite sociale. Une pépite incontournable.

Carole Lépinay - Publié le 06/01/22
Liste des bonus
- Un ticket pour l'Ouest  (31')
- Trois courts métrages réalisés par Roman Polanski : Rire de toutes ses dents, Cassons le bal et Deux hommes une armoire (25')


Commentaire

Complètement détruite après la guerre, Varsovie ne dispose plus d'école de cinéma, c'est donc à Lodz, petite ville située à 100 km, que Roman Polanski fera ses armes. À cette époque, le cinéma est encore balbutiant, déterminé et motivé, le jeune aspirant réalisateur n'attend pas pour autant les commandes de l'école pour présenter son premier court métrage, Deux hommes et une armoire, au Festival de Bruxelles. Il revient avec un prix.

 

On apprend par ailleurs la difficulté à réaliser un film dans un pays où l'art doit s'incliner face à l'autorité étatique et à la censure en l'occurrence. Lors de sa première évaluation par un comité ministériel à la vision très restrictive, le premier projet de long de Polanski, Le couteau dans l'eau, n'est pas accepté. Il faudra le soutien de Jerzy Bossak (réalisateur, critique et professeur à Lodz) afin que la machine se mette en route et permette à Polanski de mettre le cap sur l'Occident. 

 

Réalisés entre 1957 et 1958, les trois courts métrages du réalisateur révèlent des scènes de la vie quotidienne (une demoiselle à sa toilette, des jeunes s'amusant à un bal costumé, des convives à la table d'un restaurant) traversées par effets d'étrangeté comme ces hommes émergeant de l'océan avec une armoire et partis pour sillonner la ville.

Note bonus : 4/6
Image

Un N&B assez exceptionnel pour 1962 et ce premier long métrage tourné en Pologne. Merci la nouvelle restauration 4K ! Un léger voile gris affadit un peu l'ensemble mais la photo, le cadrage et le rendu impeccable de ce master sont un ravissement de cinéphile. 

Top image : aucun
Note image : 4/6
Son

Un 5.1 de circonstance tant la bande‑son est faite de calme et de silence. Quelques notes jazzy tout au plus et des dialogues comptés. Une épure très moderne aujourd'hui encore.

Top son : aucun
Note son : 3/6



2989€ 3999€
il y a 2 heures
349€ 499€
il y a 2 heures
1718€ 2999€
il y a 2 heures
PLANNING
19/01/22 Respect
Nouvelle Newsletter
inscrivez-vous
OK
Merci !

Les informations recueillies sont destinées à AVCesar.com pour vous assurer l'envoi de votre newsletter.

Vous bénéficiez d'un droit d'accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d'en demander l'effacement dans les limites prévues par la loi.

Vous pouvez également à tout moment revoir vos options en matière de ciblage. En savoir plus sur notre politique de confidentialité.

INTERVIEWS
Kyan Khojandi - Les nouveaux héros
https://www.avcesar.com/source/interview/158/photo_0627103424.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/171/photo_0331123722.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/141/photo_0421152318.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/152/photo_0641125609.jpg
kyan-khojandi
rotem-shamir
poppy-montgomery
nic-pizzolatto
DOSSIERS
»
2013, la barre (de son) tabasse
»
Ultra HD : le TV de demain s'invite dans nos foyers
»
Best of Blu-Ray 2011
Accepter les cookies
Accepter
Refuser