Last Action Hero

Année : 1993
Réalisateur : John McTiernan
Interprètes : Arnold Schwarzenegger, F. Murray Abraham, Charles Dance
Éditeur : SPHE
BD : 1 UHD-66 + 1 BD-50, 130', toutes zones
Genre : action, couleurs
Interdiction : tous publics
Sortie : 16/06/21
Prix ind. : 24,99 €
sans Must AV
Critique

Test technique
Image :
Son :
Bonus :
Format image
2.35
UHD 2 160p (HEVC)
HDR10
16/9
Bande-son
Français DTS‑HD Master Audio 5.1
Anglais Dolby Atmos
Anglais Dolby TrueHD 7.1
Anglais DTS‑HD Master Audio 5.1
Anglais DTS‑HD Master Audio 2.0
Allemand DTS‑HD Master Audio 5.1
Espagnol DTS‑HD Master Audio 5.1
Québécois Dolby Surround
Tchèque Dolby Digital 5.1
Hongrois Dolby Digital 5.1
Italien Dolby Digital 5.1
Polonais Dolby Digital 5.1
Thaï Dolby Digital 5.1
Voir plus
Sous-titres
Français, anglais, anglais pour sourds et malentendants, tchèque, danois, néerlandais, finnois, allemand, hongrois, italien, coréen, norvégien, polonais, espagnol, suédois, thaï
Amazon
24,99  €
Fnac
29,99 €
Rakuten
25,99 €

Nous sommes en 1993. Arnold Schwarzenegger est alors au firmament. Il vient de connaître un succès retentissant avec James Cameron et son Terminator 2. Le comédien s'accorde alors une petite récréation aux côtés de John McTiernan dans cette bombinette bourrée d'action et d'anachronismes.

L'histoire du petit Danny, 11 ans et grand fan de cinéma qui, grâce à un billet magique, se retrouve projeté au cœur des aventures cinématographiques de son héros préféré, Slater, un flic aux méthodes musclées...

Vingt‑huit ans après, le film n'a pas trop mal vieilli même si son aspect complètement foutraque et décousu surprend encore. Une sortie 4K Ultra HD qui, on le rappelle, est le fruit d'un sondage opéré auprès des fans US, qui avaient voté en masse (plus de 30 000 votants) pour voir leurs films préférés être édités au format 4K Ultra HD Blu‑Ray. Le film de McTiernan était même arrivé en tête des votes. Et force est de constater que Sony, sans doute ultra‑motivé, a opéré un grande remasterisation !

Carina Ramon - Publié le 20/07/21

Cinécult' Arnold Schwarzenegger : de Graz à Hollywood

La scène la plus célèbre de Total Recall : quand Arnold Schwarzenegger se déguise en affreuse mémère graisseuse ! Il fait sensation, car Arnold a toujours cultivé son corps. Entre 1969 et 1975, il est sacré quatre fois Monsieur Univers et sept fois Monsieur Olympe, édite quatre manuels de musculation, se fait immortaliser par Andy Warhol et pose dans une exposition au milieu de statues de Michel‑Ange... L’ancien gringalet binoclard d’Autriche devient le culturiste le plus demandé de Hollywood dans les années 80.

Lire la suite
Liste des bonus
- Commentaires audio du réalisateur
- Scènes supprimées et fin alternatives (9')
- Clip musical Big Gun avec AC/DC (5')
- Featurette originale et bande‑annonce (7')
- Blu-Ray du film


Commentaire

Le commentaire audio, bien qu'éparse, monocorde et un peu longuet, en dit beaucoup sur les secrets de fabrication du film. À l'époque, les effets numériques en étaient à leurs balbutiements et certains plans ont donné du fil à retordre à l'équipe, comme celui de la fumée qui sort des oreilles d'un comédien ou encore l'incrustation de Humprey Bogart en N&B dans une séquence en couleurs. Le réalisateur fait également part de quelques regrets. Intéressant.

Note bonus : 2/6
Image

En pleine lumière, cette 4K est assez éblouissante. La définition se montre rigoureuse, le grain très limité, les couleurs plus franches que jamais et les contrastes bien appuyés. Une sacrée dose de lumière bienvenue pour un éclat jamais vu grâce à un HDR10 efficient. Les scènes sombres, autrefois point faible du film, gagnent elles aussi en netteté et en lisibilité. Elles sont enfin complètement débouchées et apportent une stabilité à l'ensemble du film (l'intérieur du cinéma par exemple).

 

Cette restauration 4K à partir d'un nouveau scan des négatifs originaux a porté ses fruits : le film n'a jamais été aussi beau, clair, brillant (les néons, les lumières de la ville, tout brille de mille feux). Même les visages, légèrement rosés (c'est la photo de l'époque veut ça), sont franchement pimpants. Un HDR10 qui fait le job à chaque instant pour une redécouverte parfois rigolote avec ses effets spéciaux et explosions too much mais parfaitement dans le thème du film.

Top image : aucun
Note image : 4/6
Son

Les pistes DTS‑HD MA 5.1 d'autrefois ne sont pas particulièrement explosives (genre Dolby Surround amélioré). Heureusement, la VO a bénéficié d'un nouveau mix Dolby Atmos bien mieux calibré pour accompagner les effets grandiloquents du film. Un ensemble plus nerveux, plus pêchu, mais aussi des dialogues bien mis en avant et une musique plus ample. Peu d'effets ciblés mais de qualité. 

Top son : aucun
Note son : 4/6



999€ 1490€
il y a 5 jours
20€ 69€
il y a 1 mois
121€ 249€
il y a 1 mois
PLANNING
24/09/21 Luca
29/09/21 Tina
29/09/21 The Servant
01/10/21 Ti Minh
Nouvelle Newsletter
inscrivez-vous
OK
Merci !

Les informations recueillies sont destinées à AVCesar.com pour vous assurer l'envoi de votre newsletter.

Vous bénéficiez d'un droit d'accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d'en demander l'effacement dans les limites prévues par la loi.

Vous pouvez également à tout moment revoir vos options en matière de ciblage. En savoir plus sur notre politique de confidentialité.

INTERVIEWS
Victor Matsuda - Vice-président Blu-Ray Group Sony et de la BDA (Blu-Ray Disc Association)
https://www.avcesar.com/source/interview/168/photo_0147193231.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/142/photo_0656162718.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/150/photo_0520115613.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/166/photo_0804204009.jpg
victor-matsuda
melissa-bernstein
kevin-bacon
sarah-jessica-parker
DOSSIERS
»
2013, la barre (de son) tabasse
»
Ultra HD : le TV de demain s'invite dans nos foyers
»
Best of Blu-Ray 2011
Accepter les cookies
Accepter
Refuser