Tralala

Année : 2021
Réalisateurs : Arnaud Larrieu, Jean-Marie Larrieu
Interprètes : Mathieu Amalric, Josiane Balasko, Mélanie Thierry, Maïwenn, Bertrand Belin, Denis Lavant
Éditeur : Pyramide Vidéo
BD : BD-50, 99', zone B
Genre : comédie musicale
Interdiction : tous publics
Sortie : 01/02/22
Prix ind. : 19,99 €
Mustav
Critique

Test technique
Image :
Son :
Bonus :
Format image
1.85
HD 1 080p (AVC)
16/9
Bande-son
Français DTS‑HD Master Audio 5.1
Français DTS‑HD Master Audio 2.0
Français Audiodescription
Sous-titres
Français pour sourds et malentendants, anglais
Amazon
15,39  €
Fnac
19,99 €
Rakuten
19,99 €

Chanteur de rue, Tralala (Mathieu Amalric) croise une jeune femme qui lui adresse un étrange message avant de disparaître : « Surtout ne soyez pas vous‑même ». Il part à sa recherche et arrive à Lourdes où Lili (Josiane Balasko), la soixantaine, le prend pour son fils Pat, envolé pour les États‑Unis il y a vingt ans. Tralala décide de jouer le jeu et se retrouve bientôt face à un frangin (Bertrand Belin) sceptique ainsi que deux amours de jeunesse bien décidées à le garder.


« Une vie désenchantée qui se met à s’enchanter », c’est clairement dans le sillage de Jacques Demy que les frères Larrieu égrènent les notes optimistes de leur comédie musicale fantaisiste. Tralala (Amalric, leur acteur fétiche, émouvant dans les fripes d’un troubadour déclassé et chantant un peu faux) quitte les trottoirs mornes de Paris pour rejoindre Lourdes, au pied des Pyrénées.

 

La ville natale des cinéastes n’incarne pas moins celle de tous les miracles. Miracle d’une vie nouvelle offerte à notre clochard céleste, d’une filiation ou d’un amour enfin retrouvés pour Lili, Jeanine (Mélanie Thierry), Barbara (Maïwenn) ou la petite Virginie (Galatéa Bellugi) dont le prénom et l’apparition tiennent du prodige. Sur la route qui le mène jusqu’à elle, Tralala va vivre une parenthèse enchantée dans laquelle les solitudes s’annulent en chansons (signées Philippe Katerine, Étienne Daho, Dominique A. et Jeanne Cheral) et les gens continuent de danser malgré leurs masques.

 

Qu’importe finalement que Tralala ne soit pas Pat, surtout si cet inoffensif cas d’imposture a le don de nourrir les espérances humaines. Une féerie chorale qui fait du bien.

Carole Lépinay - Publié le 07/02/22
Liste des bonus
- Présentation du film (4')
- Présentation du court métrage (5')
- Court-métrage Madonna à Lourdes (24')
- Bandes-annonces


Commentaire

Devant la grotte filmée par Jean Delannoy pour son film Bernadette en 1988, les frères Larrieu donnent le ton de leur film. Influencé par le cinéma de Jacques Demy, le tandem n'envisageait pas de tourner leur comédie musicale ailleurs qu'en province, et surtout dans leur ville d'origine. 

 

Ils présentent également leur court métrage Madonna à Lourdes réalisé en 2001 à l'issue d'une commande du fonds régional d'art contemporain à Bordeaux. C'est après la découverte d'une carte postale sur laquelle apparaissait la réplique exacte de la Vierge que les deux frères conçoivent une histoire autour de l'arrivée d'une jeune femme (interprétée par Hélène Fillières) à Lourdes, se trimballant la statue de la Vierge grandeur nature à la recherche du lieu d'un ancrage idéal. La Vierge peinte en jaune vif est l'œuvre de l'artiste contemporaine Katharina Fritsch. 

Note bonus : 3/6
Image

De la douceur, de la fantaisie et une esthétique chamarée et pétillante qui fait du bien. Rien à reprocher à ce Blu‑Ray en tout point parfait, surtout ses jolies couleurs bien dodues. Il faut dire que la photographie de Jonathan Ricquebourg est sublime et que la précision est réellement de la partie.

Top image : aucun
Note image : 5/6
Son

Encore une bonne dose de fantaisie côté son avec un 5.1 généreux et clair, propulsant toutes les chansons droit sur les enceintes et avec une belle ampleur et beaucoup de naturel (la stéréo fait aussi très bien le job). Un rendu plein de vie et de générosité. Alors, on danse ?

Top son : aucun
Note son : 4/6



PLANNING
18/05/22 Scream
18/05/22 Le proviseur
Nouvelle Newsletter
inscrivez-vous
OK
Merci !

Les informations recueillies sont destinées à AVCesar.com pour vous assurer l'envoi de votre newsletter.

Vous bénéficiez d'un droit d'accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d'en demander l'effacement dans les limites prévues par la loi.

Vous pouvez également à tout moment revoir vos options en matière de ciblage. En savoir plus sur notre politique de confidentialité.

INTERVIEWS
Sarah Jessica Parker - Divorce saison 1
https://www.avcesar.com/source/interview/166/photo_0804204009.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/168/photo_0147193231.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/146/photo_0103184406.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/126/photo_0549181508.jpg
sarah-jessica-parker
victor-matsuda
tom-selleck
lucy-lawless
DOSSIERS
»
2013, la barre (de son) tabasse
»
Ultra HD : le TV de demain s'invite dans nos foyers
»
Best of Blu-Ray 2011
Accepter les cookies
Accepter
Refuser