Flag Day

Année : 2021
Réalisateur : Sean Penn
Interprètes : Sean Penn, Dylan Penn, Hopper Penn, Katheryn Winnick, Josh Brolin
Éditeur : Le Pacte
BD : BD-50, 109', zone B
Genre : drame, couleurs
Interdiction : tous publics
Sortie : 02/02/22
Prix ind. : 19,99 €
sans Must AV
Critique

Test technique
Image :
Son :
Bonus :
Format image
1.85
HD 1 080p (AVC)
16/9
Bande-son
Français DTS‑HD Master Audio 5.1
Anglais DTS‑HD Master Audio 5.1
Sous-titres
Français (imposé sur la VO), Français pour sourds et malentendants (imposé sur la VF)
Amazon
14,98  €
Fnac
19,99 €
Rakuten
9,99 €

Depuis gamine, Jennifer (Dylan Penn) voue une admiration sans bornes à son père. Mais John Vogel (Sean Penn) n’est pas un papa comme les autres, braqueur de banques mythomane et paumé, il est incapable d’offrir de la stabilité à sa famille. Ado en pleine crise, Jennifer décide de s’installer chez lui, au risque d’être déçue, une fois de trop…


Pour l’adaptation du roman autobiographique de la journaliste Jennifer Vogel, Sean Penn embarque sa fille Dylan ainsi que son fils Hopper. Un choix loin d’être anodin concernant ce récit de filiation contrariée dans lequel le cinéaste investit son jeu d’éternel écorché vif. Tiraillée entre son idéal de père et la version catastrophe que l’enfant délaissé refuse d’accepter, Jennifer lutte pour sa (re)construction. Le journalisme s’impose comme un exutoire et, toujours dans le sillage de ce père raté mais adoré, un moyen différent de laisser une trace.


Après le flop de The Last Face en 2016, Sean Penn appréhende un univers intimiste qui rappelle Into in the Wild (2007). Le thème de la filiation manquée explorée en creux dans le prodigieux biopic se retrouve, pour le coup, au cœur du récit initiatique de Jennifer.

Carole Lépinay - Publié le 20/06/22
Liste des bonus
- Entretien avec Sean Penn (9')
- Bande-annonce


Commentaire

À l'issue de la projection de son film au Festival de Cannes, Sean Penn dévoile quelques secrets de tournage. De sa façon d'appréhender un projet, « Ça commence toujours par une image » (dans ce cas, il s'agissait du visage de sa fille), au nouveau type de rapport qui se crée entre père et fille sur un plateau de tournage. Tandis qu'il hésitait à interpréter le rôle de John Vogel, Matt Damon, pressenti pour le rôle, l'a poussé à se lancer…

Note bonus : 1/6
Image

Malgré un petit grain bienvenu selon les époques traversées, l'image reste assez lisse, presque sans relief. Ce qui n'empêche pas la définition, bien au contraire. C'est déjà ça.

Top image : aucun
Note image : 3/6
Son

Même mixage plutôt dynamique pour la VO et la VF avec quelques titres parfaitement choisis. À noter, de bons doublages qui respectent les intonations d'origine même si les voix sont encore une fois trop collées au reste de la bande‑son.

Top son : aucun
Note son : 4/6



899€ 1499€
il y a 11 jours
879€ 1049€
il y a 11 jours
PLANNING
20/07/22 L'aventurier
Nouvelle Newsletter
inscrivez-vous
OK
Merci !

Les informations recueillies sont destinées à AVCesar.com pour vous assurer l'envoi de votre newsletter.

Vous bénéficiez d'un droit d'accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d'en demander l'effacement dans les limites prévues par la loi.

Vous pouvez également à tout moment revoir vos options en matière de ciblage. En savoir plus sur notre politique de confidentialité.

INTERVIEWS
Leïla Bekhti - Jour polaire saison 1
https://www.avcesar.com/source/interview/162/photo_0347144329.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/175/photo_0556215604.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/131/photo_0525105410.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/145/photo_1133162811.jpg
leila-bekhti
mathieu-amalric
joel-schumacher
mads-mikkelsen
DOSSIERS
»
2013, la barre (de son) tabasse
»
Ultra HD : le TV de demain s'invite dans nos foyers
»
Best of Blu-Ray 2011
Accepter les cookies
Accepter
Refuser