Fou à tuer

Crawlspace - Digibook
Année : 1986
Réalisateur : David Schmoeller
Interprètes : Klaus Kinski, Talia Balsam, Barbara Whinnery, Carole Francis, Tane McClure
Éditeur : Sidonis Calysta
BD : 1 BD-50 + 1 DVD-9, 80', zone B
Genre : horreur, couleurs
Interdiction : - de 12 ans
Sortie : 17/02/22
Prix ind. : 29,99 €
sans Must AV
Critique

Test technique
Image :
Son :
Bonus :
Format image
1.85
HD 1 080p (AVC)
16/9
Bande-son
Français DTS‑HD Master Audio 2.0
Anglais DTS‑HD Master Audio 2.0
Sous-titres
Français
Amazon
23,16  €
Fnac
28,26 €
19,99 €

Fils d’un médecin nazi, Karl Gunther (Klaus Kinski) est un propriétaire prévenant et tout à fait sympathique, mais ce comportement irréprochable dissimule les pires travers. Dans son immeuble, les locataires ‑toutes des femmes‑ sont kidnappées et torturées. Lori Bancroft (Talia Balsam, Mad Men), qui vient d’emménager, va lutter pour ne pas devenir sa prochaine victime.


Réalisé en 1986 par David Schmoeller (Tourist Trap, Puppet Master), Fou à tuer s’impose comme un petit concentré d’horreur sur fond de voyeurisme macabre. Flippant à souhait, Kinski se glisse naturellement dans l’esprit dérangé de ce proprio dont la filiation honteuse et traumatique pousse à la barbarie.

 

Avec ses orifices stratégiques, ses couloirs menaçants et sa mystérieuse salle de tortures, l’immeuble apparaît comme le chausse‑trappe idéal dans lequel l’héritage sordide de l’Histoire se perpétue. En plus de sa grande qualité horrifique, le film s’offre la superbe photographie de Sergio Salvati (collaborateur génial de Lucio Fulci) et la bande‑son du compositeur de palmien (mais pas que) Pino Donaggio.

Carole Lépinay - Publié le 20/06/22
Liste des bonus
- Présentation par Olivier Père (27')
- Livret de 24 pages de Marc Toullec
- Bande-annonce


Commentaire

Produit par Charles Band, producteur américain digne successeur de Roger Corman, Fou à tuer permet à David Schmoeller de réitérer sa collaboration avec Empire International après l'excellent Tourist Trap réalisé en 1979.

 

À travers une présentation détaillée, Olivier Père, directeur d'Arte Cinéma France, évoque Sergio Salvati, le DOP attitré de Fulci, auquel on doit la photographie stylisée du film ou encore Pino Donaggio, compositeur incontournable des années 80, derrière les bandes originales des œuvres de De Palma, Joe Dante…

 

Le film repose de toute évidence sur la présence troublante de Klaus Kinski. Ingérable, caractériel, insupportable, le comédien aura rendu la vie impossible à toute l'équipe. Si, lors du tournage de Fitzcarraldo (Werner Herzog, 1982), les Indiens ont souhaité qu'il disparaisse, cette fois, c'est l'un des producteurs italiens qui a naturellement proposé de le tuer afin d'empocher l'argent de l'assurance ! 

Note bonus : 3/6
Image

Quelle superbe copie dénuée de défauts et super fraîche au niveau des couleurs (Technicolor restauré), qui magnifie les décors hyper‑travaillés et la photographie stylisée de Sergio Salvati, le DOP attitré de Fulci. Un carton plein et une excellente surprise pour un film de 1986, que l'on n'avait pas vu ‑si beau‑ depuis très longtemps…

Top image : aucun
Note image : 5/6
Son

Comment se passer de la voix et du jeu en VO de Klaus Kinski ? Une piste originale pleine de détails comparée à la VF (toutes les deux restaurées aussi), et surtout une belle ampleur donnée aux compositions de Pino Donaggio. Un petit bonheur de cinéphile.

Top son : aucun
Note son : 4/6



899€ 1499€
il y a 11 jours
879€ 1049€
il y a 11 jours
PLANNING
20/07/22 L'aventurier
Nouvelle Newsletter
inscrivez-vous
OK
Merci !

Les informations recueillies sont destinées à AVCesar.com pour vous assurer l'envoi de votre newsletter.

Vous bénéficiez d'un droit d'accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d'en demander l'effacement dans les limites prévues par la loi.

Vous pouvez également à tout moment revoir vos options en matière de ciblage. En savoir plus sur notre politique de confidentialité.

INTERVIEWS
Michael C. Hall - de serial killer à papa prêt à tout
https://www.avcesar.com/source/interview/173/photo_1036183401.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/157/photo_0253124723.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/143/photo_0727170802.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/127/photo_0547183008.jpg
michael-c-hall
stefano-sollima
eric-rochant
eva-green
DOSSIERS
»
2013, la barre (de son) tabasse
»
Ultra HD : le TV de demain s'invite dans nos foyers
»
Best of Blu-Ray 2011
Accepter les cookies
Accepter
Refuser