Blown Away

Collector
Année : 1994
Réalisateur : Stephen Hopkins
Interprètes : Jeff Bridges, Tommy Lee Jones
Éditeur : L'atelier d'images
BD : BD-50, 120', zone B
Genre : action, couleurs
Interdiction : tous publics
Sortie : 20/09/22
Prix ind. : 19,99 €
sans Must AV
Critique

Test technique
Image :
Son :
Bonus :
Format image
2.35
HD 1 080p (AVC)
16/9
Bande-son
Français DTS‑HD Master Audio 5.1
Anglais DTS‑HD Master Audio 5.1
Sous-titres
Français imposé sur la VO
Amazon
19,99  €
Fnac
19,99 €
Rakuten
19,99 €

Depuis quelques mois, Boston est secouée par une vague d’attentats à la bombe. Jimmy Dove (Jeff Bridges), démineur de génie, part à la recherche du meurtrier (Tommy Lee Jones), une vieille connaissance qu’il croyait disparue.

 

Stephen Hopkins, à qui l’on devait déjà L’Irlandais avec Mickey Rourke, continuait en 1994 d’explorer les arcanes de la violence terroriste. Avec encore Tommy Lee Jones en poseur de bombes psychopathe… Même si Kathryn Bigelow a révolutionné le genre depuis avec son Démineurs (2008), Blown Away explore une facette plus psychologique avec une némésis clairement identifiée pour un afrontement en règle entre deux hommes que tout oppose.

 

Et pour vos diners en ville, sachez que les stylistes du film ont créé pour les acteurs des tenues de protection moins lourdes et chaudes que les bardages officiels des démineurs, qui pesent eux généralement autour des 30 kilos.

Carina Ramon - Publié le 03/10/22
Liste des bonus
- Le blockbuster mésestimé par Philippe Guedj, journaliste au Point Pop (21')
- Analyse d'une séquence (6')
- Coulisses du tournage (20')
- Bande-annonce


Commentaire

Genèse du film, tour de carrière de Stephen Hopkins, art du montage et on en passe : sans être le film d'action de la décennie comme le dit Philippe Guedj, Blown Away mérite que l'on s'arrête sur son esthétique, ses grands thèmes et son faiseur. C'est chose (bien) faite

Note bonus : 4/6
Image

Les tons ocres et crépusculaires du chef‑op Peter Levy (on lui doit les effets visuels de Jurassic Park) bénéficient d’un très bon rendu grâce à cette copie dotée d'une excellente définition et d'une bonne dose de lumière. La beauté des séquences d’explosion (pour l'époque) vaut notamment le détour et on apprécie l'absence de défauts d'usure. Une bonne surprise et de beaux plans de NY City qui font toujours plaisir à voir.

Top image : aucun
Note image : 5/6
Son

De beaux effets sonores, une amplitude appréciable, une dynamique et une énergie étonnantes, notamment dans les graves lors des nombreuses explosions. À ce titre, le final est mémorable. Tout comme la bande‑son d'Alan Silvestri (Retour vers le futur, Forrest Gump), que l'on ne présente plus.

Top son : aucun
Note son : 4/6



2299€ 3999€
il y a 3 jours
1099€ 2499€
il y a 3 jours
200€ 500€
il y a 3 jours
PLANNING
07/12/22 Music Hole
Nouvelle Newsletter
inscrivez-vous
OK
Merci !

Les informations recueillies sont destinées à AVCesar.com pour vous assurer l'envoi de votre newsletter.

Vous bénéficiez d'un droit d'accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d'en demander l'effacement dans les limites prévues par la loi.

Vous pouvez également à tout moment revoir vos options en matière de ciblage. En savoir plus sur notre politique de confidentialité.

INTERVIEWS
Lucas Belvaux - 38 témoins
https://www.avcesar.com/source/interview/132/photo_0731173018.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/143/photo_0727170802.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/128/photo_0541080530.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/144/photo_0912120302.jpg
lucas-belvaux
eric-rochant
lucky-mckee
melissa-george
DOSSIERS
»
2013, la barre (de son) tabasse
»
Ultra HD : le TV de demain s'invite dans nos foyers
»
Best of Blu-Ray 2011
Accepter les cookies
Accepter
Refuser