Le seigneur des anneaux : la communauté de l'anneau

The Lord of the Rings : the Fellowship of the Ring
Année : 2001
Réalisateur : Peter Jackson
Interprètes : Elijah Wood, Ian McKellen, Liv Tyler, Viggo Mortensen, Cate Blanchett
Éditeur : Metropolitan Film & Vidéo
BD : 2 BD-50, 178', toutes zones
Genre : heroic fantasy, couleurs
Interdiction : tous publics (certaines scènes peuvent heurter la sensibilité des plus jeunes)
Sortie : 06/04/10
Prix ind. : 24,99 € (à l'unité ou en coffret Trilogy Box à 69,99 €)
Mustav
Critique

Test technique
Image :
Son :
Bonus :
Format image
2.35
HD 1 080p (VC-1)
16/9 natif
Bande-son
Français DTS-HD Master Audio 5.1
Anglais DTS-HD Master Audio Matrix 6.1
Sous-titres
Français, anglais
Le seigneur des anneaux, le retour en Blu-Ray ! Petite piqure de rappel pour ceux (les Martiens ?) qui ne sauraient absolument rien de cette trilogie monstre dont le premier film sort en 2001 sur les écrans du monde entier. Car Le seigneur des anneaux, c’est avant tout une histoire de chiffres.

D’abord, il s’agit d’une œuvre littéraire colossale traduite dans 25 langues, vendue sur la planète à plus de 150 millions d’exemplaires depuis 1954, devenue une source d’inspiration pour une multitude de jeux vidéo et de jeux de rôle. Au cinéma, ce sont ensuite trois films réalisés simultanément par Peter Jackson dans sa
Nouvelle-Zélande natale, un budget faramineux de 300 millions de dollars, 5 années de pré‑production, 24 mois de tournage, 4 ans de post‑production, près de 15 000 figurants, 1 200 plans numériques (qui prennent une tout autre saveur sur ce Blu‑Ray), 350 décors différents, 2 230 m2 d’entrepôts pour stocker les maquettes utilisées dans les films, des milliers d’accessoires réalisés par des artisans néo-zélandais, dont 900 armures complètes faites à la main, 2 000 armes factices en caoutchouc, 100 armes spéciales, 20 000 objets quotidiens (ustensiles de cuisine, déco…), 1 600 paires de prothèses de pieds et d’oreilles conçues suivant la morphologie et la pointure de chaque comédien, une équipe de 150 ouvriers (charpentiers, peintres, plâtriers, sculpteurs…) qui a construit et fignolé les décors, 250 chevaux, 50 tailleurs qui ont confectionné plus de 150 tenues complètes pour chaque culture différente (sans compter qu’il a fallu réaliser ces costumes en deux tailles, l’une pour l’acteur, l’autre pour sa doublure…), 13 nominations aux Oscars (dont 4 décernés pour les effets visuels, la photo, la musique et le maquillage), sans oublier les 12 000 écrans monopolisés pour la sortie mondiale.

Enfin, pour ceux qui débarqueraient vraiment, Le seigneur des anneaux prend place au cœur d’une époque médiévale mythique et conte l’histoire du combat désespéré de Frodon le Hobbit, qui a hérité d’un anneau magique de son oncle Biblo, contre Sauron, le Seigneur des Ténèbres, à qui l’anneau donnerait le pouvoir de réduire en esclavage tous les habitants de la Terre du Milieu. Pour déjouer les plans de Sauron, Frodon fonde une communauté qui devra détruire cet anneau tant convoité… Un conte fantastique teinté de mythologie.

Bien sûr, on regrettera que la Version Longue ne nous soit pas directement proposée, et qu'il faille encore attendre plusieurs mois et remettre au pot pour se la procurer en Blu‑Ray après avoir déjà acheté toutes les éditions DVD… Mais cette saga est tout simplement ex‑tra‑or‑di‑nai‑re !
Jean-François Lefevre - Publié le 27/03/10
Liste des bonus
- Bienvenue en Terre du Milieu (17')
- La quête de l'anneau (22')
- Le voyage vers la Terre du Milieu (42')
- Bandes-annonces
- Spots TV
- Clip May it be d'Enya
- Quinze featurettes créées pour le site Internet (39')


Commentaire
Les mêmes bonus que pour la première édition DVD sortie en 2002. Tous les secrets de la production et de la réalisation avec trois documentaires savoureux, mais pas inédits…

Note bonus : 4/6
Image
Le DVD était déjà formidable… Là, on monte de plusieurs crans d'un coup. C'est flagrant et sublime à la fois. On retrouve la formidable photo du film, sa pureté (la Terre du Milieu et ses prairies verdoyantes), sa luminosité à toute épreuve, ses couleurs et ses ambiances féeriques, sa définition au cordeau (les gros plans sur les visages des Hobbits, presque de porcelaine, sont magnifiques). Zéro fourmillement bien évidemment. Mais aussi des arrière-plans de toute beauté permettant d’apprécier tous les détails des décors. Certains effets spéciaux surprennent même, tellement ils offrent une loupe sur des parties de l'image jusqu'alors insoupçonnées… Seuls quelques plans larges manquent un peu de précision mais rien de grave. Le film reste une prouesse technique de tous les instants. Le film n'a pas vieilli, il a même rajeuni. La magie de l'anneau… Pour vous faire une idée plus précise de toute la série, direction le test du N°2 en cliquant sur le lien suivant : Le seigneur des anneaux, les deux tours.
Top image : 11'08 (Gandalf arrive dans le Comté), 95'25 (le départ de la communauté de l'anneau), 127'10 (Balrog tout feu tout flamme)
Note image : 6/6
Son
Encore plus impressionnant que l’image. La bande‑son est capable de la plus grande finesse mais également de déchaînements furieux. Un relief sonore d’une grande richesse niveau bruitages et effets (merci la piste anglaise DTS‑HD Master Audio Matrix 6.1), des musiques parfaitement choisies ne laissant aucun répit, le rêve ! Le débit de la VO est environ deux fois supérieur à celui de la VF, « uniquement » DTS‑HD Master Audio 5.1. Cela vous donne une petite idée de la puissance, de la dynamique et de la précision supplémentaires : des sons nouveaux se font carrément entendre. En VO toujours (sans doute une bande‑son référence), mention spéciale pour le canal de graves qui affirme sa présence tout au long du film et le canal central arrière qui apporte un surcroît de spatialisation inédit. Les effets sont clairs, précis, nombreux et projettent le spectateur dans les contrées de la Terre du Milieu. Les amateurs de VOST sont gâtés. On en redemande !
Top son : 15'40 (la fête au Comté, avec feu d'artifice et cotillons), 115'30 (première bataille de la Moria)
Note son : 6/6



PLANNING
BLUHD 21/08/19 Thor 4K
BONNES AFFAIRES
INTERVIEWS
https://www.avcesar.com/source/interview/138/photo_0315185626.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/147/photo_0157140523.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/153/photo_1156104630.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/159/photo_0855101528.jpg
pascal-laugier-et-louis-thevenon
bryan-cranston
tara-reid
francois-charles-bideaux
DOSSIERS
»
2013, la barre (de son) tabasse
»
Ultra HD : le TV de demain s'invite dans nos foyers
»
Best of Blu-Ray 2011