Le seigneur des anneaux : les deux tours

The Lord of the Rings : the Two Towers
Année : 2002
Réalisateur : Peter Jackson
Interprètes : Elijah Wood, Ian McKellen, Liv Tyler, Viggo Mortensen, Cate Blanchett
Éditeur : Metropolitan Film & Vidéo
BD : 2 BD-50, 179', toutes zones
Genre : heroic fantasy, couleurs
Interdiction : tous publics (certaines séquences peuvent heurter la sensibilité des plus jeunes)
Sortie : 06/04/10
Prix ind. : 24,99 € (à l'unité ou en coffret Trilogy Box à 69,99 €)
Mustav
Critique

Test technique
Image :
Son :
Bonus :
Format image
2.35
HD 1 080p (VC-1)
16/9 natif
Bande-son
Français DTS-HD Master Audio 5.1
Anglais DTS-HD Master Audio 6.1
Sous-titres
Françai, anglais
Après la disparition supposée de Gandalf et la mort de Boromir, la Communauté de l’Anneau s’est scindée en trois. Alors que Frodon et son fidèle Sam tentent d’entrer en Mordor, suivis de près par Gollum, une créature mystérieuse corrompue par l’Anneau, les autres se préparent à affronter l’armée des Ténèbres de Saroumane.

Même si des trois tomes composant l’œuvre de Tolkien, le livre central n’est pas le plus enthousiasmant (récit très éclaté, sans début ni fin), Peter Jackson parvient à faire bien plus qu’une simple transition. Comment ? En prenant quelques libertés avec le texte original, son génie créateur faisant le reste. On note par exemple la disparition d’Arachne, l’araignée géante de Cirith Ungol empêchant les intrus de pénétrer au Mordor, et le développement de personnages comme Eowyn, fille d’Eomund, qui tombera amoureuse d’Aragorn, ou encore Arwen, la princesse des Elfes et future épouse d’Aragorn.

Il y a aussi une longue parenthèse sur Gollum (autrefois appelé Sméagol), l’ajout d’une scène de guerre avec des Orques montés sur de monstrueuses créatures, mais surtout, Peter Jackson n'hésite pas à consacrer près d’une heure à l’impressionnante bataille du Gouffre de Helm. Grandiose !

Comme pour La communauté de l'anneau, on regrettera que la Version Longue ne nous soit pas directement proposée, et qu'il faille encore attendre plusieurs mois et casser de nouveau notre tirelire pour se la procurer en Blu‑Ray, mais ce deuxième opus, sans temps mort et réellement spectaculaire, contribue largement à faire passer la pilule.
Jean-François Lefevre - Publié le 29/03/10
Liste des bonus
- Documentaire sur le tournage des Deux tours (14')
- Retour en Terre du Milieu (43')
- Court métrage réalisé par Sean Astin, Haut et court, accompagné des coulisses de son tournage
- Huit featurettes créées pour le site Internet (34')
- Clip vidéo Gollum’s Song d’Emiliana Torrini
- Bandes-annonces, pré-films-annonces et spots TV du film


Commentaire
Complet, passionnant… et identique aux bonus de la première édition DVD.
Note bonus : 4/6
Image
Place aux grands espaces, aux vastes plaines, aux étendues immenses, aux chevauchées sauvages, aux forêts magiques et aux montagnes enneigées. La définition est toujours magistrale, la compression parfaitement maîtrisée, à tel point que l'on perçoit davantage certaines intégrations un peu rapides d'effets spéciaux. Il faut vraiment être attentif pour les déceler, d'autant que Gollum, personnage tout en images de synthèse, s’intègre à merveille dans les décors. Vraiment une féérie visuelle ! D'ailleurs, pour être honnêtes, après le visionnage de cet épisode de toute beauté, nous aurions presque envie d'enlever une demi‑étoile (ou même carrément une entière) au premier opus La communauté de l'anneau (voir ici). Néanmoins, ce dernier étant plus difficile à gérer techniquement aux vues de ses très nombreuses séquences sombres, et à retranscrire sur Blu‑Ray, nous lui laissons la note maximale (qui sait, peut-être changera-t-on d'avis après avoir vu le troisième…). Pour conclure, sachez que ces deux films sont en tout point identiques aux versions salles, et leur font pour la première fois véritablement honneur. Pour avoir encore mieux et bénéficier une qualité totalement inédite, il faudra sans doute passer par une remasterisation HD complète.
Top image : 48'44 (la Porte Noire s'ouvre), 78'54 (les Oliphants entrent en scène), 96'17 (l'armée de Saroumane en marche), 132'40 (la bataille du Gouffre de Helm), 159'30 (les cavaliers arrivent en renfort)
Note image : 6/6
Son
Comme sur le premier long métrage, le débit est deux fois plus important en VO. Le spectateur est donc tantôt bercé d’une douce musique, tantôt bousculé par les déchaînements grandioses de la bande-son. Infragraves, graves et bas-médiums claquent dans la pièce, les aigus filent à toute allure, et quel relief ! Un vrai plaisir pour les enceintes et l'occasion, à fort volume, de tester la précision de votre installation. Du détail partout, de la force, de l'inventivité et de la malice. Une bande-son physique comme on les aime, vibrante, que l'on ressent à travers tout le corps.
Top son : 132'40 (la bataille du Gouffre de Helm)
Note son : 6/6



5990€ 7990€
il y a 20 minutes
1299€ 2599€
il y a 5 heures
PLANNING
02/12/20 The Wretched
02/12/20 The Wicker Man
02/12/20 The Wicker Man
02/12/20 The Vigil
Nouvelle Newsletter
inscrivez-vous
OK
Merci !

Les informations recueillies sont destinées à AVCesar.com pour vous assurer l'envoi de votre newsletter.

Vous bénéficiez d'un droit d'accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d'en demander l'effacement dans les limites prévues par la loi.

Vous pouvez également à tout moment revoir vos options en matière de ciblage. En savoir plus sur notre politique de confidentialité.

INTERVIEWS
Mathieu Amalric - L'agent immobilier
https://www.avcesar.com/source/interview/175/photo_0556215604.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/166/photo_0804204009.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/136/photo_0107121104.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/134/photo_1022184229.jpg
mathieu-amalric
sarah-jessica-parker
fabrice-gobert
jesse-tyler-ferguson
DOSSIERS
»
2013, la barre (de son) tabasse
»
Ultra HD : le TV de demain s'invite dans nos foyers
»
Best of Blu-Ray 2011