La route

The Road
Année : 2009
Réalisateur : John Hillcoat
Interprètes : Viggo Mortensen, Kodi Smit-McPhee, Robert Duvall, Charlize Theron, Guy Pearce, Molly Parker
Éditeur : Metropolitan Film & Vidéo
BD : BD-50, 111', zone B
Genre : drame, couleurs
Interdiction : - de 12 ans
Sortie : 04/05/10
Prix ind. : 24,99 €
Mustav
Critique

Test technique
Image :
Son :
Bonus :
Format image
2.35
HD 1 080p (Mpeg4 AVC)
16/9 natif
Bande-son
Français DTS-HD Master Audio 5.1
Anglais DTS-HD Master Audio 5.1
Sous-titres
Français
Amazon
6,71 €
Dans un monde dévasté et presque dépeuplé, un père (Viggo Mortensen) et son fils tentent de survivre. Mais la traversée est ardue. L'épuisement et la famine constituent leur lot quotidien, bien que, par ces temps de fin du monde, les jours ne se comptent plus. La grande horloge universelle s'est transformée en une durée intime, ponctuée de souvenirs douloureux.

Adapté du roman primé (Pulitzer, 2006) de Cormac McCarthy et réalisé par John Hillcoat (Ghosts of the Civil Dead), La route invente un itinéraire promis au néant et au désespoir. Avec des paysages ravagés, dont l’immensité et les ténèbres écrasent toute dimension humaine, il s’agit d’intégrer diverses questions antinomiques, le suicide ou la survie, le cannibalisme ou la résistance à l’instinct primaire, l’enfermement ou le partage, des choix d’ordre éthique arbitrés par le combat fondamental entre le Bien et le Mal.

Ainsi, cette route explore un espace double : une Amérique désertifiée et post‑apocalyptique dans laquelle un père brisé s’efforce de donner le meilleur à son fils, de changer l’horreur du chaos en un petit feu, une sorte de parcours initiatique tracé dans l’enfer. Tant que brûle encore l’espoir de rejoindre la côte ouest où la carcasse d’un bateau échouée dans l’océan brumeux, vestige d’une humanité ancienne et symbole d’un voyage avorté.
Carole Lépinay - Publié le 04/05/10
Liste des bonus
- Commentaire audio du réalisateur John Hillcoat
- Interviews de Viggo Mortensen et du jeune comédien Kodi Smit‑Phee (14')
- Making of (11')
- Cinq scènes coupées (6')
- Les romans de Cormac McCarthy
- Bandes-annonces (23')
- Internet


Commentaire
Dommage que le commentaire audio du film, commenté par le réalisateur en personne, ne bénéficie d'aucun sous-titres français. Une énorme incohérence côtoyant des bonus pourtant très pertinents.
Note bonus : 2/6
Image
Compte tenu des partis pris esthétiques (ambiance fin du monde où règne la violence, la saleté et le chaos), qui ont nécessité un gros travail d'étalonnage et de retouche numérique, La route s'en sort à merveille sur ce Blu-Ray. Sombre, oppressante, pluvieuse, glaciale, cette image parvient à nous offrir une incroyable netteté (un peu de grain parfois…) et des gros plans d'une intensité folle. Certaines séquences se déroulant de nuit posent parfois problème, mais d'une manière générale, le contraste optimisé à 100% fait fureur.
Top image : aucun
Note image : 5/6
Son
Peu de dialogues, juste l'essentiel pour survivre et communiquer et ne pas éveiller les soupçons des « autres ». À ce petit jeu de sobriété et de tension extrêmes (le roman original était déjà dénué d'artifices, voire de ponctuation), VO et VF se valent, proposant une spatialisation sobre à l'avant, avec davantage de punch lors des passages musicaux.
Top son : aucun
Note son : 4/6


PLANNING
DVD 24/07/19 Walter
BLUHD 24/07/19 Us
BLU 24/07/19 Us
DVD 24/07/19 Us
BONNES AFFAIRES
INTERVIEWS
Éric Rochant - Möbius
https://www.avcesar.com/source/interview/143/photo_0727170802.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/159/photo_0855101528.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/142/photo_0656162718.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/140/photo_0412164405.jpg
eric-rochant
francois-charles-bideaux
melissa-bernstein
florent-siri
DOSSIERS
»
2013, la barre (de son) tabasse
»
Ultra HD : le TV de demain s'invite dans nos foyers
»
Best of Blu-Ray 2011