La légende de Beowulf

Beowulf - Director's Cut
Année : 2007
Réalisateur : Robert Zemeckis
: Anthony Hopkins, Robin Wright Penn, Angelina Jolie, John Malkovich
Éditeur : Warner
BD : BD-50, 110’, zone B
Genre : fantastique, couleurs
Interdiction : tous publics (certaines scènes peuvent choquer)
Sortie : 28/05/08
Prix ind. : 29,99 €
Mustav
Critique

Test technique
Image :
Son :
Bonus :
Format image
2.35
HD 1 080p (VC-1)
16/9 natif
Bande-son
Français Dolby Digital 5.1
Anglais Dolby TrueHD 5.1
Anglais Dolby Digital 5.1
Espagnol Dolby Digital 5.1
Italien Dolby Digital 5.1
Allemand Dolby Digital 5.1
Sous-titres
Français, anglais, allemand, espagnol, chinois, coréen, italien, danois, finnois, néerlandais, norvégien, portugais, suédois
Amazon
5,04 €
Quelque part au Danemark, le vieux roi Hrothgar et ses sujets festoient bruyamment. Ce qui a le don d’énerver Grendel, créature difforme à l’ouïe hypersensible qui, soudain, attaque le village et opère un véritable massacre. Le monarque fait alors appel à Beowulf, un guerrier venu du Nord. Pour la gloire, celui-ci accepte de pénétrer dans l’antre du monstre.

Dans la lignée de 300 et du Seigneur des anneaux, il y a désormais Beowulf. Clairement destinée à un public adulte, cette fresque barbare réalisée à la palette graphique et en motion capture mérite bien plus que de la considération. Avec ses combats titanesques à la mise en scène inventive, ses monstres hallucinés, ses décors grandioses, sa bande-son tonitruante et son final éblouissant, La légende de Beowulf est une œuvre résolument à part.

Dans la filmographie numérique de Robert Zemeckis, il y avait Le Pôle Express pour les enfants. Il y a maintenant Beowulf pour les grands. Notez d'ailleurs que les plans gore éliminés du montage cinéma ont été réintégrés pour cette édition Blu-Ray Director’s Cut. Gare aux enfants donc ! Quand Grendel apparaît, c’est ultra-violent.
Jean-François Lefèvre - Publié le 10/06/08
La légende de Beowulf (2007)
La légende de Beowulf (2007)
La légende de Beowulf (2007)
La légende de Beowulf (2007)
La légende de Beowulf (2007)
Liste des bonus
- Making of revenant sur les diverses étapes de production (24')
- Accès à une dizaine de featurettes expliquant les techniques employées tout au long du long métrage (19')
- Documentaire sur les origines du film
- Sujet sur le design des créatures et des monstres (6')
- Gros plan sur Beowulf, le personnage (2')
- Reportage intitulé La magie de Beowulf permettant d’en savoir plus sur l’ambiance visuelle du film (5')
- Scènes supplémentaires (11')


Commentaire
Le making of revient sur les différentes étapes de production du film, notamment la technologie du motion capture pour l'animation des personnages. Fascinant. Autre temps fort des bonus, les scènes supplémentaires présentées sans les animations finales. Sans oublier de nombreuses featurettes prises sur le vif, pour surprendre l’équipe au quotidien.
Note bonus : 4/6
Image
Magnifique. Une image numérique zéro défaut d’une fluidité à toute épreuve. Sans aucun doute l’un des meilleurs encodages haute définition disponibles. La palette de couleurs est excellemment restituée. Des teintes volontairement bronzées et dorées des personnages aux ciels nuageux, tout est parfaitement maîtrisé pour un spectacle tantôt féerique, tantôt menaçant. De même pour les contrastes, admirablement gérés avec des noirs denses et profonds jamais bouchés. La compression est aussi impeccable. Bref, une image extrêmement riche. Un vrai régal pour les yeux. Un must !
Top image : 08' (Grendel met en charpie ses adversaires), 24'50 (Beowulf combat des monstres marins), 37'45 (Grendel attaque de nouveau), 56'30 (Angelina Jolie apparaît), 86'15 (Beowulf s’accroche au dragon)
Note image : 6/6
Son
La bande-son VO Dolby TrueHD 5.1 est réellement incroyable. Ça déménage sec ! De nombreux effets sonores, de belles nuances dans la restitution des ambiances, de redoutables bruitages (notamment les cris de souffrance de Grendel), le tout enveloppé par la bande originale épique d’Alan Silvestri. Les enceintes arrière manifestent une activité permanente et les graves sont d’une puissance terrifiante. Rarement une bande-son aura été aussi enveloppante. Le spectateur est littéralement plongé au cœur de l’action. Les chaises crissent véritablement sur le sol, les soldats sont tout près dans la pièce, les flammes du dragon viennent nous lécher les pieds… Sur tous les plans, c’est superbe. Idéal pour une séance démo ultime. La VF Dolby Digital 5.1, un cran au-dessous, propose elle aussi un spectacle hors normes. Mais mieux vaut apprécier le film en version originale.
Top son : 38'45 (la fureur de la bataille), 54'02 (Beowulf s’enfonce dans l’antre du monstre), 85'45 (à la poursuite du dragon)
Note son : 6/6


PLANNING
DVD 20/06/19 The Kid
BLU 20/06/19 The Kid
DVD 20/06/19 Destroyer
BONNES AFFAIRES
INTERVIEWS
Melissa Bernstein - Breaking Bad saison 5
https://www.avcesar.com/source/interview/142/photo_0656162718.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/149/photo_0450174503.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/158/photo_0627103424.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/153/photo_1156104630.jpg
melissa-bernstein
sophie-turner
kyan-khojandi
tara-reid
DOSSIERS
»
2013, la barre (de son) tabasse
»
Ultra HD : le TV de demain s'invite dans nos foyers
»
Best of Blu-Ray 2011