L'inspecteur ne renonce jamais

The Enforcer
Année : 1976
Réalisateur : James Fargo
: Clint Eastwood, Tyne Daly, Harry Guardino
Éditeur : Warner
BD : BD-50, 97’, toutes zones
Genre : policier, couleurs
Interdiction : - de 12 ans
Sortie : 04/06/08
Prix ind. : 24,99 €
sans Must AV
Critique

Test technique
Image :
Son :
Bonus :
Format image
2.35
HD 1 080p (VC-1)
16/9 natif
Bande-son
Français mono
Anglais Dolby TrueHD 5.1
Anglais Dolby Digital 5.1
Espagnol mono
Allemand mono
Catalan mono
Italien mono
Voir plus
Sous-titres
Français, anglais, allemand, catalan, italien, danois, finnois, néerlandais, espagnol, portugais, norvégien, suédois
Dans ce troisième volet, l’homme au colt Magnum 44 a pour mission de démanteler un réseau de terroristes. Sa hiérarchie lui colle alors une jeune femme inspecteur pour partenaire (Tyne Daly, future héroïne de la série Cagney et Lacey).

James Fargo a beau faire ce qu’il peut, la réalisation, trop molle, ne parvient pas à faire décoller le film. Un Harry mineur.
Jean-Baptiste Thoret - Publié le 26/06/08

Cinécult' Dirty Harry : justice façon Seventies

Trente ans après son apparition sur les écrans, Harry Callahan demeure probablement l’inspecteur le plus célèbre et le plus populaire du cinéma américain. Aujourd’hui, une vingtaine d’années après la reconnaissance critique (et tardive) de Clint Eastwood, la saga est devenue un classique. Mais si Harry est désormais devenu intouchable, il n’en a pas toujours été ainsi…

Lire la suite
L'inspecteur ne renonce jamais (1976)
L'inspecteur ne renonce jamais (1976)
L'inspecteur ne renonce jamais (1976)
L'inspecteur ne renonce jamais (1976)
Liste des bonus
- Commentaire audio du réalisateur James Fargo en VO uniquement
- Reportage d’époque sur la personnalité d'Harry Callahan (6')
- Sujet sur la violence au cinéma (30')
- Bandes-annonces


Commentaire
Comme prévu, le commentaire audio est en VO et les deux petits sujets en SD. C’est chiche.
Note bonus : 1/6
Image
Excellente qualité d’image HD sur toutes les séquences lumineuses avec une belle colorimétrie, des contrastes pointilleux et un piqué splendide. Dès que la luminosité diminue en revanche, les noirs se bouchent, la lisibilité de l’action diminue et l’image perd son joli mordant. Dommage.
Top image : aucun
Note image : 3/6
Son
Entre la VF mono 1.0 médiocre, à la dynamique écrasée et aux ambiances aphones, et la VO TrueHD 5.1, il y a un monde. Les deux pistes ne concourent absolument pas dans la même catégorie. La VO se révèle d’ailleurs assez surprenante de vie et de densité, même si les dialogues sentent encore un peu le renfermé.
Top son : aucun
Note son : 3/6


PLANNING
21/05/22 Robuste
25/05/22 Placés
25/05/22 Placés
25/05/22 355
Nouvelle Newsletter
inscrivez-vous
OK
Merci !

Les informations recueillies sont destinées à AVCesar.com pour vous assurer l'envoi de votre newsletter.

Vous bénéficiez d'un droit d'accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d'en demander l'effacement dans les limites prévues par la loi.

Vous pouvez également à tout moment revoir vos options en matière de ciblage. En savoir plus sur notre politique de confidentialité.

INTERVIEWS
Liam Neeson - Taken 2
https://www.avcesar.com/source/interview/139/photo_0259145504.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/134/photo_1022184229.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/161/photo_1108160423.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/130/photo_0548183008.jpg
liam-neeson
jesse-tyler-ferguson
priyanka-chopra
christian-rouaud
DOSSIERS
»
2013, la barre (de son) tabasse
»
Ultra HD : le TV de demain s'invite dans nos foyers
»
Best of Blu-Ray 2011
Accepter les cookies
Accepter
Refuser