Gainsbourg (vie héroïque)

Année : 2010
Réalisateur : Joann Sfar
Interprètes : Éric Elmosnino, Lucy Gordon, Laetitia Casta, Anna Mouglalis, Mylène Jampanoï, Sara Forestier
Éditeur : Universal
BD : BD-50, 134', toutes zones
Genre : biopic, couleurs
Interdiction : tous publics
Sortie : 01/06/10
Prix ind. : 24,99 €
Mustav
Critique

Test technique
Image :
Son :
Bonus :
Format image
2.35
HD 1 080p (Mpeg4 AVC)
16/9 natif
Bande-son
Français DTS-HD Master Audio 5.1
Français Dolby Digital 2.0
Sous-titres
Français pour sourds et malentendants
De son enfance dans le Paris occupé d’avant la libération à la consécration internationale, Gainsbourg (vie héroïque) retrace et réinvente, sous forme de percées fantasmagoriques, l’itinéraire en chute libre de l’homme singulier, auteur‑compositeur de talent.

La vie héroïque de Lucien Ginsburg (1928‑1991) ressemble à une ritournelle dans laquelle la conquête des icônes solaires (les mois de passion fulgurante vécus avec Brigitte Bardot en 1967) ou noires (la rencontre avec Juliette Gréco), nourrit l’appétit d’infini du poète autoproclamé « maudit », compagnon de spleen à la dérive de Baudelaire. Gainsbourg (brillamment interprété par Éric Elmosnino), figure profane, provocateur sacrifié, pourvu d’une « gueule » (de bois aux lendemains d’insomnies, embués d’alcool et de Gitanes vaporeuses).

Le biopic halluciné du dessinateur Johann Sfar emmène son héros dans un voyage de création perpétuelle, où même la Marseillaise est outrageusement colorée par les percussions sacrées d’un reggae insulaire. Avec lui et parfois contre lui, son double. Filiforme, élégant, avatar inquiétant de tous les excès, il lui indique sans scrupules les chemins de la perdition. Plus tard, Gainsbourg devient Gainsbarre et finit par s’échapper du cadre pour rejoindre la mer et le soleil. Un conte ébloui et plein de désenchantement.
Carole Lépinay - Publié le 22/10/10
Liste des bonus
- Commentaire audio de Joann Sfar
- Coulisses en SD (35')
- Scènes coupées en SD et HD (6')
- Titre audio Cannabis par Jean-Claude Vannier et Serge Gainsbourg, 1970 (2')
- Galeries de dessins, affiches, photos (12')
- Bande-annonce (2')
- Teaser (1')
- Mode U-Control pour la lecture en PIP des dessins et photos


Commentaire
Le réalisateur Joann Sfar nous conte les coulisses de son film via son commentaire audio, dans lequel se disséminent, par petites pointes, les créations de Serge Gainsbourg. Ainsi, le plan inaugural ressuscite un tableau de l'auteur‑compositeur, et au fur et à mesure du périple poétique, Sfar nous emporte dans les méandres fantasques de l'artiste hors norme. Un exercice très agréable, enjoué, direct, simple et riche d'anecdotes. À cela se greffent d'autres suppléments hyper‑documentés.
Note bonus : 4/6
Image
Un rendu presque parfait, toujours très travaillé, mêlant beaucoup de genres différents et d'ambiances, sans perdre le fil de la tonalité très chaude et poétique de l'ensemble. Les volutes de fumée, habituellement dérangeantes pour la compression, viennent nous lécher le visage. Dotée de contrastes corsée, cette photographie est ici restituée de fort belle manière.
Top image : aucun
Note image : 5/6
Son
Une alternance de passages intimes (l'enfance de Gainsbourg, ses apartés avec son double) et d'envolées lyriques qui prennent aux tripes (l'arrivée de Bardot et son chien, l'enregistrement de la Marseillaise). Une bande-son entre scènes musicales immersives courant sur toutes les enceintes, rêve et fantasmagorie. Peu de basses, mais beaucoup de frissons. Un dernier mot sur la piste stéréo, efficace, mais centrée sur elle‑même.
Top son : aucun
Note son : 4/6


PLANNING
BONNES AFFAIRES
INTERVIEWS
Damian Lewis - Billions saison 2
https://www.avcesar.com/source/interview/174/photo_0200124313.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/134/photo_1022184229.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/161/photo_1108160423.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/143/photo_0727170802.jpg
damian-lewis
jesse-tyler-ferguson
priyanka-chopra
eric-rochant
DOSSIERS
»
2013, la barre (de son) tabasse
»
Ultra HD : le TV de demain s'invite dans nos foyers
»
Best of Blu-Ray 2011