La dernière cible

The Dead Pool
Année : 1988
Réalisateur : Buddy Van Horn
: Clint Eastwood, Patricia Clarkson, Liam Neeson
Éditeur : Warner
BD : BD-50, 91’, toutes zones
Genre : policier, couleurs
Interdiction : tous publics
Sortie : 04/06/08
Prix ind. : 24,99 €
sans Must AV
Critique

Test technique
Image :
Son :
Bonus :
Format image
1.85
HD 1 080p (VC-1)
16/9 natif
Bande-son
Français stéréo
Anglais Dolby TrueHD 5.1
Anglais Dolby Digital 5.1
Portugais mono
Allemand stéréo
Catalan stéréo
Espagnol stéréo
Voir plus
Sous-titres
Français, anglais, allemand, espagnol, italien, allemand, danois, finnois, néerlandais, norvégien, portugais, suédois
Amazon
5 €
Cinquième et, à ce jour, dernier opus de la série des Dirty Harry. En 1988, Clint Eastwood confie à son protégé Buddy Van Horn la réalisation de La dernière cible. Le temps a passé et Harry est devenu nonchalant, sûr de lui. À tel point que la « dernière cible » de la liste noire qu’il recherche n’est autre que lui-même. Un Harry décontracté et divertissant.
Jean-Baptiste Thoret - Publié le 28/06/08

Cinécult' Dirty Harry : justice façon Seventies

Les cinq Dirty Harry ne sont sans doute qu'un volet dans l'immense carrière de Clint Eastwood, voué et dévoué à la réalisation en sens noble du terme. Mais quelle époque. Retour sur une des sagas les plus marquantes de l'histoire du cinéma.

Lire la suite
La dernière cible (1988)
La dernière cible (1988)
La dernière cible (1988)
Liste des bonus
- Commentaires audio en VO uniquement de David Valdès (producteur) et Jack N. Green (cadreur)
- Sujet sur le travail de l’équipe technique (22')
- Bandes-annonces


Commentaire
Médiocre interactivité avec des commentaires audio en VO uniquement et un sujet pas très intéressant en SD.
Note bonus : 2/6
Image
On se demande bien ce qu’apporte la HD sur cet ultime épisode. Quelques plans paraissent un peu mieux détaillés qu'auparavant, mais globalement, l’image manque de piqué et de relief. Même constat du côté des contrastes. Seules les couleurs gagnent un peu en vitalité. Insuffisant.
Top image : aucun
Note image : 3/6
Son
Grosse différence entre la VF stéréo et la VO Dolby TrueHD 5.1 au niveau de la présence des ambiances, de la musique et de l’intégration des voix. La restitution s’avère bien entendu plus précise et plus riche en VO TrueHD. L’ensemble reste malgré tout relativement daté et sans grande envergure.
Top son : aucun
Note son : 4/6


PLANNING
DVD 18/06/19 Les estivants
DVD 18/06/19 Good
DVD 18/06/19 Désirée
BLU 18/06/19 Désirée
BONNES AFFAIRES
INTERVIEWS
Lucy Lawless - Spartacus, le sang des gladiateurs saison 1
https://www.avcesar.com/source/interview/126/photo_0549181508.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/166/photo_0804204009.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/159/photo_0855101528.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/160/photo_1145102402.jpg
lucy-lawless
sarah-jessica-parker
francois-charles-bideaux
matt-dillon
DOSSIERS
»
2013, la barre (de son) tabasse
»
Ultra HD : le TV de demain s'invite dans nos foyers
»
Best of Blu-Ray 2011