Les piliers de la terre saison 1

The Pillars of the Earth
Année : 2010
Créateur : John Pielmeier
Interprètes : Ian McShane, Rufus Sewell, Mattew Macfadyen, Eddie Redmayne, Hayley Atwell, Donald Sutherland
Éditeur : SPHE
BD : 3 BD-50, 8 x 60', zone B
Genre : aventures, couleurs
Interdiction : - de 12 ans
Sortie : 15/01/11
Prix ind. : 39,99 €
Mustav
Critique

Test technique
Image :
Son :
Bonus :
Format image
1.78
HD 1 080p (AVC)
16/9 natif
Bande-son
Français DTS-HD Master Audio 5.1
Anglais DTS-HD Master Audio 5.1
Sous-titres
Français, anglais
À l’origine, Les piliers de la terre est un roman de Ken Follett publié en 1989 et édité à 14 millions d’exemplaires à travers le monde. L’auteur gallois n'en est pas à son coup d'essai, puisqu'il a déjà écrit plus de 35 ouvrages et vendu 90 millions de livres sur la planète. C’est son récit de 983 pages sur les bâtisseurs de cathédrales au XIIe siècle qui a ici servi de base aux scénaristes.

L’action se situe dans le royaume imaginaire de Kingsbridge, en Angleterre, au XIIe siècle. La mort brutale du souverain ouvre une guerre de succession effroyable et sanglante entre sa fille Maud et son neveu Stephen. Ce dernier s’empare de la couronne avec la bénédiction intéressée de l’Église. Dans l’ombre, Maud l’exilée organise son retour et sa vengeance. Les hostilités peuvent commencer.

À grande épopée, immenses acteurs, emmenés par un Donald Sutherland impérial (Dirty Sexy Money), suivi de près par Ian McShane (Deadwood), Rufus Sewell (Eleventh Hour) et Matthew Macfadyen, le shérif de Nottingham dans le Robin des Bois de Ridley Scott (également coproducteur des Piliers de la terre avec son frère Tony). Complots politiques, personnages complexes, toile de fond historique, bâtisseurs de cathédrales, chacun des huit épisodes de cette saison 1 est d’une rare densité. Il n’est pas question de louper la moindre petite scène si l’on ne veut pas perdre le fil d’un récit qui ne marque jamais la moindre pause.

Et c’est peut-être là le petit défaut de la série, qui aurait certainement mérité un ou deux épisodes supplémentaires pour mieux exploiter toute la pertinence de son sujet. Pour le reste, les comédiens sont excellents et la fresque historique palpitante. Vivement la suite.
Cédric Melon - Publié le 26/01/11
Liste des bonus
- Making of (28')
- Documentaire sur les effets spéciaux (10')
- Documentaire sur le générique d’ouverture (6')


Commentaire
Des modules peu nombreux mais passionnants, abordant tous les éléments fondamentaux de la production comme la confection méticuleuse et précise des costumes, donnant la parole à tous les protagonistes de la série et illustrant le tout avec des images du tournage. Mention spéciale au reportage sur les effets spéciaux concernant l’utilisation régulière des fonds verts. Édifiant !
Note bonus : 4/6
Image
Une image remarquable ayant bénéficié d'un transfert de toute beauté. La mise en époque est une réussite (on a mis le paquet côté budget…) et la palette colorimétrique étonne pour ce genre de série historique. Même si parfois les contrastes semblent un peu trop marqués, créant un petit côté artificiel sur certaines séquences, l’ensemble demeure magnifique et détaillé. Les noirs sont d’une belle profondeur et fusionnent harmonieusement avec un ensemble très appréciable.
Top image : aucun
Note image : 5/6
Son
Même contentement à l'écoute de ces pistes sonores étonnantes, que ce soit en VF ou en VO. Puissantes, dynamiques et amples, elles ne déméritent pas, à aucun moment. La répartition est exemplaire et donne une dimension quasi cinématographique à cette série. C'est même assez fantastique pour être souligné. Un modèle du genre !
Top son : aucun
Note son : 6/6


PLANNING
BONNES AFFAIRES
INTERVIEWS
Matt Dillon - Wayward Pines
https://www.avcesar.com/source/interview/160/photo_1145102402.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/138/photo_0315185626.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/127/photo_0547183008.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/143/photo_0727170802.jpg
matt-dillon
pascal-laugier-et-louis-thevenon
eva-green
eric-rochant
DOSSIERS
»
2013, la barre (de son) tabasse
»
Ultra HD : le TV de demain s'invite dans nos foyers
»
Best of Blu-Ray 2011