Divers

Cambridge Audio CXN V2

Par Gwendal Lars - Publié le 02/03/21
Mustav
Prix indicatif : 1 139 € TTC
Note AVCesar.com
Type : lecteur réseau audio/Dac
Convertisseurs : double Dac Wolfson WM8740 24 bits
Filtrage : filtre digital de 2e génération ATF2, avec sur‑échantillonnage à 384 kHz/24 bits
Flux compatibles : 16‑24 bits, 32‑192 kHz (serveurs UPnP et coaxiales) ; 16‑24 bits, 32‑192kHz et DSD64 (USB) ; 16‑24 bits, 32‑96 kHz (optiques)
Formats de fichiers compatibles : Alac, Wav, Flac, AIFF, DSD (x64), WMA, MP3, AAC, HE AAC, AAC+, Ogg Vorbis
Distorsion harmonique totale : < 0,002%
Réponse en fréquence : 20 - 20 000 Hz
Rapport signal/bruit : 112 dB
Connectivité : Wi‑Fi 802.11 n (2,4 GHz), AirPlay 2, Chromecast, Spotify Connect
Entrées : 1 coaxiale, 1 optique, 1 port Ethernet 10/100, 1 USB‑B esclave (avec commutateur de masse), 3 USB‑A (dont un en façade), 1 IR, 1 contrôle bus
Sorties : 1 coaxiale, 1 optique, 1 stéréo RCA, 1 stéréo XLR, 1 contrôle bus
Consommation : 30 W max (<0,5 W en veille)
Dimensions : 430 x 85 x 305 mm
Poids : 3,5 kg
1 099,00  €
Amazon.fr
L’essentiel

L'été dernier, nous testions, avec le plus grand plaisir, l’amplificateur CXA61 de la marque britannique (cliquez sur la référence pour découvrir le test complet du produit par la rédaction d’AVCesar.com). Cambridge Audio nous présentait alors un équipement, certes de haute qualité, mais essentiellement dédié à l’analogique même si une fonction Dac était déjà présente. Par ailleurs, il ne disposait pas d’accès réseau.

 

 

 

Double Dac Wolfson WM8740

Pour lui permettre d’accéder, à lui mais aussi à d'autres amplificateurs dépourvus de fonction réseau, à des services de diffusion musicale en streaming dans des conditions optimales en exploitant les flux numériques les plus actuels, la marque a donc étudié et développé le CXN V2. Ce lecteur réseau qui fait aussi office de Dac propose donc d’accéder aux contenus dématérialisés, ici encore avec une qualité qui n’a rien à envier aux maillons les plus évolués disponibles sur le marché. Visiblement, si Cambridge Audio a fondé sa réputation sur l’analogique, la marque a aussi su prendre avec virtuosité de virage du numérique. En effet, pour justifier l’utilisation de son dernier‑né, même en tant que simple Dac USB, fonction qui tend à redonder avec celle déjà présente sur l’amplificateur CXA61 en cas d’association des deux produits, Cambridge l’a doté de performances exceptionnelles.

 

 

Pour cela, le cœur du CXN V2 s’articule autour de deux puces Wolfson WM8740 au rendu différent de celui du Dac ESS Sabre de l’ampli. Bien connues dans le monde audiophile, elles sont également capables de travailler jusqu’en 384 kHz/24 bits (via USB‑B donc, la bande passante sur les autres entrées est généralement limitée à 192 kHz, voire 96 kHz). Cette réserve de puissance de traitement par rapport aux formats les plus élaborés offre la possibilité de ré‑échantillonner les flux numériques appliqués au CXN V2 afin d’éliminer certains artefacts de numérisation (notamment sur un signal webradio, cf. photo ci‑dessus) ainsi que ceux issus d’un éventuel jitter. Autant de points qui offrent plus de limpidité à l’image sonore ainsi qu’une localisation spatiale plus précise de chaque élément au sein de l’espace stéréophonique.

 

Connectique analogique XLR

La connectique dont se dote le CXN V2 prouve d’ailleurs qu’il a été conçu pour être associé aux amplificateurs les plus performants plébiscités par les amateurs les plus exigeants. Ses sorties analogiques se dotent en effet, outre les traditionnelles prises RCA, d’une connexion symétrique sur prises XLR. Rappelons que ce type de liaison, grâce au mode différentiel qu’il exploite, améliore considérablement le rapport signal/bruit de la chaîne de traitement analogique en minimisant l’impact des parasites d’origine radioélectrique sur la câblerie durant l’acheminement du signal. Pourquoi, en effet, disposer d’une dynamique de 112 dB si les détails les plus subtils du message sonore se trouvent « noyés » dans le bruit de fond en raison d’un rapport signal/bruit dégradé par une câblerie plafonnant, par exemple, à 80 dB.

 

 

Connectique numérique et réseau

Néanmoins, si ces sorties analogiques sont soignées, le reste de la connectique est riche. Le CXN V2 dispose d'un entrée/une sortieoptiques ainsi que d'un entrée/une sortie coaxiales pour ce qui est de gérer les flux issus d’un lecteur CD audio, d’une box internet ou d’un téléviseur, et pour raccorder un enregistrement numérique par exemple. Les ports USB sont également nombreux. L’un d’eux, en façade, est plus particulièrement dédié aux supports nomades telle une clé (cf. photo ci‑dessous), tandis que la face arrière du CXN V2 en compte deux autres (cf. photo ci‑dessus). De plus un port USB‑B est également présent pour le raccordement d’un ordinateur dans des conditions optimales. Un petit sélecteur à glissière propose même son découplage par rapport à la masse châssis du CXN V2 pour éviter l’apparition de parasites liés à un bouclage de masse intempestif entre les différents éléments. Enfin, une prise Ethernet RJ‑45 est dédiée au raccordement du CXN V2 au réseau domestique. Précisons que l’accès réseau est également possible via une liaison Wi‑Fi puisque le CXN V2 est compatible 802.11 b/g/n grâce à un dongle fourni.

 

 

Connectivité

Cet accès réseau ouvre le CXN V2 à une multitude de services en ligne. Outre ses compatibilités AirPlay 2, Chromecast et Spotify Connect, il dispose d’un accès aux webradios (via l'afficheur ou l'application, cf. photo ci‑dessous), pour lesquelles il gère les formats DASH et HLS afin d’accepter les flux 320 kbps, via vTuner, mais aussi à des services de streaming en haute qualité comme Qobuz, Spotify Connect ou Tidal. De même, le CXN V2 est doté de la fonction passerelle audio UPnP (DLNA). Il peut ainsi accéder aux contenus stockés sur un disque dur Nas faisant office de Juke Box tout comme à ceux archivés sur les ordinateurs connectés au réseau domestique.

 

 

Ergonomie et contrôle du Cambridge Audio CXN V2

Pour exploiter ces différentes fonctionnalités, le CXN V2 propose trois voies d’accès. La première met à contribution le gros bouton cylindrique en façade. Si sa forme évoque un réglage de volume, il n’en est rien. En fait, il fait office de « Jog Wheel » (cf. photo ci‑dessous). Il suffit de le faire tourner pour que les différentes propositions défilent sur l’écran que le CXN V2 porte en façade et de le presser, comme l’on clique avec une souris, pour valider la commande souhaitée.

 

 

Le second moyen d’accès exploite la télécommande (cf. photo ci‑dessous). Ici encore, si certaines fonctions sont proposées en accès direct grâce à des touches dédiées, ses flèches directionnelles proposent de naviguer dans l’arborescence des menus. Pour ces deux premières solutions de « pilotage » l’écran couleur du CXN V2 affiche chaque proposition et réagit en fonction des ordres.

 

 

La troisième possibilité est de passer par l’application Cambridge Connect (cf. photo ci‑dessous). Disponible en version Androïd et iOS, elle est téléchargeable gratuitement sur le Google Play Store ou sur Apple App Store en fonction du matériel utilisé.

 

Concurrence

Rotel propose le T14 (849 €). Outre sa fonction de lecteur réseau, cet élément se dote de deux tuners radio intégrés. Le premier est dédié à la réception des stations FM tandis que le second assure la réception des radios hertziennes terrestres numériques DAB.

 

Le ST‑700 (899 €) signé Technics se base sur des convertisseurs de qualité audiophile et assure la gestion des flux PCM 192 kHz/24 bits ainsi que le DSD 2,8/5,6 mégahertz. Ses ports USB‑A et USB‑B autorisent tant le raccordement d’une unité de stockage nomade, disque dur ou clé USB, que celui d’un ordinateur. 

 

Le constructeur français Advance dispose dans sa gamme du Paris UX1 (990 €). Ce lecteur réseau dispose d’une connectique particulièrement riche et se dote d’une sortie analogique symétrique sur prises XLR pour une interconnexion optimale avec les équipements audio de haute qualité.

 

Autre français, Atoll commercialise le MS120 (1 190 €). Compatible avec les flux 192 kHz/24 bits et DSD64 ou 128, il peut être piloté via une application ou même directement depuis un ordinateur. 

Verdict technique

Pour nos tests, vous l'aurez compris à la lecture de la première partiede notre banc d'essai, nous avons connecté le Cambridge Audio CXN V2 à notre réseau en Ethernet. Ce type de connexion offre l’avantage d’éliminer la fourniture de mots de passe tout en garantissant un débit parfaitement stable des flux numériques.

 

 

Application Cambridge Connect

Par ailleurs, pour plus de confort d’utilisation, nous avons téléchargé l’application Cambridge Connect (cf. photo ci‑dessus) sur une tablette Androïd. Le CXN V2 apparaît alors dans l’onglet répertoriant les lecteurs disponibles. Il suffit de le sélectionner pour accéder à l’intégralité de ses fonctions. Dès lors, la tablette se transforme en « super télécommande ». Outre la sélection de l’entrée à utiliser (cf. photo ci‑dessous), elle propose également un accès direct aux services de musique en streaming, tels que Deezer ou Tidal, ainsi que celui aux webradios par l’intermédiaire de vTuner. Son utilisation s’avère assez intuitive et conviviale.

 

 

Quid des écoutes ?

À l’écoute, la restitution est subtile et d’une grande finesse. Si la dynamique est bien présente, le CXN V2 apporte beaucoup de piqué à l’image sonore. C’est essentiellement dans la restitution des moindres détails que le CXN V2 excelle. De même, la précision de la localisation de chaque « élément audio » au sein de l’espace stéréophonique est remarquable. L’image sonore dispose également de beaucoup de relief et de profondeur. Chacun de ses plans trouve sa place avec naturel.

 

 

Le CXN V2 fait aussi preuve de beaucoup de subtilité pour l’écoute de plages plus « dépouillées ». L’interprétation de Dans Ma Rue, par Zaz, ou l’écoute de Fever d’Elvis Presley nous a permis de mettre en évidence ce comportement. Ces plages prouvent aussi que le CXN V2 sait respecter chaque ambiance et sa signature sonore. Côté dynamique, le CXN V2 n’est pas en reste. L’écoute de Take Five de Dave Brubeck nous a prouvé qu’il savait exploiter pleinement les envolées de dynamique les plus flamboyantes pour peu que les autres maillons de la chaîne soient en mesure de suivre. Ici, les percussions bénéficient d’un relief et d’une précision digne des restitutions de très haut niveau.

 

 

Mais sur les ambiances acoustiques les plus complexes le CXN V2 tire également son épingle du jeu avec beaucoup d’aisance. L’écoute de Three pièces for Blues and Symphony Orchestra de William Russo interprété par l’orchestre symphonique de San Francisco sous la direction de Seiji Osawa, entre autres, a confirmé ce point. En dépit de la réverbération assez marquée qu’offre la salle de l’Opéra de San Francisco, chaque musicien se localise parfaitement et se détache avec précision. L’espace stéréophonique retrouve ainsi une restitution véritablement tridimensionnelle qui offre à la scène sonore un très beau relief. L’intervention du triangle, logé très loin en arrière‑plan, qui se fait entendre durant l’un des rares instants plus calmes et feutrés de l’œuvre illustre parfaitement ce comportement.

 

 

Conclusion

Au final, le Cambridge Audio CXN V2 est une formidable porte d’entrée sur le monde de la musique dématérialisée. Capable, d’un seul coup d’un seul, de mettre à niveau n’importe quel système stéréo ou multicanal de haut vol, il est aussi à même de séduire de nombreux mélomanes déjà équipés d’un lecteur réseau grâce à des qualités de transparence et de dynamique hors norme, et d’un rendu audio plutôt rond et chaud immédiatement très agréable à l’écoute (Dac Wolfson). Enfin, il prouve une nouvelle fois que, si tous les maillons d’une chaîne audio sont aussi importants les uns que les autres, le lecteur/décodeur/Dac tient une place néanmoins à part avec sa capacité à envoyer un signal « propre » à l’amplificateur, voire à l’améliorer grâce à sa formidable puissance de traitement.

+ Les points forts
»  
Connectique très complète
»  
Sortie analogique symétrique sur prise XLR
»  
Compatibilité Google Cast et AirPlay 2
»  
Détails et dynamique de la restitution
»  
Ports USB‑A et USB‑B
»  
Section Dac ultra‑performante
»  
Lecture des flux Hi‑Res Audio 384 kHz/32 bits
- Les points faibles
»  
Wi‑Fi via un dongle
»  
Pas de sortie casque
19€ 119€
il y a 1 jour
1999€ 2999€
il y a 1 jour
Nouvelle Newsletter
inscrivez-vous
OK
Merci !

Les informations recueillies sont destinées à AVCesar.com pour vous assurer l'envoi de votre newsletter.

Vous bénéficiez d'un droit d'accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d'en demander l'effacement dans les limites prévues par la loi.

Vous pouvez également à tout moment revoir vos options en matière de ciblage. En savoir plus sur notre politique de confidentialité.

ACTUALITÉS POPULAIRES
TESTS MATÉRIEL POPULAIRES